Accueil > Tilleuls > Les tilleuls de Notre Dame des Bois, Villers-sous-Chalamont (Doubs)

Les tilleuls de Notre Dame des Bois, Villers-sous-Chalamont (Doubs)

La municipalité de Villers Sous Chalamont a pris la décision de faire abattre les tilleuls (250 ans) de la Mère Église, appelée aussi, notre Dame des Bois. Cet édifice a été bâti par les Moines d’abondance au 12e siècle (Abbaye de Gouailles).

Ces Tilleuls ont une valeur historique et patrimoniale, les moines d’abondance avaient pour habitude de planter des tilleuls à l’entrée de leur demeure. Tout porte à croire que ce sont les rejetons de ceux plantés jadis par les moines bâtisseurs, ils sont donc indissociables de la chapelle en terme de patrimoine. De plus, ils sont bien antérieurs à une partie de la chapelle : clocher de 1848, pavés de 1914… (clic la photo)

Ils participent au génie du lieu, au charme et à l’ambiance bucolique du site. De part leur stature, leur dimension, et leur position (2 verts gardiens veillant sur la chapelle) ils ont droit au statut d’arbres remarquables. Nous ne sommes pas dans une logique forestière !
Mensurations : 32 mètres de hauteur, circonférences : 3,58m et 4,10m.

Envie d’aider ce couple de tilleul à vivre encore de nombreux siècles ? Alors rendez-vous sur le site internet dédié à leur sauvegarde, il y a une pétition en ligne, c’est par ici. Vous y trouverez un dossier complet et de nombreuses autres photos.

Hé monsieur le maire ! Ils vous ont fait quoi ces deux tilleuls ? Pour une fois qu’il n’y a pas de route, ni d’école à proximité comme excuse à l’abattage, ; et vu qu’ils sont en bon état sanitaire… Comme vos concitoyens le rappellent si bien : les tilleuls participent au génie du lieu… Alors si vous les laissiez vivre ?!___

29/03 : des nouvelles du front

Malheureusement la municipalité a fait brusquement volte-face lundi soir, lors d’un conseil municipal qui a abouti au vote de la décision suivante :
les tilleuls de notre dame des bois seront abattus…
De plus nous avons découvert cette semaine que l’accès au site a été interdit par arrêté municipal jusqu’à l’abattage des tilleuls. Nous sommes sidérés par cette nouvelle, et nous venons à vous une nouvelle fois pour obtenir votre soutien…Il y a urgence, la date d’abattage n’est pas aujourd’hui connue, mais pourrait avoir lieu à partir de demain lundi 30 mars (jusqu’à fin mai).

04/04 : Les tilleuls ont été vandalisés à la hache, ils vivent leurs derniers jours… https://krapooarboricole.wordpress.com/2009/04/01/chronique-dune-mort-annoncee/

20/06 : des soins ont été apportés, plus un élagage doux, les tilleuls sont sauvés !
https://krapooarboricole.wordpress.com/2009/06/20/solidarite-arboricole/

Catégories :Tilleuls
  1. 12 février 2009 à 12:53

    Bonjour,

    Vous m’avez laissé un message sur latouraine.blogspot.com concernant le chêne de l’église de Cheillé. Pouvez-vous aller voir aussi le même sujet sur tourainissime.blogspot.com et me dire, par courriel, quelle photo vous intéresse ?

    A+
    Christian

  2. 12 février 2009 à 13:35

    Salut Christian,

    génial, ça veut dire que mon message est arrivé !
    Je te réponds en mail, à toute…

  3. 13 février 2009 à 09:43

    Encore ! Mais qu’est-ce qu’ils ont tous, à vouloir abattre des arbres ? Surtout que là, en effet, je ne vois franchement pas la raison… Vraiment, je me demande ce qui peut bien se passer dans la tête de gens qui décident ça ! Surtout quand on voit les photos : quelle beauté et quel charme !

  4. 13 février 2009 à 15:55

    Bonjour Lucie,

    une histoire à n’y rien comprendre…
    Les tilleuls sont en parfaite santé, de plus ils sont vraiment beaux,
    il n’y a aucun danger pour les riverains ou automobilistes pressés,
    alors pourquoi décider de les abattre, de leur ôter la vie ?

