Accueil > Hêtres de futaie > Hêtre de la Bunodiere, forêt de Lyons (Seine-Maritime)

Hêtre de la Bunodiere, forêt de Lyons (Seine-Maritime)

Après nous avoir fait découvrir un superbe chêne de futaie [1], Frédéric nous emmène auprès d’un autre arbre vertigineux. L’occasion de retourner dans la forêt de Lyons [2], pour y découvrir un autre de ses arbres emblématiques : le hêtre de la Bunodière (du nom d’un officier des Eaux et forêts qui a eu la charge de gérer cette forêt de 1894 à 1903).

Un hêtre géant de 45 mètres de hauteur avec une circonférence de 3,90 m, pour un âge de 280 ans. Ses dimensions, la forme de son tronc font de lui un arbre exceptionnel. Déjà remarqué par Henri Gadeau de Kerville qui le photographia en 1930. Il constitue une des stations des circuits pédestres et équestres intitulés « les arbres remarquables de Lyons ».

.
Merci pour cette nouvelle découverte Frédéric, quel arbre fantastique, une rectitude parfaite et une hauteur vertigineuse ! En plus, reportage permet d’ouvrir la catégorie « hêtres de futaie ».

Situé à environ 13 km à l’Ouest de Gournay-en-Bray et à 6 km au Sud de Beauvoir en Lyons, le hêtre est en bordure de la RN31 (un parking a été aménagé non loin pour vous garer).

Han van Meegeren lui a consacré un article à découvrir par ici.
____

Mise à jour avril 2011, Damien s’est rendu au pied de ce grand hêtre.

« Une photo du hêtre prise un peu plus loin que les autres, parmi ses congénères. C’est le seul angle où il est encore visible, (à peu près) dans son intégrité. On le distingue tout à fait au milieu, avec son magnifique fût rectiligne. Elle ne brille pas par une vue dégagée de l’arbre, mais je l’ajoute aux autres car je la trouve pas mal quand même. »

« Ma mesure confirme une circonférence de 3m90, et l’écriteau une hauteur de 45m. »

Génial, merci pour ces nouvelles photos Damien, le portrait est dorénavant complet.

Catégories :Hêtres de futaie
  1. 10 septembre 2010 à 15:01

    je suis à la bourre, je file à Groland !!!
    pas le temps de répondre aux commentaires,
    (ma boite mail fonctionne à nouveau, je réponds dimanche en rentrant)

    • Yanick
      10 septembre 2010 à 17:43

      J’espère que tu veux dire à GrosARBRESland !!!

  2. Richet sébastien
    10 septembre 2010 à 15:54

    Sur le site de Philippe Morize, la photo présentant la base du hêtre laisse présager qu’il est en mauvaise santé.

    Cet arbre est-il réellement en danger?

  3. Stéphane Chambon
    10 septembre 2010 à 18:21

    Très beau spécimen, la rectitude du fût est un cas d’école.
    Malheureusement je crains que les nécroses à sa base ne soient importantes.
    Peut-être sont-elles dues à la malveillance de certains passants. De plus il y a une plate-forme au pied pour le protéger et ce genre de structure est souvent installé suite à des dégradations et hélas pas avant. On sait aussi que le tronc du hêtre est régulièrement gravé de multiples inscriptions, qui peuvent, trop nombreuses ou trop profondes, dégrader l’arbre.
    Mais il ne s’agit peut-être que de l’oeuvre du temps.
    Difficile à dire sans avoir l’arbre sous les yeux.

  4. Sisley
    10 septembre 2010 à 19:28

    Comment ne pas tomber sous le charme d’un tel arbre !!

    Un cas d’école, c’est peu de le dire. En effet étant donné sa popularité, il a connu des années de fréquentation et donc le résultat s’en est ressenti sur le sol, surtout que le hêtre ne tolère pas si bien le compactage du terrain.
    Quoi qu’il en soit, 280 ans à faire la vigie n’ont pas du être de tout repos et quand on connaît l’espérance moyenne de cette essence qui est de 230-300 ans, on se dit qu’il n’est pas si mal au point que ça.

