Archive

Archive for the ‘Amandiers’ Category

Amandier de Garrigues-Sainte-Eulalie (Gard)

10 février 2010 16 commentaires

Continuons de suivre Francis dans ses pérégrinations gardoises…

“Alors poursuivons notre petite balade entre garrigues et oliveraies gardoises. Justement, allons dans le charmant petit village de Garrigues contempler un arbre fruitier commun dans cette région-ci de France. Cet arbre je l’ai découvert un jour où l’on se rendait avec ma formation, au CIVAM bio du Gard. Comme à mon habitude, pendant le trajet, j’observe le paysage à la recherche de la perle rare. Et ce jour là, je l’ai pas loupé, j’ai aperçu une masse importante au bord de la route à l’aller et je n’attendais qu’une chose c’est de pouvoir à nouveau l’admirer au retour. Il y avait aucun doute, il s’agissait d’un amandier, un comme on aimerait en voir plus souvent dans les vergers. (clic les photos)

Quelques jours plus tard, décidé à aller lui rendre une petite visite pour confirmer mon enthousiasme, je me rend à Garrigues et là, le résultat parlait de lui même. 2m68 de circonférence à 90 cm, ses charpentières se formant à 1m10 environ, et une hauteur avoisinant les 10m. À la connaissance du résultat, j’en ai tout de suite informé Yves Maccagno pour en savoir plus, et là il m’apprend qu’il s’agit tout bonnement d’un des plus imposants amandier du Gard.

“L’amandier se situe entre la commune de Garrigues-Sainte-Eulalie et Moussac, sur la D982 sur le coté gauche de la route en sortant de Garrigues, en face du hameau de Sainte-Eulalie.” Lire la suite…

Catégories :Amandiers, Chênes pubescents

Amandiers, Rennes-le-Château (Aude)

25 mai 2009 6 commentaires

Direction Rennes-le-Château, village mystérieux et légendaire, dont l’histoire rythmée par les religions couvre plus de 25 siècles. Occupée depuis la préhistoire, devenue ville gauloise, puis colonie romaine ; les légendes racontent même qu’elle fut le siège du royaume des Wisigoths. Mais ce village est surtout connu par le mystère qui entoure l’abbé Saunière qui aurait trouvé un trésor à la fin du XIXème…

Sur l’esplanade qui jouxte la tour Magdala, se trouvent deux amandiers qui font face aux Pyrénées, la vue est exceptionnelle et permet de voir une vingtaine de villages en contrebas.

Le plus près de la tour mesure 2,10 mètres de circonférence pour 7 mètres de haut.

Le second amandier plus jeune affiche 1,60 mètres de circonférence. Les deux arbres sont vieux et un peu abimés en raison de leur situation exposée à un climat parfois rigoureux, mais ils offrent toujours des amandes en abondance [1].

Un village vraiment pittoresque, tout en pierre avec plein de petits recoins protégés. Il y a beaucoup à découvrir dans le dédale des ruelles, le cloitre abrite un vieux buis, et en contrebas se trouvent deux vieux chênes verts en bordure de route.

Si vous passez dans l’Aude, faites donc un petit détour par ce village… Lire la suite…

Catégories :Amandiers

Amandier, musée anciens commerces, Doué-la-Fontaine (Maine et Loire)

21 avril 2009 8 commentaires

A Doué-la-Fontaine dans le Maine-et-Loire, se trouve le musée des Anciens Commerces installé dans les Ecuries du Baron Foullon (18ème) ; il s’agit d’un musée privé constitué de petites boutiques d’autrefois retrouvées dans la région et entièrement reconstituées, grandeur nature. Dans le jardin, devant le bâtiment, se trouve un vieil amandier au tronc remarquable.

Un arbre aux belles dimensions : 10 mètres de hauteur et 1,50 m de circonférence. Chaque année l’amandier offre une floraison spectaculaire, et une belle récolte de fruits.

Il s’agit vraiment d’un bel amandier (le premier à rejoindre la forêt des remarquables), à l’origine découvert dans le livre sur les arbres du Maine-et-Loire, tellement beau que je me suis mis en quête de photos auprès du musée.

Merci à Coralie et Lucette responsables du musée (commerçantes d’aujourd’hui) qui ont répondu à mon appel, et m’ont fait parvenir ces chouettes clichés, le mail commençait ainsi : « Monsieur l’amandier est très honoré de l’intérêt que vous lui portez… « 

Catégories :Amandiers