Archive

Archive for the ‘Arbres menacés’ Category

If de l’Église Notre-Dame-de-l’Assomption, Montgardon (Manche)

26 septembre 2014 10 commentaires

L’If du cimetière, plus que millénaire, sera abattu © Ouest France 24 septembre 2014.

If de Montgardon - Han van Meegeren

C’est un bel if qui fait partie des remarquables sur le répertoire du conseil général, qui va disparaître très prochainement. Avant l’hiver, il ne restera de l’If plus que millénaire, dans le cimetière, que le souvenir et les photos. Le vénérable arbre est devenu dangereux.

Une grande peine pour la municipalité. L’if, placé auprès des tombes, très près de l’église, a vu les générations de paroissiens, années après années, défiler auprès de ses ramures. Que lui est-t-il arrivé ? « Nous l’avons fait expertiser le 19 août, précise le maire Pierre Pitrey, par un cabinet spécialisé en arboriculture ornementale et forestière urbaine. Et cet if remarquable montre de graves défauts mécaniques, de son collet et de son tronc. »

En langage simplifié : l’if est creux « et de multiples fissures sur la hauteur du tronc et de sa circonférence, menacent l’environnement direct de l’arbre. » Verdict : il doit être abattu, pour sécuriser les personnes et les biens. Des devis sont en cours d’élaboration pour son abattage, par des élagueurs professionnels, car ce ne sera pas simple. L’arbre millénaire est vraiment placé très près de l’église et du cimetière. Cette opération sera coûteuse pour la municipalité, environ 3 500 euros, entre le diagnostic et l’abattage : et sa belle ramure et son tronc finiront à la déchetterie.

Plus de 9 m de circonférence.

On estime la plantation de l’if du cimetière, un if commun taxus baccata, entre l’an 1000 et 1200. Il a été distingué en 2005 en qualité d’arbre remarquable de la Manche, et répertorié comme tel par le conseil général. Sa circonférence est de 9 à 10 m, sa hauteur de 9 m et sa couronne de 11 m. Son tronc puissant est largement penché, mais semble retenu dans sa chute par une pierre tombale, glissée sous le renflement du tronc, qui paraît aider à tenir l’arbre en équilibre.

____

Des photos de cet if millénaire par Han van Meegeren sur le site Monumental Trees, c’est ici.
____

Yew Montgardon - Jos van Wunnik

Un dessin de l’if par Jos van Wunnik publié sur flickr.

Catégories :Arbres menacés, Ifs antiques

Quelles forêts pour nos enfants ?

3 mars 2011 38 commentaires

Le collectif SOS Forêts – Lorraine regroupant à ce jour 25 organisations,
vous invite à une conférence de presse-débat  le Vendredi 4 Mars – 15 Heures 30
à la Ferme Forestière, Velaine-en-Haye (Meurthe-et-Moselle)

Des associations de protection de la Nature, des syndicalistes, des forestiers, des scientifiques débattront avec Daniel Béguin, Michael Weber, Olivier Jacquin, Etienne Pourcher, Michèle Grüner et d’autres élus, de l’avenir de nos forêts :

– Comment le chef de l’État (Nicolas Sarkozy) et le président de l’ONF (Hervé Gaymard) veulent transformer la forêt française en plantations productives à court terme, et saccager des siècles de gestion durable,

– Quelles conséquences pour la Forêt, la biodiversité et les paysages lorrains, pour les communes, pour l’économie régionale et locale, pour l’ONF et pour tous les citoyens ?

– Comment le Grenelle de l’Environnement se transforme-t-il en Grenelle de l’Enrichissement tout en lavant plus vert que vert ?

500.000 citoyens britanniques ont fait échouer les projets de leur gouvernement de mettre en vente les forêts publiques. [1][2]

S’inspirant de cette victoire, la première action du collectif SOS Forêts né en Lorraine et appelé à s’étendre, sera de saisir ce vendredi l’Union Européenne et la Convention de la Biodiversité de l’ONU, afin de les alerter sur les conséquences dramatiques de la politique ultra-productiviste en cours en France, et de proposer une gestion forestière durable, sociale et écologique, dans le cadre de 2011, l’Année internationale de la Forêt.