    Petit supplément :

    http://www.cubra.nl/bomen/bijzonderebuitenlandsebomen/frankrijk/hetredelabunodiereforetdesrouthieux/hetredelabunodiere.htm

    Des spécimens de 4,70 à 6 m de circonférences pour 44 à 49 m sont déclarés dans des forêts du Nord, notamment à Bonsecours-France mais également le hêtre dit du ‘Père’ qui se trouve aussi à Lyons (diamètre 1,65 m/H: 49 m/ âge> 340 ans) !!

    • 14 septembre 2010 à 09:57

      Salut Sisley,

      280 années à veiller sur cette parcelle de forêt, un arbre célèbre depuis maintenant un siècle, il a dû en voir passer du monde, combien ont-ils été à le serrer dans leurs bras ? Surement en fin de course, mais j’imagine que la forêt de Lyons abrite d’autres hêtres prêts à reprendre le flambeau. Ce serait vraiment génial qu’un reporter se déclare pour nous faire découvrir les trésors arboricoles de cette vaste forêt.

      Merci pour le lien vers l’article de Han, toujours de belles photos !

  5. Yanick
    11 septembre 2010 à 19:40

    RDV chez le Lutin:
    http://yaly.unblog.fr/2010/09/11/timbre-du-liban/
    pour y découvrir sa nouvelle rubrique « Arbres et philatélie »

  6. Sisley
    3 février 2011 à 00:31

    L’ ASALF (association de sauvegarde de la nature) :

    http://asalf-normandie.org/

  7. damien
    23 avril 2011 à 19:04

    De rien pour les photos !
    ça fait tellement plaisir de se poser au pied de ces géants et les contempler…
    Sans ce site jamais je n’aurai pris la mesure du potentiel arboricole normand, ni français du reste !
    Je connaissais bien le chêne d’allouville, l’if d’offranville (pour avoir passé 4 ans à côté au lycée), quelques autres grâce à un vieux GEO datant de 1994 (et oui, né en 1988 je les aimait déjà ^^)
    Notre génération n’est pas assez informée sur nos forêts et nos arbres, mais plus que cela je crois que c’est un désintéressement total qui en est la cause.
    Il est tellement mieux aujourd’hui d’avoir la dernière tablette tactile à la mode, que de connaître et respecter nos vieux arbres😦
    Leur rendre visite les touche certainement, j’en suis convaincu !
    A bon entendeur😉

  8. 23 avril 2011 à 19:17

    C’est notre siècle si rapide, de plus en plus urbanisé et technologique qui fait que les gens ne prêtent plus attention aux arbres. Mais il suffit bien souvent d’amener des amis « déracinés » devant un de ces colosse pour que ça revienne !

    Personne ne peut rester insensible face à de telles forces de la nature !

    C’était le but du blog : réunir et partager un maximum d’infos sur ces vieilles branches, pour les protéger, mais aussi pour donner envie d’aller leur rendre une petite visite. Car si il existe quelques « stars arboricoles », le territoire compte des centaines d’arbres exceptionnels à rencontrer.

    à plus

  9. damien
    23 avril 2011 à 19:53

    Oui, ce siècle est indéniablement plus celui des circuits imprimés que des circuits pédestres !
    Mais un peu de motivation comme tu le fais remarquer, et c’est reparti !
    Ton blog se rapproche chaque jour un peu plus du but que tu lui as assigné, en tout cas c’est mon avis !🙂

  10. Sisley
    24 avril 2011 à 15:10

    Superbes photos, merci beaucoup !!

    J’en reste encore bouche bée !…

  11. damien
    24 avril 2011 à 18:56

    Ravi qu’elles vous plaisent ! Le compliment me touche Sisley, d’autant que je sais que tu es très actif sur ce blog !

