De vieux arbres dans le Vaucluse ?

Sur le blog, seuls deux arbres du Vaucluse se sont dévoilés [1][2], alors quand Olivier Bricaud a pris contact avec moi pour me signaler la parution de son ouvrage sur les arbres remarquables de Vaucluse [3], je lui ai demandé s’il pouvait nous concocter une petite liste afin que les lecteurs qui se rendraient dans ce département du Sud de la France puissent nous faire parvenir quelques reportages arboricoles.

Et il a accepté avec un vif plaisir ! Voici une petite sélection d’arbres visitables (en propriété publique) et pas trop dur à trouver, parmi beaucoup d’autres :

  • Villes-sur-Auzon : mûrier « de Sully », près de l’église (circonférence 6,46 m)
  • La Roque-sur-Pernes : micocoulier sur la place du village (circonférence 3,70 m)
  • Grambois : chêne pubescent dans le village, sous le boulodrome (circonférence 5,70 m)
  • Saint Christol-d’Albion : amandier à la sortie nord du village (circonférence 3,42 m)
  • Sault : pérussier à l’ouest du hameau de St Jean (circonférence 3,12 m)
  • Avignon : peuplier noir au bord du Rhône, île de la Barthelasse (circonférence 6 m)
  • Avignon : platane au quartier St Lazare (circonférence 7,30 m)
  • Avignon/Montfavet : érable champêtre dans le parc municipal (circonférence 2,50 m)
  • Bollène : chêne pubescent, chemin de Barry (circonférence 5,54 m)
  • Caromb : alignement de pins d’Alep (circonférence 3 m, entrée sud du village)
  • Brantes : orme dit « de la révolution », devant l’église (circonférence 3,60 m)
  • Fontaine-de-Vaucluse : platanes du jardin de Pétrarque (circonférence 9 m)
  • St Léger du Ventoux : sapin au Contrat (circonférence 3,90 m)
  • Pertuis : micocoulier, parking de l’Eze (circonférence 4,70 m)

D’autres pistes à explorer sur la carte de l’inventaire des arbres en PACA, par ici.

Les vieux arbres dans la Somme ?

Voici quelques pistes pour ceux qui souhaiteraient partir explorer la Somme, jusqu’à présent ce département au Nord de la région Picarde n’a dévoilé que peu de ses vieux arbres, il en reste donc de nombreux à découvrir…

Alors, à vos appareils photos & décamètres !

  • Forêt de Frémontiers, chênes pédonculé et sessile (3,50m & 4,25m circ)
  • Tilleul de Hautvillers (sur la D105)
  • L’arbre de la Croix, St Léger-lès-Domart [1] ;
  • Le tilleul de Thory (5,10m circ)
  • Le tilleul de la ferme du Bois Robin (8,30m circ)
  • L’orme de Guignemicourt (4,30m circ)
  • Le tilleul de Selincourt (5,05m circ)
  • L’arbre aux épousailles (3,45m & 4,85m circ) [2]
  • Alignement de hêtres de la côte de Doullens
  • Alignement châtaigniers de Colincamps
  • Alignement du château de Bertangles
  • Le tilleul de Quevauvillers (6,30m circ)
  • Le tilleul d’Argoules (5,20m circ)
  • Le tilleul d’Eramecourt (5,75m circ)
  • Alignement de Villers-aux-Erables (tilleuls)
  • Érable sycomore de Contoire-Hamel (3,95m circ)
  • L’if de Contoire Hamel (4,80m circ)
  • Le tilleul de Soues (5,07m circ)
  • Cyprès chauve de Cayeux-en-Santerre (5m circ)
  • Le saule de la Faloise (8,50m circ)
  • Le cèdre de Fleury (5,20m circ)
  • L’orme lisse d’Harbonnières (4,15m circ)
  • Le frêne de Rambures (7m circ)
  • Le poirier d’Autheux (3,40m circ)
  • Le frêne d’Authie (5m circ)
  • Le peuplier de Saint-Riquier (6,40m circ)
  • Hêtre pleureur, école de Doullens (4,25m circ)
  • Tilleuls de Hancourt (4,60m & 3,50m circ)
  • Platanes de Bussy-les-Daours (6,70m circ)
  • Tilleul et marronnier de Mailly-Maillet (4,65m & 5,10m circ)

Les données proviennent d’un excellent dossier présentant les arbres remarquables de ce département (historique, photos, mesures et cartes), à consulter par ici.