Venez nombreux débattre avec nous,
L’objectif sera de saisir ce vendredi l’Union Européenne et la Convention de la Biodiversité de l’ONU, afin de les alerter sur les conséquences dramatiques de la politique ultra-productiviste en cours en France, et de proposer une gestion forestière durable, sociale et écologique, dans le cadre de 2011, l’An née internationale de la Forêt.


____

«Suite au formatage des citoyens par une presse au service du capitalisme industriel.
Certaines vérités doivent être dites et là on atteint des sommets.
C’est à dire que l’on utilise la sensibilité du citoyen écologiste, on le culpabilise sur son cota de Co2 pour mieux lui faire avaler la pilule et lui faire croie que si on brûle du bois en lieu et place des énergies fossile, on réduit son empreinte écologique.
Ceci dans le seul but de mettre main basse sur une énergie beaucoup plus rentable que le gaz ou le pétrole, sans tenir compte des préjudices écologiques ni même de se soucier de la notion de partage des ressources.
La biomasse compte pour près de 10,1 Mtep de production d’énergie.
Dans la consommation supplémentaire d’énergies renouvelables à l’horizon 2020 prévue par la loi dite Grenelle, la biomasse, pour la production de chaleur et d’électricité, comptera pour un tiers environ (6 à 7 Mtep supplémentaires) soit 60 à 70% de plus.
Le bois énergie ne représente que 3 % de notre consommation totale d’énergie. Augmenter l’exploitation des forêts de 30% à 40%, ne représente que 1% de notre consommation d’énergie fossiles et ne fait baisser que de 0,62% l’émission de co2 (source ADEME)
Alors que l’isolation de bâtiments peut faire baisser de 20% notre consommation énergétique.
Bruler 100.000 t de bois vert pour chauffer des Bâtiments très mal isolés (Cas de L’UEM à Metz) c’est de l’irresponsabilité et un crime écologique.»
____

Le collectif SOS Forêts :

WWF, LNE-MIRABEL, Centre Ornithologique Lorrain, LPO, Floraine, CPEPESC, CGT, Solidaires, CFDT, FSU, les Amis de la Terre, Vosges Ecologie, Oiseaux Nature, Flore 54, Association de Protection du Massif Forestier de Haye, Neomys, Inforêt, Gecnal Sarreguemines-Forbach, Air Vigilance, Europe Ecolgie les Verts, Cap 21, Parti Socialiste, Front de Gauche (PCF, Parti de Gauche, Gauche Alternative…) et d’autres organisations en cours de délibération.

03 87 56 42 15 / 06 16 30 74 67
____

Dossier à télécharger : Quelles forêts pour nos enfants (6 pages en .pdf)

Comme le collectif n’a pas encore de logo, j’ai choisi une affiche de Greenpeace « When a tree falls, it takes other lives with it » créée en 2009 par: AlmapBBDO, São Paulo, Brazil, 2009.
Chief Creative Officer: Marcello Serpa / Executive Creative Director: Marcello Serpa
Creative Director: Luiz Sanches / Art Director: Ricardo d’Avila / Copywriter: Pernil
____


____

Un article du Républicain (24.04.2011) envoyé par Sisley, à consulter ici.

Catégories :Arbres menacés, Évènements

Le séquoia du cimetière de Martigné-Briand (Maine-et-Loire)

23 novembre 2010 149 commentaires

Je viens d’être contacté par Thérèse qui nous avait cordialement transmis les photos anciennes du village de Saint-George-sur-Layon où apparaissait le vernis du Japon [1], mais cette fois-ci il s’agit d’un appel au secours pour sauver un séquoia centenaire menacé d’abattage sur la commune de Martigné-Briand, en Maine-et-Loire.