  5. yann
    13 février 2009 à 21:08

    .
    Merci pour votre soutien, en effet cette histoire est « abracadabrantesque »…
    Hélas, aussi majestueux et en bonne santé soient-ils, les arbres ne peuvent pas se défendre. On espère que la municipalité changera d’avis, mais pour l’instant rien n’est moins sûr. Signez la pétition ! merci

  6. 13 février 2009 à 22:01

    Normal de vous soutenir, une histoire ahurissante !

    La pétition : http://sauvonslestilleuls.t-tm.com/index.php?option=com_petitions&view=petition&id=2&Itemid=2

  7. Aimé Le Lann
    17 février 2009 à 18:42

    Cette vue si belle, superbe ! Ce serait dommage qu’elle disparaisse. D’une douceur infinie : je me demande quoi protège ceci ou cela ? Il n’y a pas de mot pour exprimer la pureté qui s’en dégage. (Je ne suis pas croyant) la nature souvent me dépasse…

    Aimé, le papi de Christophe l’arboricole

  8. 17 février 2009 à 19:03

    Bonjour Papi,

    une histoire incompréhensible…
    pourquoi vouloir détruire ces arbres ? Ils veillent sereinement sur les morts enterrés à leurs pieds, il participent activement à l’harmonie du lieu.

    Bises papi
    (au fait j’ai bien reçu tes recueils de poèmes, merci beaucoup)

  9. gael56
    17 février 2009 à 20:35

    Voilà le type d’histoire qui m’intéresse, en ce moment j’inonde e.mail toutes les personnes que je connais pour la pétition, espérant que cela puisse peser. N’étant pas de la région de Besançon cela me freine pour un déplacement éventuel en vue de squatter les sujets. Il faudrait qu’une loi existe rendant de tels sujets intouchables et je dis malade ou pas, sauf pour une habitation qui existe avant eux et qui menacent réellement mais peut-être qu’une loi existe ? en espérant que ce lieux reste comme il existe depuis 200 ans.

  10. 17 février 2009 à 22:08

    Salut Gaël,

    merci de ton initiative engagée, j’espère que cela portera ses fruits, et fera changer d’avis le Conseil Municipal. Mais si il faut un jour s’enchainer à ces deux tilleuls, je serais de la partie avec toi ! Au regard de la loi, il me semble que seuls les individus classés bénéficient de protection.
    ______
    SITES (Sites inscrits et sites classés) Textes :
    Loi du 2 mai 1930 (article L. 341-1 L. 341-22 du code de l’environnement) qui a pour objet la protection des monuments naturels et des sites à caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque. Décret n° 69-607 du 13 juin 1969. Décret 88-1124 du 15 décembre 1988 et circulaire 88-101 du 19 décembre 1988. Décret 70-288 du 31 mars 1970.

