Accueil > Chênes colosses, Europe > Le gros chêne de Liernu (Belgique)

Le gros chêne de Liernu (Belgique)

En remerciement des nombreuses visites en provenance de Belgique, j’ai choisi de vous présenter un arbre emblématique de ce pays. Mais comme je me trouve à 900 km de Liernu, j’ai dû trouver de bons samaritains photographes via le net qui accepteraient de me prêter quelques clichés de ce chêne millénaire, dont les légendes rapportent qu’il serait contemporain de Charlemagne.

chêne Liernu - BenLe chêne de Liernu est un des derniers vestiges de la Forêt Charbonnière qui traversait notamment une grande partie de la Wallonie. Complètement creux et crevassé, il s’assied sur une base très large (circonférence au sol : 14,24 m et à un mètre : 10,82 m ; hauteur : 18 m). Sa couronne pleine de vigueur donne toujours d’abondantes glandées. Les quelques branches maîtresses qui subsistent pèsent trois tonnes et peuvent subir des poussées de dix tonnes lors de pluies et vents violents. Les trois béquilles constituent donc un substitut au tronc creux.

La cavité de l’arbre a permis jadis, le rangement des outils des artisans et cultivateurs. Elle abrita aussi des joueurs de cartes et un rétameur d’Aische-en-Refail qui y installait momentanément, son atelier de travail. Mais cette cavité était connue bien au-delà puisque qu’elle servait d’abri aux pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle et venant parfois d’Allemagne. Liernu est à quelques centaines de mètres de la ligne de faîte séparant les bassins de la Meuse et de l’Escaut, chemin aisé pour rejoindre ceux du Rhin et de la Seine.

En 1836, la commune voulut abattre le chêne. Avec l’aide du gouverneur de la province de Namur, l’abbé Napoléon Auguste Savinien s’y opposa fermement. En 1838, il transforma l’antre du chêne en une chapelle dédiée à saint Antoine Ermite, Égyptien et père du monachisme, prétendent certains. En 1898, un grillage entoura le chêne, afin de le protéger définitivement. Dès 1924, l’État belge prit le chêne sous sa coupe. L’arbre devint un monument classé en 1939 ; et depuis 1992, il est élevé au rang de patrimoine immobilier exceptionnel de la Région wallonne. (source : Wikipédia)

chenedeliernu1.jpgchenedeliernu3.jpg

Circonférence : 10,41m à 1,30/ 14m au sol/ H: 17 m et âge entre 600 et 700 ans.

chenedeliernu4.jpgchenedeliernu2.jpgchenedeliernu5.jpg

La Confrérie est à l’origine de la constitution de la Chaîne des (vieux et gros) chênes (protégés ou classés) d’Europe, le Gros-Chêne de Liernu est jumelé avec le Chêne-chapelle d’Allouville-Bellefosse (France) et le chêne des Bosses à Châtillon dans le Jura suisse ; et en mars de cette année, un rejeton issu des glandées fut planté à Liernu, à proximité du vieux chêne en présence du Prince Laurent de Belgique, voir ici la vie continue…

chneliernu1.jpgchneliernu3.jpgchneliernu2.jpg

Envie d’en apprendre plus sur ce chêne et la commune de Liernu ? Visitez donc le site de la Confrérie qui m’a amicalement transmis les photos du chêne “en feuilles”, c’est par .

Merci à Ben “l’homme des bois de la macrophotographie” qui m’a prêté la photo du chêne en hiver, où l’on peut apercevoir les réparations sur le tronc, visitez son blog ici.

Et merci aussi à Arnaud, le frère de Sisley qui s’est rendu près de ce vénérable.

Catégories :Chênes colosses, Europe
  1. marie16
    17 octobre 2008 à 22:44

    Extraordinaire !! beau témoignage cet arbre ….
    Marie

  2. 18 octobre 2008 à 03:45

    Bonsoir Marie16,

    un très bel arbre n’est-ce pas ?
    Je voulais présenter un vieil arbre emblématique de ce plat pays,
    et quelle histoire… depuis Charlemagne…millénaire…
    et puis sa forme me faisait penser au chêne Guillotin
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2008/01/21/le-chene-a-guillotin/
    un vieux centenaire que j’aime beaucoup près de Brocéliande

    à bientôt

  3. 21 octobre 2008 à 20:39

    et moi qui croyait faire plaisir aux lecteurs belges,
    aucun commentaires en provenance de là-haut…

  4. gilougarou
    28 septembre 2009 à 14:08

    Et bien voilà un commentaire de français alors…

    Juste pour dire qu’il en a bien de la chance, Sisley, d’avoir pu rendre visite à l’un des plus gros chênes d’Europe. Non seulement il est énorme, mais en plus son feuillage respire la santé. Un grand merci à la confrérie qui le chouchoute si bien !

  5. 23 avril 2010 à 17:42

    Ah oui, je le connais celui-là, j’ai habité pas loin pendant quelques années.

    C’est vrai que c’est un vénérable… !

  6. Okapi07
    30 décembre 2010 à 19:28

    Il est possible que j’e me rende demain à Liernu .

    Comment peut-on aprocher l’arbre pour pouvoir le mesurer ?

    Il y t’in quelque chose au quel je devrais tout particulièrement faire attention ou vous remener des photos ?

  1. 8 juin 2010 à 14:41
  2. 8 juin 2010 à 22:15
  3. 9 juin 2010 à 01:31
  4. 9 juin 2010 à 01:32
  5. 9 juin 2010 à 01:38
  6. 10 juin 2010 à 14:10
  7. 2 juillet 2010 à 15:14
  8. 3 janvier 2011 à 16:08
  9. 15 mars 2011 à 10:21

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s