Archive

Archive for the ‘Photos & dessins’ Category

Des arbres remarqués dans la Nièvre

10 novembre 2011 7 commentaires

Robert qui nous avait fait découvrir l’allée des géants de la Bletterie [1] s’est rendu en famille dans la Nièvre pour rendre visite à quelques arbres vénérables. Parti avec quelques fiches établies par l’ONF, il en est revenu avec de nombreuses photos et positions GPS.

Situé au milieu d’une pâture, visible depuis le parking qu’il y a au bord de la route à cet endroit. Bon état de santé, creux (dans l’album une photo de l’intérieur). Hauteur totale 25 m, fût de 2 m avec large trottoir à la base. Circonférence 6,50 m.

Situé au lieu dit « La Garenne », près du hameau de Plaine. Dans un bois privé. Hauteur totale 20 m, fût de 8 m, diamètre 1,94 m, circonférence 6,10 m. Arbre en bon état mais probablement sénescent. Belle cicatrisation des marques laissées par la foudre, deux grosses branches cassées récemment par le vent, une branche élaguée. Informations sur le site de la commune de Giry : Le chêne de Plaine, sur le plateau dominant le château serait âgé de plus de 700 ans, sa circonférence, à deux mètres du sol est de plus de six mètres.

Situé au lieu dit Chazeau ou Moulin de Chazeault au sommet du talus routier, côté gauche de la route en venant de Rouy. Hauteur totale : 8 m, Fût de 1,50 m, Diamètre : 1,06 m, Circonférence : 3,34 m, Forme : têtard. Lire la suite…

Catégories :Photos & dessins

The TreeSpirit Project

1 octobre 2011 17 commentaires

« Trees purify the air ; they also purify the mind…
if you want to save your world, you must save the trees. »

Le TreeSprit Project est une superbe collection de photographies de Jack Geischeidt célébrant l’interdépendance des hommes, des arbres et de la nature. À voir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jack explique qu’un jour au cours d’une promenade, il s’est retrouvé face à un vieux chêne âgé d’au moins de 250 ans – plus vieux que les États Unis d’Amérique… Il s’est retrouvé hypnotisé par ses membres massifs remplissant le ciel dans toutes les directions. Et il a été ému aux larmes par la présence puissante de cette créature géante, vivante.
Cet arbre antique, qu’il a depuis pris l’habitude d’appeler « grand-mère », l’appelait et il a ressenti l’envie de se connecter avec elle. Il a senti, au-delà des explications rationnelles, comment elle était profondément enracinée dans la terre, et depuis si longtemps… et qu’en quelque sorte il était connecté à elle. Grand-mère l’a inspiré pour amener les gens à elle, à les photographier jouant dans ses branches énormes, comme s’ils étaient encore des enfants.

Et ainsi a commencé le projet TreeSpirit. TreeSpirit a pris une vie propre depuis cette première photo, qu’il montré à d’autres personnes… qui à leur tour ont voulu être sur un de ses clichés. Aujourd’hui, des centaines de participants du monde entier sont déplacés pour les photographies. Ce faisant, il s’est rendu compte qu’il existait un grand nombre de gens qui comprennent l’importance des arbres, et qui tout simplement, les aiment.

Tous les gens sur les photographies sont des bénévoles. Beaucoup se sont sentis appelés à faire quelque chose d’inhabituel, d’audacieux …

S’il a commencé ce travail par passion, Jack s’est rendu compte qu’il pouvait utiliser ses photos pour sensibiliser le public aux arbres et à l’environnement, ce qui l’a d’ailleurs amené à créer des illustrations militantes pour sauver des arbres menacés.
____

La galerie photos du TreeSpirit Project est à découvrir par ici.

Catégories :Photos & dessins

Auprès de mon arbre

24 septembre 2011 7 commentaires

La chanson ne ment pas, les bienfaits qu’apporte l’arbre à l’humanité sont innombrables. N’avez-vous jamais éprouvé une réelle émotion à la vue d’un arbre très âgé et de grande taille ? Ainsi commence la lecture de ce site lancé par Philippe Rabillat (Scénariste & réalisateur audio visuel), Daniel Mar (Photographe, auteur, concepteur audio visuel, plasticien art papier) et Eddie-Affendy Awalludin (Photographe 360° & Designer visuel).

• Le DVD : il comporte un documentaire à caractère ethnographique s’intéressant plus particulièrement aux rapports de l’homme à l’arbre remarquable, constitué de 40 portraits d’arbres d’une minute trente, croisant les confidences de celles et ceux qui les côtoient au quotidien. Ces micro-reportages s’accompagneront de suppléments rendant hommage à d’autres passionnés: particuliers, associations, militants, etc.

Un extrait du DVD avec un portrait du chêne du Pouzay :

• Le livre : reprenant le même concept, il présentera sous une forme nouvelle par rapport à l’existant, 80 portraits d’arbres remarquables.

• Les Photo 360° arriveront au fur et à mesure de l’avancement de leurs travaux.

Ci-dessous trois arbres présentés à la fois sur le blog et en vues panoramiques :

Et il y en a plein d’autres… un travail fantastique, longue vie à leur projet !

Catégories :Photos & dessins

My friend, the dead tree

6 mai 2011 13 commentaires

Kevin Day a photographié le même arbre mort sous différents angles, à différentes saisons et à diverses heures du jour, les jeux de lumière sont absolument superbes, à voir !

« Je ne sais pourquoi, mais cet arbre m’a fasciné depuis que je me suis remis à la photographie. Je l’ai tellement shooté… je pense qu’il mérite un ensemble qui lui est propre. »

« C’était intéressant d’observer les variations de lumière pendant l’année. »

En tout, ce sont 155 photographies à découvrir, faites donc un tour c’est juste par ici.

Catégories :Photos & dessins

Les arbres de Myoung Lee Ho

19 février 2011 5 commentaires

Myoung Ho Lee, un artiste coréen, a produit une série de photographies qui posent des questions inhabituelles sur la réalité, l’art, l’environnement et notre façon de voir.

Simple dans son concept, complexe dans son exécution, il nous fait regarder un arbre dans son milieu naturel, mais sépare artificiellement l’arbre de la nature en le présentant sur un immense fond blanc, comme pour une peinture ou une photo sur un panneau d’affichage.

Différents paysages, saisons, arbres, ambiances se succèdent autour d’un même concept : l’artiste fait élever une toile derrière un arbre, recréant de cette manière un nouvel encadrement. L’arbre paraît plus visible et il est recontextualisé : le photographe attire notre attention sur lui. Il fait toujours partie du paysage, mais plus tout à fait de la même manière. Nouvelle vision, étrange et poétique, sensiblement dérangeante.

Quel est dès lors le lien qui unit l’arbre et son environnement ? En fait-il d’ailleurs encore vraiment partie ? Une séparation artificielle qui l’a ainsi isolé, au premier regard, la scène nous fait penser à un tableau. La main de l’homme, dans la nature… Idée qui nous emmène aussi du côté des réflexions liées à l’écologie et au rapport de l’homme avec son environnement. Une œuvre qui invite à la réflexion, mais également au rêve, à la contemplation. Et finalement, chacun y voit un peu ce qu’il veut… À partir de ce concept simple, pas si aisé à mettre en œuvre, Myoung Ho Lee détache l’arbre sur un fond de toile blanche et l’imagine tel un tableau. (Photo.fr)

Plus d’infos sur l’artiste et d’autres clichés de la série « Trees » chez Yossi Millo, à voir ici.

Catégories :Photos & dessins