Archive

Archive for the ‘Hêtres de futaie’ Category

Hêtre et chênes dans le bois de Leyme (Lot)

10 août 2011 7 commentaires

Retrouvons Julien pour une nouvelle virée au Nord-Est du Lot, et comme à son habitude il a déniché une pépite : le premier hêtre de futaie recensé sur le département.

«Lors d’un weekend prolongé, je me suis rendu à un endroit que je connaissais de nom mais où je ne m’étais jamais promené et où d’après mes informations des hêtres centenaires étaient présents, donc avec toute la petite famille direction le bois de Leyme. Il y a un sentier pédagogique où des panneaux présentant les arbres et animaux sont présents tout au long du chemin, la balade se passe donc, il faut un peu de temps pour voir les premiers hêtres de futaie le long du chemin, des spécimens assez hauts et plutôt minces de tronc, si parmi eux plusieurs sont prometteurs, nulle trace des centenaires… »

« Restants sur notre faim on a décidé de continuer un peu pour voir. »

« Finalement un individu non loin du chemin nous a attiré l’œil, c’est comme ça que avons fait connaissance avec ce beau hêtre de futaie, il n’est peut être pas vraiment remarquable mais je l’aime bien et en plus c’est le premier hêtre du Lot présenté. »

« Il n’a pas de blessures mis à part une petite plaie sur son tronc, il a fallu batailler un peu avec les ronces et houx pour mesurer ses 3m30 de circonférence, il est assez haut mais je ne peux avancer de valeurs (nous n’avons fait qu’une petite partie du bois et puis d’autres spécimens ont été aperçus mais nous n’avons pas pu les approcher). »

« Et tu sais quoi ce n’est pas fini ! Alors que l’on revenait vers la voiture j’ai eu le réflexe de regarder un peu autour de moi à un moment et là il m’a semblé apercevoir un chêne qui avait l’air prometteur (comme quoi ça tient pas à grand chose de louper des arbres). On a coupé à travers champs et en fait on s’est retrouvé au niveau d’un vieux cimetière abandonné qui était sans doute l’endroit où étaient enterrés les morts de la maison de santé toute proche, pas le temps de bien regarder le premier arbre qu’un autre paraît encore plus prometteur et finalement un autre au milieu du cimetière n’a pas l’air trop mal non plus, le bonheur !! Celui que j’avais aperçu en premier s’est avéré avoir une circonférence de 4 mètres [1][2]. »

«L’autre est une encore plus belle trouvaille, il fait 4m55 de circonférence, se porte comme un charme et possède une belle hauteur (nous ne sommes pas entré dans le cimetière pour rendre visite à l’autre), mais j’avoue que j’adore cette ambiance de cimetière abandonné avec ses chênes gardiens tout autour. »

Lire la suite…

Publicités

Le hêtre de la Motte, forêt de Lyons (Seine-Maritime)

15 avril 2011 16 commentaires

Suivons Sébastien dans une forêt normande qui est loin d’avoir dévoilé tous ses secrets…

« La forêt de Lyons présente plusieurs arbres vertigineux, et le hêtre de la Motte figure parmi les plus remarquables hêtres de futaie de tout ce massif [1][2]. »

« Cet arbre est bien caché, loin des axes routiers, ce qui permet de passer un bon moment au calme. Avant de se trouver à l’ombre de ce géant, il faut bien chercher car il semble un peu abandonné. Le seul panneau qui l’indique est tombé aux orties [3]. Du coup, je n’ai réussi à le localiser qu’après avoir fait le tour de la parelle 274. Un chevreuil semblait faire le guet non loin de l’arbre [4], ou peut être cherchait-il à faire diversion… »

« Ce tronc magnifiquement élancé ne laisse pas indifférent. L’arbre est tellement haut et avec un tel houppier qu’il est nécessaire de prendre pas mal de recul pour percevoir sa cime. »

« L’arbre a perdu une grosse branche qui git toujours au sol, mais cela ne semble pas trop affecter son équilibre. Le tronc est particulièrement recouvert de mousse verte sur une face, ce qui est plutôt inhabituel pour un hêtre normand. Par contre comme beaucoup d’autres de ces congénères remarquables, on a gravé dans son écorce des noms, des initiales… »

« Au niveau des racines se trouve un écriteau délavé par le temps [5]. On devine à peine :

HETRE DE LAMOTTE – 230 ans, 3,20 m de circonférence et 30 m (hauteur totale)
Dédié à Mr DE LAMOTTE garde des forêts à la Feuillie.

