Accueil > Photos & dessins > Les arbres de Myoung Lee Ho

Les arbres de Myoung Lee Ho

Myoung Ho Lee, un artiste coréen, a produit une série de photographies qui posent des questions inhabituelles sur la réalité, l’art, l’environnement et notre façon de voir.

Simple dans son concept, complexe dans son exécution, il nous fait regarder un arbre dans son milieu naturel, mais sépare artificiellement l’arbre de la nature en le présentant sur un immense fond blanc, comme pour une peinture ou une photo sur un panneau d’affichage.

Différents paysages, saisons, arbres, ambiances se succèdent autour d’un même concept : l’artiste fait élever une toile derrière un arbre, recréant de cette manière un nouvel encadrement. L’arbre paraît plus visible et il est recontextualisé : le photographe attire notre attention sur lui. Il fait toujours partie du paysage, mais plus tout à fait de la même manière. Nouvelle vision, étrange et poétique, sensiblement dérangeante.

Quel est dès lors le lien qui unit l’arbre et son environnement ? En fait-il d’ailleurs encore vraiment partie ? Une séparation artificielle qui l’a ainsi isolé, au premier regard, la scène nous fait penser à un tableau. La main de l’homme, dans la nature… Idée qui nous emmène aussi du côté des réflexions liées à l’écologie et au rapport de l’homme avec son environnement. Une œuvre qui invite à la réflexion, mais également au rêve, à la contemplation. Et finalement, chacun y voit un peu ce qu’il veut… À partir de ce concept simple, pas si aisé à mettre en œuvre, Myoung Ho Lee détache l’arbre sur un fond de toile blanche et l’imagine tel un tableau. (Photo.fr)

Plus d’infos sur l’artiste et d’autres clichés de la série « Trees » chez Yossi Millo, à voir ici.

Catégories :Photos & dessins
  1. 19 février 2011 à 15:03

  2. 19 février 2011 à 15:46

    Une Toile Délicate ,
    Un Tableau du Vivant ,
    Sous une Onde qui Relie ,
    Mais pas celle d’un Musée ,
    D’inFimes Liens Métissés ,
    Fait aux Fils du Temps ,
    L’Hors d’un Cadre de Vie ,
    Juste un Arbre sur Blanc.
    NéO~

  3. François Lannes
    19 février 2011 à 23:32

    Très intéressante cette ouverture artistique dont tu nous fais bénéficier, Krapo. Il y a une partie de surprise dans ces photos, mais pas si désagréable que cela en définitive…

    Une simple toile blanche, tendue, parvient à nous fait croire qu’il s’agirait d’un tableau peint, tableau dont on dirait de suite : « Qu’il est beau ! »

    Et bien non !
    Il s’agit tout simplement de la nature, de la nature toute nue.

    Et là, on comprend alors combien cette nature, que l’on aurait pu penser banale, peut en fait être éminemment magnifique…

  4. Yanick
    20 février 2011 à 15:23

    Surprenant et un dérangeant, mais à voir quand même.

    Je viens de replanter 3 petits pruneliers. Il m’en reste 5 ou 6 si quelqu’un est intéressé du côté des Deux Sèvres ?
    Rachel m’avait aussi ramené des graines du caroubier de Krista
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2010/09/23/le-caroubier-de-kritsa-crete-grece/
    Vu que dans ma région je doute de pouvoir en faire pousser, je suis prêts à en envoyer aux amis méditerranéens. Faites vous connaitre si vous êtes intéressé en laissant un message chez le lutin: http://yaly.unblog.fr/

  5. 26 février 2011 à 12:18

    j’aime beaucoup (dans ma revue du jour http://lesmotsb.tumblr.com/ )

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s