Accueil > Chênes isolés > Le chêne de la Jarrie, Moncoutant (Deux-Sèvres)

Le chêne de la Jarrie, Moncoutant (Deux-Sèvres)

Lorsque j’ai commencé l’écriture du blog, j’avais appris l’existence d’un DVD présentant une cinquantaine d’arbres remarquables du département des Deux-Sèvres. Mais malgré mes efforts,  il me fut impossible de mettre la main dessus et de découvrir ces merveilles de la nature. C’est alors que la chance me fit rencontrer Yanick qui, en bon ambassadeur de sa région, n’a eu de cesse de nous dévoiler tout ce patrimoine. (clic les photos)

« En 2005 Yann et moi étions allés à la recherche du frêne de Courlay [1]. Sur la route, j’avais repéré un petit chêne trapu qui semblait prometteur. Sur le chemin du retour nous nous étions arrêtés pour voir ça d’un peu plus près. Malheureusement, cet arbre se trouvait au milieu d’une prairie où paissait un troupeau de charolaises. Le lutin étant alors encore petit et un taureau avec une grosse paire de co……rnes acérées qui nous regardait d’un œil défiant m’avait obligé par prudence de me contenter de photos prises au téléobjectif. »

« De retour dans ce petit coin des Deux Sèvres pour un tournoi de tir à l’arc, j’en ai profité pour revoir cet arbre. Par chance la voie était libre, excepté un nid de frelons occupant le tronc creux de ce chêne pédonculé de 5.15m à 1.30 m pour à peine 10 m de hauteur. »

« Félicitation à Gilles qui sur une de mes 1ères photos l’avait estimé à 5m – 5,50m. Moi je le voyais plutôt autour des 6m. Mais il faut dire que je suis d’un naturel optimiste ! »

Merci pour la virée champêtre Yanick, voilà encore un joli chêne  rondelet de plus de 5m, il me rappelle un peu celui de Vuzé [2] que tu nous avais présenté en début d’année. J’ai bien rigolé avec l’évocation des vaches… une fois je n’avais pas bien regardé en entrant dans un pré, et.. j’en étais sorti en courant poursuivi par le troupeau ! Mais j’avais quand même réussi à prendre une mesure et quelques photos. Enfin l’évocation du nid de frelons me rappelle qu’autrefois les chênes creux abritaient les essaims d’abeilles, les filles du soleil Bélénos, habitaient forcément l’arbre des dieux…

Catégories :Chênes isolés
  1. 21 juin 2010 à 14:18

    Note sur les abeilles et Bélénos :

    « Les Celtes avaient un dieu identifié par les Anciens avec Apollon et dont les
    rapports avec le soleil étaient encore visibles. Il était un dieu de la lumière, de la chaleur, de la fécondité, et se manifestait également dans les eaux claires, bouillonnantes et surtout dans les sources d’eaux chaudes. Ils l’appelaient Bélénos, “le brillant”. Son nom survit dans celui de la ville de Beaune où il avait un autel et dans l’expression Beltane désignant la fête du printemps dans le Pays de Galles. Ce jour là on roulait des roues enflammées et les sources avaient un pouvoir particulièrement vivifiant. » (A. Carnoy, Les indo-européens, 1921).

    Abellio : que l’on pourra rapprocher d’Abeille, mot à priori si différent de la racine germanique correspondante Biene ou anglaise bee. En effet je ne suis guère convaincu par une étymologie d’abeille depuis le latin apis, d’une rencontre tout au plus puisque l’indo-européen bhel à donné l’une et l’autre (ainsi que bolg “sac de cuir, souffler/ blasen, vessie et fol ») ; quoique le Boeuf Apis des égyptiens ait l’apex en forme de ruche, d’autant que la Mythologie nous dit :
    « Aristée, le fils d’Apollon et de Cyrène, était un dieu polytechnicien, apiculteur et chasseur. Alors qu’il poursuivait Euridyce de ses ardeurs, celle-ci fut tuée par un serpent (!) mais les dryades se vengèrent en tuant ses abeilles. Protée, consulté par Aristée sur le conseil de sa mère, calma les dryades et se procura de nouveaux essaims à partir de carcasses de taureaux. » Intéressant…