  12. Sisley
    24 avril 2011 à 21:59

    J’apprécie énormément quand un article se complète au fur et à mesure des années, de plus ta photo de l’arbre de plein pied avec une personne en guise d’échelle nous montre bien l’importance d’un tel arbre, même si à cette époque de l’année le feuillage devient un peu plus problématique pour la prise de certains clichés.

    Sais-tu à peu près à combien de mètres de l’arbre se trouvait le photographe pour la prise 1 ?
    Pour avoir donnée une certaine idée de la taille d’un arbre j’ai tendance à me placer quand le terrain me le permet à une distance égal à la hauteur de l’arbre, sans faire de zoom, je trouve que cela permet de se faire une bonne idée de la hauteur, même si l’oeil humain est loin d’être infaillible..

    J’espère que tu nous suivras pour couvrir ton secteur, on ne saura jamais assez pour une telle quête !

    • Yanick
      25 avril 2011 à 12:02

      Salut Sisley, je pense que la photo 1 n’est pas idéale pour vérifier la hauteur. En effet si tu regardes le haut de l’arbre on voit bien un effet de contre-plongée. Il y a donc une déformation et si l’on fait un rapport d’échelle avec la personne à son pied (il faudrait connaitre sa taille), on obtiendra une valeur plus faible que la réalité.
      Il m’arrive d’utiliser cette méthode pour vérifier une hauteur prise à la croix de bucheron. Pour éviter le maximum de déformation je me mets le plus loin possible avec un zoom médium. Apparemment c’est la méthode qui donne le meilleur résultat.

      • Sisley
        25 avril 2011 à 17:08

        Tout à fait d’accord.

  13. damien
    25 avril 2011 à 12:12

    Pour la prise 1 je pense que le photographe se trouvait une dizaine de mètres plus proche que moi, soit à une quarantaine de mètres de l’arbre. Disposant d’un objectif grand angle pratique pour ce genre de situation, j’ai tout de même du reculer sur au moins une cinquantaine de mètres pour avoir l’arbre tel qu’il est présenté. Je préfère prendre un sujet avec du « paysage » autour, afin de ne pas « couper » la photo au niveau du pied, comme sur la 1. Cela sort un peu l’arbre du contexte général de mon avis. Ensuite c’est une question d’angle (éviter les reflets dus au soleil, etc), d’horizontalité et de perspective du cliché (si on regarde bien la 4 on remarque sur chaque coté une rangée d’arbres assez bien alignés face au hêtre, ce qui renforce cet effet) Ce sont tous ces petits paramètres qui additionnés tendent à attirer l’oeil là on le souhaite. Et pour ma part je suis tout à fait novice, c’est dur de gérer tout cela ! J’ai encore beaucoup de photos « émotion » où je déclenche sans penser au reste😉
    A bientôt !

    • Sisley
      25 avril 2011 à 17:12

      Tout vient à force de pratiquer, même encore aujourd’hui je fais de grossières erreurs, soit d’estimations de hauteurs, soit d’identifications, mais généralement avec le recul, ne persistent plus qu’un petit pourcentage de cas, où l’on fait chou blanc.

  14. claire
    4 juillet 2013 à 12:38

    bonjour, juste pour dire une chose bien triste : l’arbre étant gravement fêlé sera abattu en septembre 2013.

  15. damas
    29 novembre 2013 à 21:40

    bonsoir habitant au cœur de la foret de lyons je vous informe que le hêtre de la bunodiere sera abattu demain matin samedi 30 novembre 2013 venez lui faire un adieu

  1. 23 octobre 2010 à 21:40
  2. 13 novembre 2010 à 11:48
  3. 27 janvier 2011 à 14:06
  4. 15 avril 2011 à 19:46
  5. 13 mai 2011 à 14:34
  6. 20 avril 2016 à 19:16

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s