Archive

Archive for the ‘Des photos’ Category

Diamond nights – Beth Moon

30 mars 2015 8 commentaires

Notre relation avec la nature a toujours joué un rôle important le travail de Beth Moon.

Cette série lui a été inspirée par deux études scientifiques fascinantes qui relient la croissance des arbres avec le mouvement céleste et les cycles astraux.

La plupart des lieux choisis étaient vraiment sauvages, éloignés de la civilisation et de la pollution lumineuse dans l’hémisphère Sud de l’Afrique au Botswana, en Namibie et en Afrique du Sud. Des baobabs puissants et excentriques, ainsi que des Kakerbooms surréalistes sont en vedette dans ce travail, intitulé d’après les constellations nommées par les Grecs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des chercheurs de l’Université d’Edimbourg ont montré que les arbres poussent plus vite lorsque des niveaux élevés de rayonnement cosmique atteignent la surface de la Terre, ils ont conclu que les effets du rayonnement cosmique affecte la croissance des arbres encore plus que la température annuelle ou les précipitations. Un chercheur de renommée, Lawrence Edwards, a constaté que les bourgeons des arbres changeaient de forme et de taille rythmiquement, selon des cycles réguliers tout au long de l’hiver, en corrélation directement à la lune et des planètes. Le chêne par exemple, semble changer avec Mars, le hêtre avec Saturne et le Bouleau avec Vénus. Curieusement, Edwards a également constaté que les lignes électriques aériennes perturbent cette influence planétaire.

Comme David Milarch l’explique dans le livre, The man who planted trees, « Les arbres sont des capteurs solaires. La plupart des gens associent cela avec l’énergie du soleil. Mais le soleil n’est qu’une étoile, et il y a des milliards d’étoiles qui influent sur la Terre avec leur rayonnement. Je crois que les énergies à l’intérieur de la Terre sont transmutées et transmises dans le cosmos par les arbres, de sorte que les arbres sont comme des antennes, émetteurs et récepteurs des énergies de la Terre et des énergies stellaires ».

Notes techniques :

La majorité de ces photographies ont été prises pendant des nuits sans lune, prises avec un objectif grand angle et d’ISO 3200 – 6400. La Voie Lactée, le ruban d’étoiles qui s’étend à l’horizon brûle vivement dans certaines des images. Des expositions jusqu’à 30 secondes ont autorisé assez de lumière à entrer dans la lentille sans mouvement notable d’étoiles. Chaque emplacement a exigé beaucoup d’expérimentations et différentes techniques d’éclairage. Parfois, une courte rafale de lumière diffuse à partir d’une lampe de poche était suffisante – ou une lumière combinée de plusieurs lampes de poche a été utilisé pour un éclat naturel plus doux.

_____

Une série de photos de Beth Moon sur les arbres vénérables, à découvrir sur LensCulture.

Catégories :Des photos

« Tree, Line »

9 décembre 2011 16 commentaires

« Tree, Line », une série photographique de Zander Olsen.

Le photographe a parcouru les forêts du Royaume Uni (Surrey, Hampshire et Pays de Galles) en prenant soin d’emballer certaines parties des troncs d’arbres d’un matériau blanc. La prise de vue de l’appareil photo associée à cette intervention de l’homme sur le paysage donne l’illusion d’une transparence et d’une continuité avec l’arrière plan et la ligne d’horizon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fascinant…

Catégories :Des photos

Tree huggers…

10 juin 2011 5 commentaires

Le dimanche 5 juin 2011, 879 personnes se sont réunis à Katmandou au Népal pour enlacer des arbres. L’évènement était organisé dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Environnement afin de diffuser le message : sauvez les arbres et sauvez la terre.

Deux minutes de bonheur…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédits photo – Associated Press, Niranjan Schresta / REUTERS, Navesh Chitrakar.

Catégories :Des photos

Des arbres à araignées au Pakistan

12 mai 2011 9 commentaires

L’été dernier, un cinquième du territoire pakistanais a été totalement recouvert par les eaux. Pour échapper à la catastrophe des millions d’araignées sont montées se réfugier dans les arbres. Étant donné l’ampleur des inondations, les eaux ne se sont retirées que lentement, leur laissant du temps pour tisser leurs toiles. Aujourd’hui, les arbres sont tellement emprisonnés qu’ils semblent recouverts d’un voile fantomatique qui les étouffent peu à peu.

Mais si ces « cocons » de toile sont une véritable menace pour ces arbres, il semblerait qu’ils aient aussi un effet bénéfique insoupçonné : celui d’aider à lutter contre le paludisme. Depuis peu, les habitants de la région ont constaté qu’il y avait beaucoup moins de moustiques, alors que la présence de mares d’eau stagnante devrait normalement favoriser leur multiplication. Les toiles d’araignées constitueraient ainsi des pièges dans lesquels les moustiques se prennent et meurent, limitant la diffusion de la maladie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos © Reuters – Russell Watkins / Department for International Development.

Catégories :Des photos

More trees…

9 mars 2011 19 commentaires

« More trees, less ass holes » (plus d’arbres, moins de…) une photo de Mike Piscitelli, 2011.
____

Mike Piscitelli expose une partie de ses photos sur son site, faites un tour c’est par ici.
____

Si vous êtes arrivés ici en raison des locks, cet article pourrait vous intéresser : Ancestral tree.

Catégories :Des photos