Plusieurs articles on été consacrés à la forêt de Crécy :

De l’aide est demandée !

Les beaux jours sont revenus, propices aux errances dans la nature…

Ça tombe bien, des reporters arboricoles sont recherchés pour nous aider à découvrir le patrimoine arboré de départements qui pour l’instant sont restés bien discrets. J’ai réuni toutes les infos que je possédais sous forme d’avis de recherche, agrémentés de petites cartes pour vous aider à préparer des circuits découvertes :

Alors si ça vous dit de participer à l’aventure, il suffit juste de se munir d’un décamètre pour prendre une mesure de circonférence [1], et bien sûr d’un appareil photo pour tirer le portrait de ces ancêtres. Par la suite, il vous suffira de m’envoyer toutes les informations réunies via la page contact du krapo, et très rapidement ce sera en ligne !

Vous aurez remarqué qu’il y a plein de départements pour lesquels on a peu ou pas d’informations, des territoires qui n’ont pas encore été inventoriés… alors si ça vous dit de nous faire découvrir les richesses de vos terroirs, vous êtes les bienvenus !

D’autres pistes à explorer indiquées dans la catégorie « recensements », à voir ici.

Vieux arbres en Loir-et-Cher…?

Le Loir-et-Cher est un département du centre de la France que nous avons encore peu exploré, en fait un seul arbre s’est dévoilé à La Chapelle-Vicomtesse [1], et pourtant il y existe une foule de vieux arbres à découvrir, voici quelques pistes prometteuses à explorer… (la liste n’est pas exhaustive)

  • Vendôme, parc Ronsard, platane planté en 1759 (5,35m circ),
  • Authon Le Fresne, tulipier de Virginie bicentenaire (5,38m cic),
  • Choué, le poirier de l’église (3,35m circ),
  • Fontaine-les-Coteaux, alignement de 14 trognes de saules en bord D34,
  • Fontaine-les-Coteaux la Fosse, genévrier de Syrie planté en 1880 (1,80m circ),
  • Le Gault-du-Perche, charme de plessage,
  • Huisseau-en-Beauce, chêne isolé dans un pré (6,15m circ),
  • Lunay-La-Mézière, orme champêtre (4,15m circ),
  • Sargé-sur-Braye, trogne de saule blanc (6,85m circ),
  • Saint-Agil, proche du bourg, 3 trognes de chêne (8,20m / 6,62m / 6,55m circ),
  • Saint-Marc-du-Cor, alignement de chênes trognes (la + grosse 7m circ),
  • Saint-Quentin-les-Trôo, le buis du château de Chelay (1,65m circ),
  • Souday-la-Cour, cyprès chauve bicentenaire (7,30m circ),
  • Souday, trogne de chêne +600 ans (7,40m circ),
  • Blois, square Augustin Thierry, cèdre du Liban magnifique,
  • Blois, préfecture, cèdre du Liban (7,35m circ),
  • Blois gendarmerie, hêtre pourpre (4,05m circ),
  • Forêt de Blois, chêne « les jumelles » (6,80m circ),
  • Mer, la Corbilière, cèdre du Liban (9,60m circ),
  • Les Montils, cèdre du Liban (8,87m circ),
  • Les Montils, trogne d’orme champêtre (8,20m circ),
  • Saint-Denis-sur-Loire, chêne vert du château (3,75m circ),
  • Chailles, chêne à six brins (6,83m circ),
  • Cheverny, charme du parc du château (5,50m circ),
  • Cheverny, alignement de sapins d’Espagne candélabres,
  • Cheverny, le tilleul des familles (9,50m circ),
  • Cheverny, parc du château Troussay, vieux houx (1,69m circ),
  • Dhuizon, trogne de charme ancienne borne (3,25m circ),
  • Huisseau-sur-Cosson, chêne « les jumeaux » (5,33m circ),
  • Marcilly-en-Gault, châtaignier solitaire (6,80m circ),
  • Mareuil-sur-Cher,  chêne forestier (4,85m circ),
  • Mehers, 4 trognes d’orme (maxi 5,10m circ),
  • Salbris, très vieux chêne (8,15m circ),
  • Sambin, chêne isolé (5,20m circ),
  • Saint-Aignan-sur-Cher, cépée de chêne 8 troncs (6,20m circ),
  • Saint-Aignan-sur-Cher, orme champêtre (4,40m circ),
  • Veillens, allée de 7 trognes de chêne,
  • Villeny, bouleau à troncs multiples (4,35m circ),
  • Villeny, châtaignier solitaire (7,15m circ),

