Archive

Archive for the ‘Cyprès’ Category

Le cimetière de Joué, Valanjou (Maine-et-Loire)

28 février 2011 22 commentaires

« Frappons le fer tant qu’il est chaud, chronique du jour en forme de discours funèbre. »

« Avis à tous les maires de France, il y a là quelques arbres à liquider. »

« En hommage au séquoia du cimetière de Martigné-Briand [1], j’aimerais vous présenter deux de ses frères qui poussent à moins de 15 kilomètres de là. Leur implantation n’est pas sans rappeler ceux du cimetière de Saumur [2]… Tiens donc encore un cimetière… »

« On a voulu nous faire croire que la présence de celui de Martigné était une erreur, alors étudions de près, l’architecture paysagère que l’on peut observer à Valanjou. »

« On y trouve dès l’entrée les deux fringants séquoias géants qui mesurent 5m10 et 5m20 (pour le plus haut) à 1m30 du sol. Vous noterez la similitude morphologique extraordinaire entre tous ces séquoias que je viens de citer (un pur hasard, bien sûr, pas du tout l’engouement qu’à suscité cette espèce au 19e siècle, ben voyons…). »

« Ils encadrent le portail d’entrée et démarrent toute une allée centrale bordée de cyprès dont le plus gros présente une circonférence de 1m90. Cette allée se termine par deux ifs. Il s’agit donc là d’un ensemble homogène encadré aux extrémités par deux essences différentes : la plus imposante, voire royale au départ et la plus discrète à l’arrivée… Un autre hasard sans doute. »

Lire la suite…

Publicités
Catégories :Cyprès, Ifs, Séquoias

Cyprès millénaire de Montezuma, Árbol de iluminación, Oaxaca (Mexique)

30 mars 2010 18 commentaires

Des nouvelles de mon frère Thomas parti en voyage au Mexique.

“Je suis bien arrivé au Mexique. J’ai eu un peu de mal au début, le temps de m’acclimater… Ça va de mieux en mieux, c’est vraiment terrible ici, un peu comme en Afrique, tout est diffèrent et tellement plus simple qu´en France… no comment…”

“Je suis resté 3 jours à Mexico, ville tripante mais trop grosse (25 millions d’habitants…) Je suis maintenant à 500 km à l´Est de Mexico, Oaxaca. J’ai discuté avec un monsieur dans le car qui me disait qu’il y avait ici un arbre millénaire, vénérable “Árbol del Tule“.  J’ai sauté sur l’occasion et y suis allé… obligé frangin ! J’ai halluciné, un truc de ouf.”

“Apparemment c’est un des plus vieux arbres du monde, plus de 2000 ans, mais ils ne savent pas exactement. Il fait parti de la famille du cyprès, 58 mètres de circonférence, 14 mètres de diamètre [1], une allure plus qu’impressionnante, c´est un truc de MALADE ! Je commence à comprendre ton trip, ça dégage des énergies dures à expliquer.”

Deux autres arbres remarqués près des pyramides de la vallée d’Oaxaca.

“Plein de bisous et de bonne humeur à la mexicaine, que todo vaya bien hermano. Tom”

Merci pour ce reportage Thomas, je t’envie sur ce coup-là car cela fait longtemps que je rêve de rendre visite à ce cyprès millénaire, un des doyens de la planète. Quel arbre extraordinaire, il est réellement gigantesque et parait en pleine santé malgré le poids des ans. A bientôt pour la suite de tes aventures… au Guatemala, au Costa-Rica ?

Mon frangin n’avait pas pris de photo du cyprès où on pouvait le voir en entier, j’ai donc choisi une photo de Paco Alcantara, un globe-trotter qui expose sur flickr, voir ici.

Catégories :Cyprès, Horizons lointains

Sarv-e-Abarqu, cyprès de Zarathoustra, Yazd (Iran)

16 janvier 2010 9 commentaires

Au début de l’hiver, je découvre dans un livre que l’un des plus vieux cyprès de la planète se trouve en Iran. Le cyprès d’Abarkooh, aussi appelé le cyprès de Zarathoustra, est contemporain des invasions indo-européennes sur le plateau iranien, mais aussi contemporain de la dynastie amorrite à Babylone.

Tellement envie de découvrir cet arbre légendaire, je me mets donc en quête de photos présentant cet arbre, mais l’internet iranien est un vrai labyrinthe pour moi… Du coup, je me suis tourné vers des voyageurs au long cours ayant exploré l’Iran, et ils ont accepté avec enthousiasme de me faire parvenir leurs clichés. (clic les photos)

Cet arbre nous ramène à une époque si lointaine, imaginez un peu : 4000 ans d’existence ! Il s’agit du plus vieil arbre d’Iran, et compte parmi les plus vieux ligneux d’Asie.
Aucunes mesures dendrologiques, car je n’arrive pas à entrer en contact avec des habitants de cette ville (ah l’internet iranien…), mais contact est pris avec les services culturels de l’ambassade d’Iran à Paris, peut-être en apprendrons-nous un peu plus..?