« C’est marrant car sans cette indication, on pourrait croire que de la Motte fait référence au hameau qui se trouve à 1 kilomètre à l’Ouest de l’arbre. »

.
« Reste à savoir depuis combien de temps ce panneau est là. En effet, l’ayant mesuré ce mois-ci à 1,30 m, j’ai trouvé 5,50 m de circonférence. Pour sa hauteur, je pense qu’il atteint bien aujourd’hui les 45 m comme l’indique l’ouvrage d’Annick Vallée [6]. »

Lire la suite…

Catégories :Hêtres de futaie

Hêtre de la Bunodiere, forêt de Lyons (Seine-Maritime)

10 septembre 2010 26 commentaires

Après nous avoir fait découvrir un superbe chêne de futaie [1], Frédéric nous emmène auprès d’un autre arbre vertigineux. L’occasion de retourner dans la forêt de Lyons [2], pour y découvrir un autre de ses arbres emblématiques : le hêtre de la Bunodière (du nom d’un officier des Eaux et forêts qui a eu la charge de gérer cette forêt de 1894 à 1903).

Un hêtre géant de 45 mètres de hauteur avec une circonférence de 3,90 m, pour un âge de 280 ans. Ses dimensions, la forme de son tronc font de lui un arbre exceptionnel. Déjà remarqué par Henri Gadeau de Kerville qui le photographia en 1930. Il constitue une des stations des circuits pédestres et équestres intitulés « les arbres remarquables de Lyons ».

.
Merci pour cette nouvelle découverte Frédéric, quel arbre fantastique, une rectitude parfaite et une hauteur vertigineuse ! En plus, reportage permet d’ouvrir la catégorie « hêtres de futaie ».

Situé à environ 13 km à l’Ouest de Gournay-en-Bray et à 6 km au Sud de Beauvoir en Lyons, le hêtre est en bordure de la RN31 (un parking a été aménagé non loin pour vous garer).

Han van Meegeren lui a consacré un article à découvrir par ici.
____

Mise à jour avril 2011, Damien s’est rendu au pied de ce grand hêtre.

« Une photo du hêtre prise un peu plus loin que les autres, parmi ses congénères. C’est le seul angle où il est encore visible, (à peu près) dans son intégrité. On le distingue tout à fait au milieu, avec son magnifique fût rectiligne. Elle ne brille pas par une vue dégagée de l’arbre, mais je l’ajoute aux autres car je la trouve pas mal quand même. »

« Ma mesure confirme une circonférence de 3m90, et l’écriteau une hauteur de 45m. »

Lire la suite…

Catégories :Hêtres de futaie

Hêtre Roi des Mauberts, forêt de Maubert et Gaulis, Condat (Cantal)

17 septembre 2009 9 commentaires

Dans les pas de Jerem, partons explorer le Cantal, où au Nord-Ouest de Condat s’étend la forêt domaniale de Maubert et Gaulis, une belle futaie où règne le sapin, mais aussi le hêtre et quelques chênes. Sapins et hêtres y atteignent des hauteurs remarquables et fournissent un bois de qualité. (clic les photos)

Au cœur de cette forêt se dresse un géant de 43 mètres de hauteur, imposant avec ses 3,10 mètres de circonférence, Âgé de 200 ans, ce hêtre se nommait auparavant le Vice-Roi des Mauberts ; à l’origine, le Roi des Mauberts était un gigantesque sapin disparu en 1930.

Hêtre Roi des Mauberts 1Hêtre Roi des Mauberts 2Hêtre Roi des Mauberts 3

Une grande attention est portée au Roi des Mauberts car bien qu’il chatouille les nuages, ce hêtre est d’une santé fragile, attaqué par une pourriture due à son grand âge.

Merci de nous faire enfin découvrir ce grand hêtre en photos Jerem ; cela fait longtemps que je le voyais inscrit sur des listes, ou même évoqué dans certains livres. Un fût élancé qui file droit au ciel, solidement accroché avec de puissants contreforts. D’ailleurs, il me rappelle un peu le hêtre à patte d’éléphant dans l’Eure [1].

(La 1ère photo date de juin 2006, merci JB)

Catégories :Hêtres de futaie

Hêtre à patte d’Eléphant, forêt domaniale de Lyons (Seine-Maritime)

28 janvier 2009 13 commentaires

Au nord-est de l’Eure, dans la forêt domaniale de Lyons, une des plus belle hêtraie de France, se cache un hêtre remarquable. Cela faisait longtemps que je cherchais des clichés de cet arbre élevé, et c’est au hasard des pages web que je le découvre. Forcément, le photographe accepte de les prêter… (clic)

Le Hêtre mesure 42 mètres de hauteur, pour une circonférence de 3 mètres à 1,30m. Un bel arbre, de puissants contreforts, avec un fût bien droit élancé vers le ciel.

Merci à F-E  Piacentini pour ces deux photos, visitez donc le site dont il est co-auteur : Florum, où vous pourrez trouver un catalogue des végétaux d’ornement, avec plus de 6000 photos en licence Creative Commons, c’est par ici.

Catégories :Hêtres de futaie