Les données proviennent de l’inventaire réalisé par la S.H.L.C. (Société d’Horticulture de Loir-et-Cher) réunies dans un ouvrage collectif publié en 2005 [2].

Pour aider à les retrouver, les arbres sont pointés sur une Google Map.

Quelques pistes pour le Gard…

Peu de données pour le département du Gard, mais l’inventaire est en cours…

« Quelques infos sur notre inventaire : commencé il y a six mois, il devrait durer trois ans tant la richesse du département du Gard est grande. Il concerne non seulement les arbres remarquables, mais également les alignements, les collections forestières et fruitières, les habitats naturels forestiers importants. A titre d’exemple, deux propriétaires privés « fous d’arbres » possèdent des collections de respectivement 500 et 700 espèces différentes du monde entier ! Autant dire qu’il faut s’accrocher aux branches pour la reconnaissance des individus ! »

« Toujours au bout de six mois et après avoir mesuré plus de 2000 arbres, j’ai essayé de voir comment les plus gros arbres du Gard se situeraient en adoptant comme critère le classement dans les 20 plus gros aux niveaux européen, national ou régional. Compte tenu des infos que j’ai pu récolter en bibliographie et sur Internet, j’arrive au résultat suivant : 10 en européen, 59 en national et 45 en régional ! Bien que de splendides spécimens d’espèces « nordiques » soient également visibles chez nous (deux cèdres de l’Atlas de 9m de tour ou platane de 11m), la grande spécificité du patrimoine arboré du département réside dans les espèces méditerranéennes avec des tailles peu communes chez les genévriers oxycèdres (record à 4m80) ou les filarias à feuilles larges (plus de 3m). »

Mais en attendant que la Société d’Étude des Sciences naturelles de Nîmes et du Gard publie les données de cet inventaire ; vous pouvez partir à la recherche des arbres qui ont déjà fait l’objet d’une publication, voici quelques pistes à explorer :

  • Anduze, Parc des Cordeliers, chêne des Canaries (6,20m circ) [1],
  • Poulx, Mas Cabanes, chêne vert abimé [2],
  • Vic-le-Fesq, Table des Pêcheurs, chêne vert (4m circ),
  • Lézan, Bel Euze, chêne vert (4m circ),
  • Nimes, Vacquerolles, chêne vert (3,80m circ),
  • Nimes, Castanet, chêne pubescent (5,40m circ),
  • Brigno, collège, chêne pédonculé (3,50m circ),
  • Flaux, robinier faux acacia (3,18m circ),
  • Fons-outre-Gardon, sophora du Japon (3m circ),
  • Aigues-Mortes, orme champêtre (2,70m circ),
  • Saint Sauveur Camprieu, La Foux, Mélèze du Japon (2,42m circ),
  • Saint Sauveur Camprieu, La Foux, Sapin de Vancouver (64m de haut),
  • Saint Sauveur Camprieu, St Sauveur des Pourcils, sapins Douglas,
  • Cornillon, Mas des Horts, chêne pubescent (6,30m),
  • Uzès, Pont des Charettes, pin de Salzmann (3,50mm circ),
  • Saint Gervais quartier Gadelous, chêne pubescent (5,25m circ),
  • Générarques, Prafrance, cyprès de Lawson (4,80m circ),
  • Pont Saint Esprit, un sacré platane (10,70m circ),

C’est un début, mais le département semble prometteur…
____

Mise à jour août 2011, un article du Midi Libre

Avis aux voyageurs…

Après avoir présenté le cyprès de Zarathoustra [1], Yanick me lance sur la trace d’un arbre emblématique situé dans le désert de Bahrein. Du coup, j’ai eu l’idée de mettre une liste d’arbres vénérables d’horizons lointains,peut-être que l’un de vous se rendra au bout du monde dans les mois à venir ; ou encore mieux, peut-être que des lecteurs étrangers pourront nous aider à découvrir leur pays …

Les arbres choisis sont largement millénaires et/ou sont vraiment imposants ; la liste n’est pas exhaustive, je n’ai indiqué que ceux pour lesquels j’avais une localisation précise.

