Tant de forêts

Un film réalisé par Burcu Sankur & Geoffrey Godet, 2014.
Producteur : Tant Mieux Prod, Bayard Jeunesse Animation.

Le film a reçu le Cristal de la production télé au Festival du film d’animation d’Annecy 2014.

Dans ce poème, Jacques Prévert fustige la destruction des forêts pour fabriquer de la pâte à papier, papier qui sert à alerter les gens sur les dangers de la déforestation.
Ce court-métrage fait partie de la collection « En sortant de l’école » qui rend hommage à l’esprit libertaire et explorateur du poète.

.
Tant de forêts…

Tant de forêts arrachées à la terre
et massacrées
achevées
rotativées

Tant de forêts sacrifiées pour la pâte à papier des milliards de journaux attirant annuellement l’attention des lecteurs sur les dangers du déboisement des bois et des forêts.
____

Jacques Prévert, La Pluie et le Beau Temps, 1955.

Vida ‘e Kerku

Court métrage d’animation réalisé par Sergio Sechi en 1996.

.
À partir d’une toute petite semence, on arrive à une plante qui grandit, qui grandit, qui devient un arbre, qui grandit, qui grossit, qui s’épaissit, qui grandit, qui fait des petits, qui grandissent, qui grandissent… Mais à partir d’une petite allumette on arrive à brûler toute une forêt qui grandissait encore. En quelques instants, cendres, désolation, plus rien…

Last tree standing

 

Un court-métrage d’animation réalisé par Stratos Tzanavaris, dans le cadre de ses études à la TEI d’Athènes, le sujet de l’examen était les sources d’énergies renouvelables.

L’animation a été peinte image par image sur Photoshop.

Un vieil homme préfère lentement couper un arbre pour chauffer sa maison. Bientôt, la seule chose qu’il peut brûler pour se réchauffer est un dépliant sur l’énergie solaire…

Des dessins de Stratos Tzanavaris sont à découvrir sur deviantART.

The LumberJack

Court-métrage d’animation (5 minutes) réalisé en 2010 à The animation Workshop.

Animé par Per Klausen, T. Nielsen Sarah-Mia, Sørensen Bergholt Louise, Frederik Villumsen et Schjødt B. Laura. (réalisé dans le cadre du diplôme de fin d’études)

Au fond des bois un bûcheron et son équipe travaillent au rythme de leur mélodie joyeuse, mais elle est vite perturbée par l’intrusion des nouvelles technologies. Le bûcheron doit maintenant faire face seul aux conséquences violentes…

(note : lumberjak signifie bûcheron)

Timber !

Un court métrage d’animation (2’48 ») réalisé en 2009 par Matthieu Limon & Miguel Randrianasolo, à l’École Supérieure des Métiers Artistiques (ESMA) de Montpellier.

Un castor pense avoir mangé tous les arbres de la plaine…
Musique originale de Yann & Guilhem Cléophas ;

Son & Mixage : José Vicente & Yoann Poncet.

Ce court métrage a remporté le prix du Public au Festival Des Très courts de Nogent.

Zéro déforestation…

Greenpeace appelle à « zéro déforestation d’ici 2020 » !

La déforestation tropicale est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, davantage que le secteur des transports au niveau mondial.

Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts !

Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts disparaissent, soit environ un quart de la superficie de la France. Les forêts abritent la moitié de la biodiversité mondiale et constituent le cadre de vie de centaines de millions de personnes. (vidéo 3 minutes)


.
Cette année sera cruciale pour le climat et les forêts. Le sommet des Nations Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Copenhague en décembre 2009, devra donner une suite au protocole de Kyoto. La question de la déforestation y occupera une place importante et des décisions doivent être prises pour STOPPER la déforestation, protéger les forêts et ainsi lutter contre les changements climatiques.

En parallèle, une loi sur le bois est en discussion au sein de l’U.E. L’Union Européenne contribue à la déforestation au niveau mondial, en tant que principal importateur de bois tropical, dont une grande partie est issue de l’exploitation illégale des forêts…

La France a un rôle important à jouer pour influencer la position de l’Union Européenne dans le cadre des négociations sur le climat. La France, en tant que pays forestier et premier importateur de bois dans l’Union Européenne, joue aussi un rôle prépondérant dans les négociations autour de la future règlementation européenne sur le bois.

J’appelle à ce que les dirigeants français soutiennent au niveau européen :

– L’adoption d’un fond multilatéral pour la protection des forêts tropicales, de leur biodiversité et de leurs habitants, doté d’au moins 30 milliards d’euros pas an, lors du sommet de Copenhague. Ce fonds, alimenté par les pays industrialisés, devra permettre aux pays en développement de sauver les dernières forêts tropicales anciennes de la planète.

– L’adoption d’une réglementation européenne du commerce de produits bois et produits dérivés du bois ambitieuse, qui impose la mise en place d’une chaîne de traçabilité des forêts de production au consommateur final pour tous les produits bois vendus en Europe. C’est une première étape indispensable pour mettre un terme au scandale du commerce de bois illégal, initier une politique d’achat de bois responsable à faible impact environnemental et garantir que les consommateurs européens ne sont pas, malgré eux, complices de crimes forestiers.

– La définition de nouvelles politiques publiques visant à réduire l’empreinte écologique de l’Europe sur les forêts tropicales. La consommation massive de denrées importées de régions forestières sensibles alimente les moteurs de la déforestation que sont l’huile de palme indonésienne, le soja ou les produits de l’élevage bovin au Brésil, le bois issus des forêts intactes du bassin du Congo ou de Papouasie, ou encore les agrocarburants.

Soutenez l’appel « ZERO DEFORESTATION »