Accueil > Europe, Tilleuls colosses > Le tilleul de Linn, canton d’Argovie (Suisse)

Le tilleul de Linn, canton d’Argovie (Suisse)

Si Yanick a mis sa famille à contribution pour nous présenter des ligneux d’exception loin de chez lui [1][2][3], Sisley quant à lui, a pu compter sur son frère Arnaud pour nous dévoiler deux arbres emblématiques de Belgique [4][5]. Cette fois-ci, il s’est rendu dans les Alpes et il nous a ramené quelques clichés d’un tilleul connu au-delà des frontières de son propre pays.

« Un article pour un évènement qui l’est tout autant, de ce fait pour ton anniversaire, j’ai ici un article présentant un arbre bien sûr mais loin d’être comme les autres ! »

« Mon frère s’étant rendu en Suisse en été 2010, m’a fait une surprise comme on est loin de s’y attendre, et c’est en consultant les photos que j’ai compris à qui j’avais à faire. »

« Le réputé et splendide tilleul à grandes feuilles de Linn, est très largement connu dans tout le pays, et même dans les pays frontaliers. »

« Un petit mot sur son histoire, tout d’abord on lui attribue un âge compris en 500 et 800 ans, mais en me référant aux constats de Jeroen Pater et l’histoire présentée sur un panneau au pied de l’arbre, ce tilleul aurait été planté sur une fosse commune vers 1669, à la fin de la terrible épidémie de peste qui troubla la région et le village de Botzberg de l’automne 1667 au mois de janvier de 1669, cependant cette légende histoire bien que fondée, ne nous permet pas aujourd’hui de savoir si il s’agit bien de cet arbre, pour ce faire il faudrait sonder le sol sous l’arbre, mais du coup la légende perdrait de sa pureté. »

« Le nom du village provient du haut allemand lint-ahe voulant dire près du bois de tilleul. »

« C’est un arbre poussant sur un point élevé et dans le secteur il est nettement visible des alentours, sa forme, ses dimensions et sa bonne conservation en font un spécimen d’exception, car avec 10,82 m de circonférence et 22 m de hauteur, ce fringant tilleul à pris 18 cm de tour depuis 2002, soit 2,25 cm/an, ce qui n’est pas rien pour un vieil arbre ayant au minimum 340 ans, mais j’ignore à quelle hauteur la mesure de 2002 à été prise, si elle l’a été au point le plus étroit la différence entre la dernière ne doit pas être trop importante. »

« Son tronc est largement creux, mais de l’intérieur partent une multitude de racines adventives plongeant dans le terreau fertile que l’arbre porte en lui depuis des décennies. »

« Sa forme champêtre à souhait et sa belle taille en font un exemplaire de référence, car malgré avoir essuyé deux incendies, l’un en 1863 et l’autre en 1908, ce tilleul resplendit de vitalité et il a la chance inouïe d’encore supporter des sections de charpentières qui semblent être originelles. »

« Ce vénérable tilleul est encore un arbre représentant tant de choses à la fois, beauté, longévité, recueil, sagesse, maître des époques qui se suivent, mais pour moi, deux mots me conviennent mieux que tous, mémoire et contemplation ! »

« On dit qu’il serait le ou l’un des plus beaux tilleuls d’Europe, je n’irai certainement pas jusque là, pour la simple et bonne raison que je n’ai pas vu de mes propres yeux mais aussi, car nous sommes loin d’avoir vu toutes les merveilles que l’Europe nous cache !.. Mais néanmoins il faut avouer qu’un tel arbre, aussi bien mis en valeur et présentant tant de caractères remarquables, me subjugue littéralement. »

(Données extraites du livre Les arbres remarquables d’Europe de Jeroen Pater)

Petite sélection de clichés sans feuilles [6][7][8][9].

Pour ceux qui lisent l’allemand, un article à consulter ici.

Références pour les deux photos anciennes en N&B :
Linner linde – 1942 – S. Horlacher, récupérée sur ce site.
Linner linde, Schuldokumentation (ni auteur, ni date).

Alors là, merci à vous deux pour cet autre cadeau d’anniversaire, quel tilleul exceptionnel !

Il fait partie de ces arbres qui attirent le regard irrésistiblement, combien de fois l’ai-je contemplé dans les livres ? Comme tu le rappelles, il  présente tant de caractères remarquables qui ne peuvent que nous émerveiller. Installé sur cette station élevée, il dévoile une forme champêtre de toute beauté, et lorsqu’on s’approche on est saisi par la puissance de ce tronc colossal dépassant les 10 mètres de tour. Ah ce que j’aimerai un jour le voir de mes propres yeux, et passer quelques heures sous son ombre bienveillante.