  2. 21 juin 2010 à 17:05

    C’est toujours comme trouver un trésor lorsqu’on aperçoit un arbre comme celui-ci.
    Déjà si gros et si vieux, mais en même temps si petit et si discret.
    en tenant en compte d’un côté les tailles répétées et le fait qu’il soit creux et de l’autre le terroir qui semble propice, je me risque à l’estimer entre 250 et 350 ans. Qui sait ? Si ça marche à peu près pour la circonférence, j’ai mes chances pour l’âge non ? 😉
    En tout cas, merci Yanick de m’avoir fait profiter d’une avant-première.

    • Yanick
      21 juin 2010 à 18:54

      Mais de rien Gilles,
      Dis donc t’es encore là? Tu frottes pas ton crin-crin ce soir?
      Désolé pour samedi soir mais j’avais la fête des écoles. Et oui c’est ça d’être papa et papoo!!!
      C’est que partie remise.

      • 21 juin 2010 à 19:50

        Heu non pas ce soir. La fête de la musique, pour moi c’était samedi soir.
        Et pis demain je bosse (pour une fois LOL). La France a besoin de moi.

  3. François Lannes
    21 juin 2010 à 19:09

    Bonsoir Yanick,

    Magnifique ton chêne !!
    Cette forme ronde, comme une bulle, posée sur un tronc court et massif le rend franchement sympathique. Je me régale à regarder la photo qui débute ton reportage.
    Quant à sa taille, vraiment, elle est mastoc… et dépasse de 5 petits centimètres la taille du chêne que j’ai repéré de mon côté, hier dimanche…

    Je vais faire suivre les photos à Christophe. Vous pourrez ainsi voir la particularité de son tronc à lui. Surprise !

    • Yanick
      21 juin 2010 à 20:24

      Moi aussi il m’a tout de suite plu ce petit trapu, il est vraiment massif .
      J’en ai encore bien d’autres à vous faire découvrir. Ce qui me manque c’est le temps. Mais je regrette pas, c’est mieux de les délivrer au compte goutte et je commence à prendre goût à la rédaction de ces reportages. Quand je pense qu’au début c’était une corvée.
      En tout cas je suis maintenant impatient de voir le tien et son tronc si particulier

      • 22 juin 2010 à 11:54

        au début c’était une corvée ? Ben je suis content que maintenant tu y prennes du plaisir !

    • 22 juin 2010 à 12:18

      Salut François,

      je présenterai tes deux découvertes à la suite : le frêne de la source puis le chêne (demain si tout va bien)

      • François Lannes
        22 juin 2010 à 18:34

        En fait, Christophe, dans ton blog qui est aussi vaste qu’une grande forêt, je n’avais pas encore visité le chapitre « chênes multitroncs »…

        Du coup je comprends seulement maintenant que ce que je croyais nouveau (et que tu qualifies généreusement de « découverte ») n’a en fait rien de franchement nouveau. Cela ne l’était que pour moi, qui ne suis qu’un débutant arboricole…

        • 22 juin 2010 à 19:48

          Salut François,

          c’est une « découverte » parce qu’il l’a découvert… Mais oui, il y a de nombreux chênes à plusieurs brins dans le blog, d’ailleurs Gilles est un grand spécialiste ! Bien content que tu prennes toujours du plaisir à explorer la « forêt »…

  4. Sisley
    21 juin 2010 à 19:11

    Bel pioche Yanick !

    C’est que ça ce mérite un chêne pareil, d’abord une bête à corne puis une petite armée à dards !

    Quand j’y pense, vous avez tout de même un sacré riche patrimoine de chênes champêtres par chez vous.
    Je ne sais pas si c’est un arbre des dieux, mais il a peut-être servi jadis à célébrer des choses.

    Peut-être qu’on y suspendait un barde, quand sa musique se faisait insupportable (lol).