Merci à Brian [1] et à Léo [2] – photographes globe trotter – qui ont accepté de me prêter leurs clichés, afin que nous admirions cet arbre quasiment immortel….

Ci-dessous, une petite vidéo de 2 minutes pour mieux le découvrir : Lire la suite…

Catégories :Cyprès, Horizons lointains

Cyprès de Lambert, plage du Clouët, Carantec (Finistère)

8 novembre 2009 5 commentaires

“Voici un arbre que je connais de longue date, mais auprès duquel je ne m’étais encore jamais attardé. Mais maintenant que je chasse les ligneux de toutes sortes, je n’ai pas manqué de l’observer de plus près et je dois dire qu’il est tout simplement exceptionnel.” (clic les photos)

“Avec ses 7m20 de circonférence à 1m30, il bat de loin celui que j’avais découvert en Anjou. De plus, il s’élance sur plus de 30 mètres de hauteur et ses deux branches verticales  lui confèrent un port qui n’a rien à envier aux arbres de futaies.”

“Il est impressionnant faisant fièrement face à la mer, et il est étonnant qu’il n’ait pas souffert des tempêtes qui soufflent ici chaque hiver. Sans doute est-ce parce qu’il se pousse sur un rivage orienté à l’Est et qu’il se trouve ainsi à l’abri derrière le relief côtier qui culmine à 50 mètres au dessus du niveau de la mer. J’ai observé de cernes d’environ 7mm sur une branche basse coupée ce qui indiquerait un âge d’environ 150 ans.”

“Les cyprès de Lambert ont été plantés abondamment en Bretagne, et c’est un fait que cette commune possède de nombreux autres spécimens assez conséquents et trapus (au bout de la même plage, 5m30 à 80cm). Mais celui-ci sort nettement du lot et se distingue par sa silhouette élancée.”

“A noter aussi sur la commune, le petit parc municipal Claude Goude qui descend le long du relief en direction de la mer. Plusieurs sentiers y serpentent et l’on aboutit sur une belle terrasse avec vue sur la baie de Morlaix. Les arbres qui s’y trouvent ont été plantés entre 1920 et 1950. Parmi eux, j’ai relevé un pin bien charpenté de 3m90 à 1m30.”

Merci pour la découverte de ce  cyprès Gilles, un très joli port, et avec plus de sept mètres de circonférence il se présente comme le doyen de cette plage. Un arbre qui m’étonne, il pousse si près des flots, et pourtant il offre une grande résistance au vent.

Dans les Côtes d’Armor, un cyprès de Lambert de 10,80 mètres de tour…

Catégories :Cyprès

Cyprès de Lambert, hameau La Bouhière, Blaison-Gohier (Maine et Loire)

13 mai 2009 14 commentaires

Gilles continue l’exploration près de chez lu avec un bon rythme, et il a découvert au coeur d’un petit hameau proche de Blaison-Gohier plusieurs arbres remarquables : chêne, cèdre, tilleul [1] ; mais surtout un cyprès de Lambert classé, magnifique.

“Lorsque je conduis, j’ai toujours un petit œil qui traîne au cas où je passerais devant un arbre digne d’intérêt. Et comme je suis branché sur fréquence chêne en ce moment, je n’ai pas manqué de remarquer un houppier prometteur au moment de négocier un virage. Quelques temps plus tard, par une belle matinée ensoleillée, je décroche mon téléphone à tout hasard afin de découvrir à qui appartient ce chêne. J’expose à mon interlocuteur l’objet de mon appel et celui-ci me répond en substance sur un ton jovial : « Ah oui, Le chêne ! C’est celui de mon voisin. Mais, il n’y a pas qu’un chêne à voir ici ! Venez donc voir mon cyprès, il est classé ! » Voilà une réponse qui pique ma curiosité !” (clic les photos)

“Le Cyprès de Lambert est une espèce peu commune et menacée  celui-ci fait l’objet d’un classement, et il fut bien spécifié lors de l’achat de la propriété qu’il était interdit de le couper.”

Un cyprès aux dimensions impressionnantes : circonférence de 5m80 à 1m30, hauteur supérieure à 20 mètres, et un âge d’environ 160 ans. Les arbres encadrent des bâtiments dont les plus anciens datent de 1730 et les plus majestueux de 1796, date supposable de plantation des arbres.” Lire la suite…

Catégories :Cyprès