Accueil > Z'autres... > Vernis du Japon ?, Saint-Georges-sur-Layon (Maine-et-Loire)

Vernis du Japon ?, Saint-Georges-sur-Layon (Maine-et-Loire)

Le reportage de Sisley & Francis sur le parc de Schoppenwhir [1] nous a présenté quantité d’arbres exotiques dont un fameux vernis du Japon, un arbre qui a rappelé à Gilles une de ses explorations en Anjou, où dans le village de Saint-George-sur-Layon il était tombé face à un ligneux qui lui avait posé du souci concernant la détermination de son espèce.

« Me rendant à Doué-la-Fontaine, j’ai freiné brusquement lorsque je l’ai aperçu sur la place centrale de ce petit village d’Anjou. C’était une silhouette imposante d’un type que je ne connaissais pas. En regardant les rameaux, ils me faisaient plus ou moins penser à ceux d’un noyer, mais la configuration générale de l’arbre ne m’évoquait absolument pas cette espèce. »

« Le hasard a voulu que je trouve quelques coques de noix à son pied, mais je me suis méfié. En regardant plus précisément, j’ai trouvé tout autour des grappes de graines plus caractéristiques [2]. Comme la mairie était fermée, je ne l’ai contactée que plus tard par téléphone.  La secrétaire m’a aimablement renseigné en m’indiquant qu’il s’agissait selon elle et ce qu’elle en avait entendu dire, d’un vernis du Japon [3]. »

« Un peu moins de 20 mètres de haut pour une circonférence à 1m30 de 3m80. »

« Malgré tout, le doute subsiste, car en cherchant sur la toile des renseignements sur cette espèce, il m’est apparu qu’il pourrait tout aussi bien s’agir d’une Ailante ou « faux vernis du Japon ». Cependant, je penche quand même pour la première hypothèse en m’appuyant sur la taille déjà imposante de cet arbre et le fait qu’il ne drageonne aucunement. »

« Je n’ai malheureusement plus l’occasion de retourner en mairie, mais une photo datant du début du siècle y est stockée dans les archives et elle montre la place du village avec ses routes en terres et le vernis tout jeune avec son tronc guère plus gros qu’un avant bras. C’est la seule pièce qui manque pour le portrait de cet arbre guère plus que centenaire. »

Merci pour la découverte de ce vernis du Japon Gilles, étonnant de trouver un tel spécimen sur une place de village, et puis il s’agit vraiment d’un beau centenaire en pleine force de l’âge et avec de belles dimensions (contacté la mairie afin d’obtenir cette vieille photographie, ainsi qu’une confirmation de l’espèce).

Du coup, nous allons bientôt pouvoir créer une nouvelle catégorie, car Sisley devrait bientôt nous présenter en détail celui qu’il a croisé dans le Haut-Rhin avec Francis.
____

Reçu des photos anciennes du village où le vernis du Japon apparait.

Catégories :Z'autres...
  1. Yanick
    6 octobre 2010 à 18:48

    Ça fait plaisir de voir que Gilles arrive à rester encore très actif sur le blog, vu un emploi du temps certainement très chargé en ce moment.
    Pas facile d’identifier celui-ci. Il faudrait voir le fruit ou la fleur pour faire la différence entre l’ailante et le vernis du Japon. Pas facile de discerner le vrai du faux. C’est vrai que sur la 3ème photo j’ai plus l’impression d’avoir affaire à un ailante.
    Pour la nouvelle catégorie, j’aurai moi aussi un ailante pour bientôt. Il me manque encore quelques informations à son sujet, mais je vais essayer de récupérer tout ça rapidement.