    Objectifs :
    Les sites inscrits ont pour objet la sauvegarde de formations naturelles, de paysages, d’ensembles bâtis et leur préservation contre toute atteinte grave (destruction, altération, banalisation). Cette mesure entraine pour les maitres d’ouvrages l’obligation d’informer l’administration de tous projets de travaux de nature à modifier l’état ou l’aspect du site quatre mois au moins avant le début de ces travaux. L’architecte des bâtiments de France émet, soit un avis simple sur les projets de construction, soit un avis conforme sur les projets de démolition. La commission départementale des sites, perspectives et paysages (CDSPP) peut être consultée dans tous les cas, et le ministre chargé des sites peut évoquer les demandes de permis de démolir. L’inscription des sites est souvent relayée soit par le classement pour les sites naturels et ruraux, soit par les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager pour les ensembles
    bâtis. Elle introduit la notion d’espace protégé dans les raisonnements des acteurs de l’urbanisme. L’effet de l’inscription suit les terrains concernés, en quelque main qu’ils passent.
    Le classement est un degré supérieur de protection. Il fait obligation de maintenir pérennes les qualités qui font l’identité du site (espace bâti ou naturel). Sur un site classé, les projets de travaux sont soumis à autorisation spéciale, soit du ministre chargé des sites après avis de la CDSPP, soit du préfet du département qui peut saisir la CDSPP mais doit recueillir l’avis de l’Architecte des bâtiments de France. L’effet du classement suit les terrains concernés, en quelque main qu’ils passent.
    Cependant, il faut considérer quelques prescriptions ou interdictions systématiques :
    La publicité est interdite (aucune dérogation possible) : loi n° 79-1150 du 29
    décembre 1979 relative à la publicité, aux enseignes et préenseignes (art. 4) – L.581-4 du code de l’environnement.
    Le camping et le stationnement des caravanes pratiqués isolement ainsi que la création de terrains de camping et de caravaning sont interdits (dérogation possible) : code de l’urbanisme (art. R. 443-9).
    Il est fait obligation d’enfouissement lors de la création de nouveaux réseaux électriques ou téléphoniques ou, lors de la création de nouvelles lignes électriques d’une tension inférieure à 19 000 volts, d’utilisation de techniques de réseaux torsadés en façade d’habitation (dérogation possible pour des raisons techniques ou paysagères) : loi n° 95-101 du 2 février 1995 (art. 91) – art. L. 341-11 du code de l’environnement.
    Le classement ou l’inscription d’un site peuvent se superposer ou s’ajouter à d’autres législations. Ils apportent une garantie de qualité aux travaux envisageables, les autorisations nécessaires n’étant délivrées (ou refusées) qu’après une expertise approfondie. Un permis de construire en site inscrit comme en site classé ne peut être tacite. Le permis de démolir est requis dans les sites inscrits et classés, mais il ne peut être tacite.

  11. 19 février 2009 à 13:53

    On peut aussi inonder la mairie de courriers :

    Mairie
    18 Grande Rue
    25270 VILLERS SOUS CHALAMONT
    Peut être que s’il est inondé de courrier ça peut l’amener à réfléchir…
    (mais pas de propos injuriant merci)

    ou encore au sous-Préfet (lettre en .pdf)
    http://sauvonslestilleuls.t-tm.com/Documents/007_Lettre-sous-prefet.pdf

  12. Elvire
    20 février 2009 à 21:38

    J’ai rendu visite cet après midi à ces deux beaux tilleuls, comme je le fais régulièrement , tellement l’endroit est merveilleux. Je peux vous dire que ces deux magnifiques tilleuls n’ont rien d’arbres malades, comment peut on envisager de les faire disparaitre, l’endroit est un ensemble que l’on ne peut imaginer sans ces deux tilleuls qui entourent la chapelle sans la déranger. Je trouve que c’est un manque de respect pour des arbres de cet âge qui méritent plutôt d’être classés. L’article passé dans l’est républicain est assez choquant surtout en ce qui concerne les seuls qui ont accepté de les abattre(les 2 beaux tilleuls) ,Quelle honte d’accepter ce travail surtout vous !!!! pour savoir qui accepte un tel travail, faites votre petite enquête.

  13. baumont/dole
    2 avril 2009 à 19:06

    La magie des lieux ne s’explique pas ! Depuis que je suis née en 1953, j’ai appris à fréquenter ce lieu avec ma grand-mère quand nous allions porter des fleurs à son fils mort en 1944. Jamais même alors je n’ai ressenti de tristesse, ces 2 tilleuls protégeant leur chapelle nous accueillaient. Je les ressentais éternels. On laissait nos morts sous leur protection bienveillante et lorsque nos y avons conduit grand-mère en 1990, c’est à eux que je l’ai confiée. C’est là que je souhaite qu’on répande mes cendres !

    Je ne suis pas la seule à Villers-sous-Chalamont, où l’on a le droit de choisir son petit coin au cimetière, nombreux ont choisi de reposer dans leur ombre protectrice.

    Avec vous pour toutes vos actions en particulier pour les tilleuls de Tanlay, mon époux étant natif de Tonnerre.

