Archive

Archive for the ‘Marronniers’ Category

Le marronnier de Pierrefitte-en-Cinglais (Calvados)

6 janvier 2012 30 commentaires

En ce début d’année, Alexis nous revient en fanfare…

« Il fallait pour commencer dignement cette année 2012 un arbre susceptible de marquer les esprits, et je suis heureux car je crois bien l’avoir trouvé dans le Calvados. Il s’agit d’un marronnier, remarquable par sa taille mais surtout par son port particulier et épanoui. »

« Son existence a été portée à ma connaissance par un article paru dans le bulletin de l’association A.R.B.R.E.S. ainsi que par un inventaire des arbres remarquables de Normandie publié sur l’excellent site du Krapo Arboricole. Ce marronnier, qui mesure 6m10 de circonférence à l’endroit où son tronc est le plus fin, c’est à dire approximativement à 1m10 de hauteur, se trouve dans une propriété privée sur la commune de Pierrefitte-en-Cinglais. »

« Il me semble que parmi les gens qui s’intéressent de près aux arbres naissent des affinités particulières avec certaines espèces ; il peut s’agir d’un choix délibéré de la part de la personne, mais il m’arrive aussi de penser que parfois c’est l’arbre qui nous choisit et vient régulièrement jalonner notre chemin de sa présence. »

« C’est un peu le sentiment que j’ai avec les marronniers, et je dois dire que pour moi ces arbres se parent d’un symbolique particulière. On en plante de moins en moins et souvent ceux que l’on voit sont en ville, poussant les pieds dans le bitume et subissant de manière répétée des élagages qu’ils supportent mal. Ils sont malades en ce moment et parfois je m’inquiète, je me dis que peut-être comme les ormes à terme ils disparaîtront, petit à petit, sans faire de bruit, et que bientôt plus personne ne se rappellera d’eux et de cette formidable puissance, de cette beauté qu’ils sont capable d’offrir à ceux qui les laissent s’épanouir librement. »

« Aussi quand se présente devant moi un spécimen qui incarne pleinement le potentiel auquel ces arbres magnifiques peuvent prétendre, j’avoue que je suis ému, ému devant cette masse de bois qui s’étire vers le ciel et parfois replonge dans la terre, et je ne peux m’empêcher de penser aussi au spectacle que doit être la floraison d’un tel arbre. »

«Le marronnier, de même que le tilleul par exemple, la platane ou le figuier, est un arbre qui présente une propension naturelle au marcottage, ses branches avec le temps s’affaissent jusqu’à toucher terre ou elles se ré-enracinent et se renforcent. »

« Il est assez rare de croiser des individus qui présentent ce type de port car celui ci apparaît avec la maturité de l’arbre et nécessite que ce dernier ai pu se développer sans entraves et avec beaucoup d’espace, ce qui est rarement le cas. »

Lire la suite…

Catégories :Marronniers

Le jardin botanique d’Orléans (Loiret)

4 novembre 2010 13 commentaires

Pour notre première virée dans le Loiret, suivons Gilles au jardin botanique d’Orléans.

« J’ai toujours mon attirail de dendrologue à portée de la main même pour des déplacements dits « sérieux ». Aussi, cet été, en recherche d’emploi dans la capitale de région centre, je me suis garé par hasard juste le long du mur de ce parc public très bien entretenu… Bouge pas, je vais passer mon entretien – réussi d’ailleurs – et je m’occupe de toi juste après… ! »

« La journée était splendide pour un reportage sous le signe des arbres exotiques (ou non endémiques). À l’entrée, un couple d’arbres contrastant l’un avec l’autre nous accueille [1]. »

« Le premier, petit et trapu, est un Ginkgo Biloba de 4 mètres de circonférence à 1m30. Un beau spécimen qui a tout loisir de s’étaler pour profiter au maximum de l’ensoleillement. »

« Mêmes conditions et stratégie différente pour son voisin qui n’est autre qu’un tulipier de Virginie de 3m70 de circonférence pour environ 25 mètres de haut. »

« Ces arbres possèdent toujours un port d’une élégance rare. »

Lire la suite…

Le marronier de Villers-Ecalles (Seine-Maritime)

14 avril 2010 22 commentaires

Et si on continuait la balade en Normandie ? L’exploration menée par Alexis & Beber avance à grands pas avec plein de nouvelles découvertes [1], en février il m’avait fait parvenir un reportage sur tilleul bien mystérieux dans l’Eure [2], suivons-le aujourd’hui à la rencontre d’un marronnier hors du commun.

“L’arbre que je vous présente ici est un véritable colosse, un chef d’œuvre végétal tout en puissance et majesté. C’est un marronnier blanc d’une taille peu commune. Il pousse dans une propriété privée sur la commune de Villers-Ecalles,  je l’ai repéré par hasard alors que je réalisais ici l’entretien des espaces verts.” (clic les photos)

villersecalles1.jpg

“Il mesure 6m70 de circonférence à 1m30 de haut, son houppier est très étendu et sa hauteur impressionnante. Cet arbre doit faire partie des plus gros de son espèce et je n’en connais pas de plus beau. J’aime particulièrement la façon qu’a son tronc court de se ramifier en charpentières dont la taille dépasse déjà celle de nombreux arbres que j’ai vus.”