  2. 6 octobre 2010 à 19:14

    Salut Yanick,

    pas facile d’identifier cet arbre, pour l’instant je le laisse en « vernis du Japon », j’attends bientôt des précisions de la mairie à son sujet, et au printemps des clichés de la floraison. On y perd un peu son latin avec ces espèces qui viennent de loin, mais le fait qu’il ne drageonne pas du tout donne un bon indice.

    photo du feuillage de l’arbre de Saint-Georges-sur-Layon:

    T’as aussi un ailante sous le coude ? Trop bien d’ouvrir les catégories…

    • Yanick
      6 octobre 2010 à 20:01

      Vu la feuille, je penche plus pour le Vernis, les feuilles d’ailante sont beaucoup plus fines et allongées. T’envoie une photo.

  3. 6 octobre 2010 à 19:21

    Description du vernis du Japon :

    8-20 m de haut. Feuilles imparipennées, les folioles 5-12 ovales ou oblongues-ovales, de 7-20 cm de long, 3-7 cm de large, à pointe acuminée, arrondies ou presque tronquées, entières, pubescentes lorsque jeunes. Inflorescences en pannicule retombant, de 15-25 cm de long ; floraison : juin. Fleurs blanc-jaunâtre, petites, polygames ; le calyce en 5 segments ; 5 pétales, plus longs que les sépales ; 5 étamines ; ovaire sessile, à une loge. Fruit : drupe presque globulaire, de 6-8 mm de diamètre, jaune. Fructification en septembre. Chine, Japon.

    Feuilage1
    feuillage 2grappe de fruits
    _______________________________________________________

    Pages internet à consulter :
    http://www.tela-botanica.org/page:vernis_japon
    http://www.lesarbres.fr/sumac.html

  4. Stéphane Chambon
    6 octobre 2010 à 22:31

    Bonjour, je suis convaincu qu’il s’agit d’une ailanthe.
    Sans l’avoir remarqué immédiatement, je me suis apperçu, sur la troisième photo, que l’on semble appercevoir des drageons en bas à droite.
    L’arbre n’a pas un feuillage dense et a subit un élégage, ce qui laisse penser que c’est un vieux faux vernis du Japon un peu fatigué, mais de dimensions intéressantes évidemment.
    Ps: krapo, ta boite rejette toujours mes photos, c’est bien dommage.

    • 18 octobre 2010 à 21:35

      Ma boite mail fonctionne très bien regarde plutôt de ton côté (notamment au niveau du bridage à l’envoi en fonction du poids des documents)

  5. Sisley
    7 octobre 2010 à 12:03

    Salut tout le monde !

    Un superbe exemplaire, et si c’est bien un vernis du Japon ou arbre à laque, je m’incline devant tant de noblesse !!

    Apparemment ils peuvent atteindre jusqu’à 30 m.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Toxicodendron_vernicifluum

  6. th.
    8 octobre 2010 à 23:58

    je connais bien cet arbre assez pour savoir que lors d’une tempête (avant 1999), il a été blessé et un élagueur est venu le tailler en espérant le sauver. Une branche surplombait le carrefour et, suite à ce coup de vent, il est moins majestueux qu’avant. C’est bien un Vernis du Japon selon le paysagiste venu pour donner son avis sur les chance de le sauver.
    Bonne recherche d’arbres bien cachés dans la campagne pour le plaisir de ceux qui savent les regarder et les aimer puis les faire découvrir grace à leur patience..

    La commune possède encore un séquoïa qui est bi centenaire. les graines ont été rapportées des Amériques comme on disait à l’époque. Il se situe près de l’ancienne gare et, a été abimé par la foudre. Cependant, c’est un très bel arbre.

    • 9 octobre 2010 à 12:43

      Merci pour ce témoignage !
      Peut-être peux tu nous fournir clichés et mesures du séquoia?
      Ce serait avec plaisir que nous dévoilerions encore un peu plus la commune de Saint Georges sur Layon.

  7. 8 octobre 2010 à 23:58

    Salut Krapo !
    C’est super que tu aies réussi à avoir les vieux clichés, ça rajoute une couche de « vernis » pour embellir le tableau!
    LOL+

  8. 9 octobre 2010 à 22:44

    La mairie m’a répondu du tac-o-tac, ça a été super vite !

  1. 23 novembre 2010 à 14:17

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s