  14. 3 avril 2009 à 11:25

    Bonjour baumont/dole,

    merci de votre témoignage sur ces deux tilleuls, je pensais justement qu’ils étaient deux fiers gardiens veillant sur les âmes des disparus…
    Quel dommage que la municipalité ait décidé de les faire tomber à terre. Ils auraient pu continuer ainsi de nombreux siècles, accueillir nos disparu et veiller sereinement sur eux…

    Cordialement

  15. Golfand
    4 avril 2009 à 08:12

    Nous aimerions signer la pétition mais il y a un bug informatique lié au site. Pourriez-vous régler ce problème. Merci !

  16. Jean
    5 avril 2009 à 13:09

    Dans un État laïque, la question se poserait-elle de sacrifier deux arbres VIVANTS pour sauvegarder un symbole religieux ? Impensable. Surréaliste.
    Le pape, il en dirait quoi ?

  17. michele rahem
    5 avril 2009 à 13:15

    Je reste complètement sidérée devant tant de bêtise ! Comment avez-vous pu élire une telle équipe ? Car enfin les municipales sont récentes ! Assassiner de tels arbres, c’est un crime ! Je remercie Mr.BARATON de nous avoir alertés dans sa trop courte émission sur France-inter ! Puisse la réaction de la France entière faire arrêter ce massacre !!!!

  18. 5 avril 2009 à 13:53

    Les tilleuls ont été vandalisés à la hache,
    c’en est fini, ils vivent leurs derniers jours…
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2009/04/01/chronique-dune-mort-annoncee/

  19. Durand
    5 avril 2009 à 19:56

    Jeter un oeil sur http://www.cpepesc.org/

  20. 8 avril 2009 à 15:49

    Bonjour Durand,

    merci pour le lien sur votre site,
    j’espère que cette histoire aura un dénouement heureux…

  21. rouchouse pascal
    9 avril 2009 à 12:53

    je suis un habitant de cademène, ancien bucheron-élagueur, avec une solide formation forestière, je suis un passionné du végétal; particulièrement du tilleul, il m’est arrivé d’en tailler de magnifiques spécimens, et j’ai toujours trouvé que c’est un des beaux arbres qui pousse chez nous, de plus au mois de juin, ça sent tellement bon; en hiver, son port est un des plus remarquable; en franche-comté, les vieux individus sont plutôt rares, alors bien entendu, j’ai signé cette pétition, sans hésitation. Ce matin, j’ai appris par un voisin que les tilleuls ont été saccagés….
    stupéfaction!!! incompréhension!!!
    quelle inconscience! et quelle connerie! ouais! QUELLE CONNERIE!!
    Messieurs, les vandales de je ne sais quel bord, ce message s’adresse à vous :
    VOUS ÊTES DES CONS, EFFROYABLEMENT, DÉFINITIVEMENT DE SALES CONS.

  22. lynajosse
    27 avril 2009 à 13:10

    Les tilleuls sont en sursis grâce à la pétition signée par plus de 5000 personnes et à la médiatisation du soutien apporté à ces vénérables arbres. L’abattage est suspendu… des soins vont leur être apportés… et le point sera fait de nouveau dans un an !! Affaire à suivre donc….

  23. Domecq Christian
    21 janvier 2010 à 14:19

    Je suis passé par hasard suite a une recherche ou j’ai découvert cette belle carte postale, je la faisais admirer à des amis tout en lisant ce qui suivait et je découvre que ce lieu de paradis est devenu le site que des imbéciles d’un conseil municipal veulent abattre.
    Messieurs vous êtes élus pour faire en sortent que nos communes soient belles et agréables a vivre. Ce site est majestueux, il ne vous coute pas grand chose au niveau de son entretien laissez le tranquille que vos et nos enfants ainsi que leurs descendants puissent encore découvrir ces belles choses de la natures que nous ont légués nos anciens.
    Je souhaite que cet abattage n’ait pas eu lieu de tout cœur avec tous ceux qui ont essayés de contrer cette bêtise municipale.

  24. 21 janvier 2010 à 18:34

    Bonsoir Christian,

    des soins ont été apportés, plus un élagage doux, les tilleuls sont sauvés !
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2009/06/20/solidarite-arboricole/

  1. 6 juin 2010 à 22:30
  2. 6 juin 2010 à 22:38
  3. 9 juin 2010 à 01:19
  4. 9 juin 2010 à 01:20

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s