AFRIQUE

Algérie :
– Cyprès du Tassili « Taghout » (12 m circ), parc national du Tassili, Djanet, Hoggar. (30 km N-E de Djanet, Willaya d’Illizi, Oued Tacekoumi).
– Cèdre de l’Atlas (10,60m circ), Parc national de Djurdjura, Willaya de Bouira (sentier d’Iskaren près de Tikdja à 1350m d’altitude).

Tunisie :
Jujubier (10m circ) hameau d’Abbes à la limite sud de l’oasis, à 3 km du centre de Tozeur.

Egypte :
Figuier Sycomore (2000 ans) Le Caire quartier Matarya.

Afrique du Sud :
– Figuier Sycomore (12,50m circ) ferme Langkloff, près de Munnik, Transvaal du Nord (Nord-Est dee Pietersburg).
– Baobab (33m circ) près de Sagole, Transvaal du Nord. Près de la route de Tshipise au parc national Kruger.
– Baobab (33,50m circ) ferme Plattland, Duiwelskloof, Transvaal du Nord. Autoroute 1 à l’Est de Pietersburg.
– Eucalyptus (82m de haut) Woodbush près deTzaneen, Transvaal du Nord. Sur la route de Pietersburg à Tzaneen.

Madagascar :
– Baobab (19m circ) entre Morombe et Andavadaoka, à 45 km au Sud de Morombe.
– Baobab (40m de haut) à 12 km au Sud de Morondava, à la fin de la route goudronnée.

Sénégal :
– Baobab (22m circ) Rufisque, à côté de la route du Cap Vert.
– Fromager (27m circ) M’Lop, Casamance, à 45 km à l’Ouest de Ziguinchor.

Côte d’Ivoire :
– Fromager (40m de haut) Abidjan, sur le parcours de golf d’Abidjan-Riviera.

Nigéria :
– Tali « Cwaska Inyi » (45m de haut) Ekudi, Etat de Cross River. A 10m de la route d’Ekuri-Okotori dans la haute forêt vierge. Lire la suite

Les vieux arbres de la Vienne..?

Chose étonnante, jusqu’à présent aucun arbre du département de la Vienne ne s’est dévoilé sur le blog. Et pourtant, c’est un riche pays pour tout passionné arboricole ! Un inventaire a été réalisé entre 1996 et 1999, mais malheureusement le livre est désormais introuvable [1]. Voici une liste de quelques pistes à explorer, alors à vos appareils photos et décamètres !

Le Châtelleraudais :

  • Le séquoia géant d’Antoigne (8,30m de circonférence),
  • Naintré, le poirier de l’Aubue (2,88m de circ)
  • parc de la mairie des Ormes, chêne liège (4m de circ),
  • Chatellerault, école Herriot, arbre de soie (1,95m circ),
  • Mondion, le frêne de l’Aiglon panté en 1811 (3,39m circ)
  • Montgamé, les abricotiers “Albergé” de circonférence modeste ces arbres sont le souvenir des anciennes plantations d’aricotiers, importé sur ce terroir dès l’an 700…
  • Saint-Sauveur, chêne de Menette (3,83m circ 19,50m hauteur) en bord d’une allée forestière et connu des habitants,
  • Vouneuil-sur-Vienne, au château du fou :
    cèdre de l’Atlas (6,28m circ / 27m haut / 26m env)
    chêne vert (4,54m circ / 18m haut / 18m env)

Le Chauvinois :