« Le problème se situe dans la commune où je demeure. Le Maire a décidé de faire abattre un séquoia magnifique qui pousse dans le cimetière. Un arbre centenaire, situé dans le périmètre d’un monument historique, et domine le terrain de façon majestueuse. Il faut faire quelque chose pour arranger le cimetière, mais est ce au prix de la destruction de ce magnifique sujet ? Une pétition circule dans la commune pour préserver cette identité visuelle du paysage de Martigné-Briand, mais, j’ai bien peur que les fossoyeurs d’arbres n’en tiennent pas compte. »

« Je suis presque « heureuse » de la décision du conseil municipal car, les habitants de la commune redécouvrent leur patrimoine arboré et, chacun va faire, en dehors des périodes de Toussaint, un petit tour au pied du « maître » des lieux. La supplique, qui a été depuis enlevée par un anonyme, avait été posée par une main tout aussi anonyme ! Je regrette de ne pas avoir eu l’idée moi même . Le texte est simple et convient tout à fait au contexte. »

« Il fait 5 m 10 de circonférence à 1 m 30 du sol. L’année de plantation me pose problème. Je n’ai pas encore trouvé quelqu’un qui puisse me donner la date à 20 ans près. Sur des photos du début du siècle dernier, il semble déjà avoir une certaine hauteur… »
____

Extrait d’un article paru dans Ouest France le 2 novembre 2010 :

A Martigné-Briand, l’abattage d’un séquoia de 150 ans, situé à l’intérieur du cimetière, suscite la polémique. Le conseil municipal projette de réaménager les allées du cimetière pour le rendre plus accessible. Des habitants s’opposent au projet et une pétition circule. « Cela va forcément transformer le cimetière, redoute Catherine Schreiber, conseillère municipale. Le projet est pharaonique par rapport à l’endroit ! » Le maire René Clémot estime que ce projet est nécessaire, et qu’il n’a pas besoin d’autorisations «pour couper un arbre».
____

Un massacre s’est déjà opéré dans le cimetière :

« Il y avait quatre ifs dans le cimetière de Martigné Briand,
situés dans l’enceinte d’une tombe privée, ils ont été scalpés, sans avis préalable. »

Les ifs veillent sur les âmes des morts, les couper revient à nier la mémoire des anciens.
____

Pétition en ligne pour sauver le séquoia :
http://www.petitionduweb.com/sauvons_le_sequoia_de_Martigne_briand-8516.html

____

Marc Meyer a consacré une page au séquoia de Martigné-Briand sur son site, voir ici.

Un article réalisé par Jérôme Hutin avec coupures de presse à voir ici.
____

Le séquoia a été abattu le matin du 23 février 2011.

Catégories :Arbres menacés, Séquoias

Sauvegarde de Brocéliande

4 juillet 2009 5 commentaires

.
Rendez-vous le jeudi 09 juillet à 10h00
au Tribunal Administratif de Rennes, 3 Contour de la Motte [1]

L’audience du Jeudi 09 juillet à 10h00 au Tribunal administratif de Rennes pour les recours menés par les associations “Sauvegarde de Brocéliande”et “SOS Brocéliande” à l’encontre des projets du SMICTOM est reportée à priori début septembre.

Depuis 5 ans, l’association Sauvegarde de Brocéliande s’oppose aux projets de Centre de Stockage de Déchets Ultimes (C.S.D.U type II) et d’usine de traitement de déchets portés par le SMICTOM Centre Ouest d’Ille et Vilaine comprenant 65 communes. Ces projets se situent au cœur d’une zone naturelle en Forêt de Brocéliande. .

Aujourd’hui, la justice a reconnu le risque pour la sécurité publique que faisait courir ce projet à raison de l’absence de prise en compte du risque d’incendie.

L’étude d’impact a ainsi été considérée comme insuffisante sur ce point, mais également, à raison de l’absence de prise en compte du patrimoine culturel de Brocéliande, des mythes et légendes que véhicule cette forêt. C’est pourquoi, les travaux de construction de l’usine de traitement de déchets ont été suspendus depuis décembre 2007.

Malgré les procédures engagées, les travaux du C.S.D.U continuent et aboutissent, au mépris du droit et au prix de la destruction d’une zone humide d’environ trois hectares, de 7 espèces protégées (rainette verte, tritons, salamandres…), et d’un site dont les caractéristiques écologiques sont exceptionnelles. Cela sans compter l’atteinte portée au patrimoine culturel lié à la forêt de Brocéliande.