“Les propriétaires, que je remercie chaleureusement pour leur accueil, m’ont communiqué certains renseignements qui m’ont semblé intéressants. Cet arbre, à priori, ne donne pas de marrons, et l’on peut supposer qu’il appartient à la variété Baumanii ; sélectionnée en France en 1822 et dont les caractéristiques sont les suivantes: fleurs blanches doubles, stérilité, développement moindre (20 à 25 mètres de hauteur tout de même). Cette hypothèse, si elle était avérée, donnerait une précieuse indication sur l’âge qu’il pourrait avoir. D’un autre côté je me dis qu’un arbre de cette taille en moins de 200 ans ça fait gros quand même, mais je ne suis pas très calé en marronniers et d’un autre côté certains arbres, comme les cèdres par exemple, poussent à une vitesse ahurissante. A vérifier… Il semblerait par ailleurs qu’il ne soit pas atteint par la maladie qui touche fréquemment ses congénères, brûlant leurs feuilles et entraînant leur chute prématurée.” Lire la suite…

Catégories :Marronniers

Marronnier d’Inde, Ohlsbach – Baden Wurtemberg (Allemagne)

26 mars 2010 Laisser un commentaire

Sisley nous emmène à nouveau en Allemagne, pour découvrir le village de Ohlsbach une paisible bourgade au pied du massif de la Forêt Noire et des vignobles.

« Je m’y étais rendu avec un club de marcheurs l’an passé, dans le but d’explorer un peu les proches environs, dès les premiers instants j’ai immédiatement remarqué un noble résident au coin d’un croisement. Je le mis de coté dans la case, ‘affaire en cours’ et poursuivit ; les ballades s’effectuèrent, et malgré de beaux secteurs parcourus, je fus étonné de n’avoir rencontré aucun spécimen attirant mon attention. Peu de vieilles parcelles et beaucoup de plantations de jeunes résineux, mais évidemment la zone est grande et le temps manquant, le fameux problème du chercheur d’arbres ! » (clic les photos)

« Donc, de retour au village, je profitais de la fin d’après-midi pour aller voir de plus près le spécimen, furtivement entrevu la veille. Une bien belle surprise m’attendait au carrefour, car ayant remarqué ce marronnier exemplaire, je ne m’attendais pas à une circonférence de 4,63 m, bien qu’il ne franchisse guère les 15 m de hauteur, cela lui vaut d’être au titre des marronniers supérieurs. Au niveau de l’estimation de l’âge, les avis sont assez mitigés et en l’absence d’éléments d’archives pour être dans le vraisemblable, on dira qu’il n’a pas en dessous de 120 ans, mais peu très bien en avoir 200 ans. Il est pour l’instant le plus volumineux qu’il m’ait été donné d’observer et d’en voir de plus imposant pour ce qui est du tronc, n’est pas toujours chose aisé. »

« Je n’ai pas pu bien observer le branchage du houppier sous le feuillage, mais je soupçonne qu’il fut taillé, non pas afin d’avoir cette forme, le marronnier de pleine lumière à un port très équilibré, mais peut-être dans un but sécuritaire. En résumé, un arbre plutôt discret, malgré son ampleur et dégageant une certaine magnificence. »

Merci pour l’excursion en Allemagne Sisley, toujours aussi sympa de marcher dans tes pas… Un beau marronnier, quoique un peu tassé  par la taille, et de ce fait comme tu l’as souligné il est « plutôt discret » mais demeure néanmoins un magnifique spécimen, surtout si la campagne alentours n’offre que peu de vieux arbres aux arpenteurs de campagne…

Ohlsbach est à 15km au Sud-Est de Strasbourg, l’arbre est localisé à environ 250 m de l’entrée Sud du village, directement sur le bord de la L99.
.

Catégories :Europe, Marronniers

Vieux marronnier, Bio (Lot)

6 septembre 2009 7 commentaires

Il y a quelques temps, j’ai appris l’existence d’un marronnier trônant dans un petit village à six kilomètres à l’Est de Gramat. Comme Julien arpente cette partie du département, il est normal que ce soit lui qui nous le fasse découvrir.

« J’avais remarqué que tu faisais référence d’un marronnier à Bio mais tu n’avais pas de photos et comme il n’ est pas loin de chez mes grands-parent, je m’y suis à nouveau rendu, et ce coup-ci avec mon appareil. » (clic les photos)

« Je le trouve très beau avec de belles racines, il est situé sur une butte et il y a une chose que je n’avais pas remarqué la 1ère fois c’est que la partie arrière du tronc est attaquée par un champignon (je l’ai cassé avec l’aide de mon père, ils sont assez solides) et elle commence à pourrir nettement. Aucune idée de l’âge, mais je trouve 4,70 mètres de circonférence et d’après mes calculs 22 mètres de hauteur. »

« Donc voilà je pense que la mairie devrait s’en occuper un peu mieux et essayer d’enlever la pourriture, j’estime que lorsque qu’on a la chance d’avoir un tel arbre dans son village il faut essayer de le faire vivre le plus longtemps possible. »

Merci pour le reportage Julien, c’est chouette de pouvoir enfin contempler ce vieux marronnier, un très beau tronc et un port élégant. Un ami qui habite le village de Bio m’en avait parlé avec éloges cet hiver, et je n’avais pas pu me rendre sur place. Comme il bosse en espaces verts, je lui parlerais du champignon et il pourra peut-être nous en dire plus sur son état sanitaire, voire si un traitement reste possible.