  • Antigny, château de Boismorand, vieux chêne abimé (6,62m de circ),
  • Lavoux, chêne du Bois Dousset (5,28m de circ),
  • Leignes-sur-Fontaine, près des Grandes Métairies, gros chêne (5,50m circ),
  • Sèvres-Anxaumont, maison de retraite, cèdre de l’Atlas (7,65m circ),
  • Tercé, Pas de Saint Martin, chênes Besson (5,60m circ),
  • La Chapelle-Viviers, Teil aux Moine, chêne Louis XIV (5m circ),
  • La Chapelle-Viviers, Aux Durands, chêne pubescent (5,50m circ),

Le Civraisien :

  • Epanvilliers, champ de Valence, le cormier de Blanzay (3m circ),
  • Brux, le tilleul bosselé de Sully devant église (3,85m de circ)
  • Châtain, l’if séculaire de l’église (6,34m de circ),
  • Chapelle-Bâton, les Vaugelais, le gros chêne (7,24m de circ),
  • Romagne, la Millière (en dir du château), chêne vert (4,50m de circ),
  • Romagne, Rochemairant route de Saint-Romain, châtaignier de 7,12m,
  • Champniers, lieu-dit Chez Bernardeau, if séculaire (6,47m circ),
  • Saint-Secondin, “arbre aux cinq chênes”, chêne (6,10m de circ),
  • Sommières-du-Clain, la Blanchardière, vieux tilleul (6,39m circ),

Le Haut-Poitou :

  • Cernay, châtaignier commun ancestral (7,40m de circ),
  • Neuville-le-Poitou, près de la porte du château, orme champêtre (3,96m de circ)
  • Orches, le buis du cimetière (1,23m de circ),
  • Thurageau, château d’Abain, allée de vieux tilleuls à petites feuilles,
  • Signy, lieu-dit Combette et Carcault, chêne de Signy (6,08m circ),

Le Loudunais :

  • Arcay, place de la salle de fêtes, vieux mûrier noir (2,24m circ),
  • Monts-sur-Guesnes, couple d’if du presbytère (4,75m circ)
  • Coussay, le marronnier du château au bord des douves (4,58m de circ)
  • Montigny, pin parasol isolé “le Grippeau” (3,47m de circ)
  • Raslay, route des Granges, 2 vieux chênes (5,19m et 6,75m de circ)
  • Vezières, à 200m d’une ferme le plus gros chêne de la Vienne (7,90m de circ), divisé en 2 tiges creuse, très beau pour un patriarche. Avant d’accéder au chêne, à l’entrée de la ferme se trouve un buis impressionnant de 1,20m de circ.

Le Montmorilonais :

  • Esnière-sur-Blour, deux vieux chênes (6,21m et 6,98m de circ),
  • Availles-Limouzine, vieux chêne pédonculé (6,75m de circ),
  • Persac, château de Villars, charmille de 400m de long,
  • Thollet, lieu-dit le Bouchaud, châtaignier (8,05m de circ)
  • Le chêne du Fief Clairet, près du lycée du Bois d’Amour (5,90m de circ) cet arbre aurait inspiré le poète La Fontaine…

Les Six Vallées :

  • Curzay-sur-Vonne, hêtre pourpre du château (4,55m de circ)
  • Jazeneuil, ancienne allée de buis commun
  • Givray, le cèdre du parc (9,52m de circ),

Les Vals de Gartempe :

  • les deux charmes têtards de la Bussière,
  • La Roche-Pozay, le chêne de la route du Bouchet (4,10m de circ)
  • Leigne-les-Bois, orme champêtre près de l’église (3,14m de circ)

En supplément, une liste des plus vieux buis de la Vienne :

  • le buis d’Orche : 8,50 m de hauteur / 1,23 m de circonférence / > à 300 ans.
  • à Beuxes un buis de 1,60 m de circonférence à la base / 7 m de haut / 5m d’envergure.
  • les buis de Jazeneuil, une allée ancienne bordée de buis, 40 mètres de longueur densément peuplée. Les buis y font 10 mètres de haut et 0,50 m de circonférence : âge 300 ans.
  • le buis de Paizay-le-Sec : 6m de hauteur / 1,05 m de circonférence / envergure 4m
  • à Vezières un buis 1,20 m de circonférence / 7 m de haut / 6 m d’envergure

Pour vous aidez à les situer, quelques arbres sont pointés sur une carte.