Le Jeudi 09 juillet à 10h00 au Tribunal administratif de Rennes les recours menés par les associations “Sauvegarde de Brocéliande”et “SOS Brocéliande” à l’encontre des projets du SMICTOM seront examinés :

– recours en annulation de l’autorisation d’exploiter l’usine – recours en annulation de l’autorisation d’exploiter le centre d’enfouissement
– recours en annulation du permis de construire de l’usine
– recours concernant les travaux de terrassement sans autorisation

Il s’agit là d’une journée cruciale pour l’avenir de Brocéliande.
Une mobilisation de grande ampleur est nécessaire pour dire non au désastre qui se joue actuellement sur le site de Point Clos.

Association Sauvegarde de Brocéliande, Rue Val aux fées – 56430 Concoret
Mail : sauvegarde_broceliande@yahoo.fr / Site : www.sauvegarde-broceliande.org

Hé m’sieur le Juge, pour bon nombre d’entre nous, c’est une Terre Sacrée…
____

Mise à jour 17/09/09 : article paru dans Ouest France

« Un centre d’enfouissement des déchets ménagers étant prévu en lisière de la forêt de Brocéliande, les opposants multiplient les actions en justice. Cet après-midi, ils citaient le syndicat intercommunal porteur de ce projet, devant le tribunal correctionnel de Rennes. Les riverains et écologistes reprochent aux élus du syndicat d’avoir détruit une zone humide et des espèces naturelles protégées, en l’occurrence des batraciens. L’avocat des élus – 65 communes concernées, sur le Morbihan, les Côtes d’Armor et l’Ille-et-Vilaine – répond que les associations d’opposants sont de mauvaise foi. Le tribunal rendra son jugement le 3 décembre. »

France 3 Bretagne – JT du 12/13

TV Rennes – Infos 35 du jeudi 17 septembre à 18h30.
____

Mise à jour 24 juin 2010 : le verdict sur les 4 audiences a penché  en faveur de la forêt
http://dansesorcieres.canalblog.com/archives/2010/06/18/17367547.html

Catégories :Arbres menacés

Solidarité arboricole…

20 juin 2009 14 commentaires

De bonnes nouvelles en provenance du village de Villers-sous-Chalamont [1] l’association pour la sauvegarde des tilleuls vient de me faire parvenir un courrier plein d’espoir. Il semblerait qu’une chaine de solidarité se soit formée pour venir en aide à ces deux arbres, et grâce aux dons récoltés, ils ont pu faire intervenir des professionnels arboristes.

« En vue de protéger les plaies des rayons brûlants du soleil et favoriser la cicatrisation des troncs, nous avons appliqué un bandage de cannisse en roseaux sur toute la circonférence des plaies. » (voir l’ensemble des photos, ici)

« Nous avons également déposés du substrat, à base d’écorces, sur l’emprise de leur couronne et pour favoriser leur reprise et fournir tous les apports nutritionnels dont ils auront besoin. Dernièrement, les sociétés “Florent Arbelet”, “Vert tiges”, ainsi que Nathanaël Gros ont apporté leur contribution en procédant à une taille douce pour alléger les arbres sans les affaiblir d’avantage. Nous remercions également la société “ACER – Arboristes Conseils”, pour leurs précieux conseils. » (voir l’ensemble des photos, ici)

« Les tilleuls sont bien verts aujourd’hui, leurs feuilles sont présentent en quantité et les arbres ne semblent pas montrer de signe de fatigue. La montée de sève est bien présente, cela nous rassure sur la bonne santé des arbres et leurs facultés à survivre à l’agression. D’ici peu nous mettrons en place des haubans sur les branches les plus lourdes afin de protéger les personnes et les biens d’éventuelles chutes de branches. »

« Nous vous remercions tous pour votre soutien. Merci également à tous les bénévoles présents lors des différents travaux effectués et à venir. »

Catégories :Arbres menacés