Catégories :Europe, Tilleuls colosses
  1. Yanick
    15 mars 2011 à 17:43

    Sur le plan purement esthétique c’est quand même un des plus beaux d’Europe.Pas le plus gros ça c’est sûr, mais certainement un des plus beaux, bien que je trouve ceux à petites feuilles plus photogéniques.
    Sur la deuxième photo ancienne, on voit bien les traces de deux élagages et l’on voit qu’à l’époque, même sans arboriste grimpeur, on arrivait à faire du beau boulot. Comment s’y prenaient-ils pour aller élaguer si haut dans la couronne?

  2. Sisley
    15 mars 2011 à 17:57

    Un élément de réponse :

    C’est vrai qu’il présente très bien, seulement même si l’élagage fut moins brusque que pour des autres arbres déjà présentés, il est toujours préférable de prélever des section beaucoup moins grosses et ceci est encore plus à respecter sur des anciens spécimens.

  3. Yanick
    15 mars 2011 à 20:33

    Hou là, je doute que même en lui laissant un tire-sève il s’en soit sorti celui là!!!

  4. 15 mars 2011 à 22:04

    Oula la taille sévère !

    Par le passé, je m’étais dit que les « élagueurs » grimpaient dans les charpentières avec de fines échelles, mais peut-être utilisaient-ils déjà des cordes pour les parties les plus hautes et dangereuses ?

    Te rappelles-tu cette photo que tu m’avais envoyé ?

    • Sisley
      15 mars 2011 à 22:46

      Merci,

      J’avais jamais vu la taille de cet l’orme anglais, superbe photo.
      Aujourd’hui encore ce n’est pas un travail donné à tout le monde mais alors à l’époque, il fallait avoir l’estomac bien accroché !..

    • Yanick
      15 mars 2011 à 23:13

      J’avais oublié celle là, c’est bien un orme, mais américain. Je me souviens que je t’avais demandé de deviner ce qu’ils étaient entrain de faire.
      Et bien voilà la réponse, ils grattent le tronc et les branches pour enlever les larves du bombix (papillon) qui transmettaient la graphiose.
      Mais si je me souvient bien, y’avait deux ou trois photos d’époque ?

      • Sisley
        15 mars 2011 à 23:18

        J’ai trouvé l’info en même temps que inscrivais ton complément !!

        Malheureusement son sort en a été autrement.

  5. 15 mars 2011 à 22:48

    Tu m’étonnes !!

    • Sisley
      15 mars 2011 à 23:13

      En fait c’est un orme américain à Boston, la photo fut prise en 1895 et les hommes sont entrain de chercher des oeufs de chenilles, certainement un déparasitage.

      Vraiment étonnant, c’est en regardant des vieux clichés comme celui là qu’on apprend ce qui se pratiquait déjà il y a plus de 100 ans.

      • Yanick
        15 mars 2011 à 23:18

        Pile poil en même temps nos réponses !!!

  6. 15 mars 2011 à 22:58

    un petit article dans Wikipedia:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tilleul_de_Linn

  7. 15 mars 2011 à 23:11

    Bonsoir Agnès,

    je ne l’ai pas mis en lien car il manque trop de références dans l’article.

  8. 15 mars 2011 à 23:18

    oui, tu as raison, j’aurais dû mettre ce lien:
    http://www.swissworld.org/fr/environnement/forets/legendes_darbres/

  9. Sisley
    15 mars 2011 à 23:21

     » La dernière attaque remonte à 1990, lorsqu’une personne a tenté d’empoisonner ses racines. »

    Quels genres de c.. peuvent être capables d’un tel acte !!

    • 15 mars 2011 à 23:28

      oui, c’est un acte incompréhensible !. Heureusement le tilleul a réussi a s’en remettre.

  10. 25 septembre 2013 à 10:53

    What i don’t understood is actually how you’re now not actually a lot more neatly-liked than you might be now. You’re very intelligent. You understand therefore considerably in the case of this topic, made me in my opinion believe it from so many various angles. Its like women and men are not involved except it’s one thing to do with Woman gaga! Your own stuffs outstanding. All the time maintain it up!

  11. 29 janvier 2014 à 00:58

    Hmm it appears like your website ate my first comment (it was extremely long) so I guess I’ll just sum it up what I wrote and say, I’m thoroughly enjoying your blog. I as well am an aspiring blog blogger but I’m still new to everything. Do you have any helpful hints for first-time blog writers? I’d genuinely appreciate it.

  1. 16 avril 2011 à 12:50

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s