  5. Yanick
    21 juin 2010 à 19:54

    Merci à tous pour les compliments, c’est très encourageant.
    Sisley si tu veux suspendre un barde regarde donc dans ce p’tit groupe sympa,
    y’en à un qui ferait peu être l’affaire !!!!
    http://www.myspace.com/secteurtonydone
    Ils l’on déjà attaché dans l’coffre de la bagnôle. Y’a pu qu’à s’barrer avec!!!
    mdr

    • 21 juin 2010 à 21:12

      Dis donc !
      Personne y me braque ma bagnole non Mais!
      Avec moi dans le coffre en plus !
      M’en fout, il est confortable! NA!
      🙂

  6. 21 juin 2010 à 20:02

    mort de rire…! (http://hotlink.myspacecdn.com/images02/110/0eb715158a894d439d70d8663a1e52a6/m.jpg)

    ———————————————————
    toutes les illustrations ont été rapatriées sur le nouveau blog,
    ne reste plus que les 750 Mo de photos sur les arbres…
    une par une… à la main… quel boulot ! je sature…

    j’avais oublié : restent aussi les livres
    plus que 725 Mo de photos à transférer
    (je crois que je vais échelonner ça sur plusieurs semaines durant tout l’été, avant de me faire griller par les responsables de l’ancienne plateforme : normalement je n’ai plus le droit d’y stocker quoi que ce soit…)

  7. 21 juin 2010 à 20:54

    En tout cas, cette nouvelle présentation favorise d’avantage les commentaires que sur l’ancien blog ; ça me plait de suivre vos discussions !

  8. Sisley
    22 juin 2010 à 22:52

    Yanick :

    Sisley si tu veux suspendre un barde regarde donc dans ce p’tit groupe sympa,
    y’en à un qui ferait peu être l’affaire !!!!
    http://www.myspace.com/secteurtonydone
    Ils l’on déjà attaché dans l’coffre de la bagnôle. Y’a pu qu’à s’barrer avec!!!
    mdr

    Ah oui en effet !! (lol)

    krapoarboricole :

    toutes les illustrations ont été rapatriées sur le nouveau blog,
    ne reste plus que les 750 Mo de photos sur les arbres…
    une par une… à la main… quel boulot ! je sature…
    j’avais oublié : restent aussi les livres
    plus que 725 Mo de photos à transférer
    (je crois que je vais échelonner ça sur plusieurs semaines durant tout l’été, avant de me faire griller par les responsables de l’ancienne plateforme : normalement je n’ai plus le droit d’y stocker quoi que ce soit…)

    Le plus gros est quand même fait ?!
    T’as qu’à te fixer 15 Mo de déplacement/j, comme ça le boulot reste appréciable.

    • 22 juin 2010 à 23:12

      le plus gros est fait, c’est clair !
      mais il faut quand même que je rapatrie toutes les photos sur le nouveau serveur, le cauchemard seraient qu’elles disparaissent… Et tant que tout ne sera pas ici, le référencement sera bancal sur les moteurs de recherche.

      mais bon le truc positif, c’est que je pourrais presque me lancer dans la création de site internet pour d’autres ! lol

  9. 22 juin 2010 à 23:17

    Sur cette plateforme, on peut acheter un nom de domaine ; en fin de semaine dernière on m’a fait un cadeau : http://krapoarboricole.fr

    je n’ai pas encore permuté (mais ça marche déjà), ça se fera dans l’été, de façon automatique sans rien gêner ou changer pour trouver le blog ou naviguer dedans.

    • Yanick
      23 juin 2010 à 08:25

      Ouha c’est classe ça,

      Maintenant ça fait plus bricoleur du dimanche avec son petit blog !!!

      • 23 juin 2010 à 09:47

        Déjà le nouveau blog fait beaucoup plus sérieux, et donne l’impression d’un vrai (c’est ce qu’on m’a dit), c’est comme une start-up commencée dans le garage des parents, maintenant on va voler d nos propres ailes.

    • Yanick
      23 juin 2010 à 08:29

      En fait pourquoi y’a 2 o dans la barre d’adresse ?
      http://krap oo arboricole.wordpress.com

  10. 23 juin 2010 à 09:40

    ben, c’est parce que j’ai fait ça la nuit, grosse fatigue informatique, les yeux rouges… j’ai tapé 2 fois sur le o… c’est là qu’on voit que c’est artisanal !

    un peu comme eux :
    http://img33.imageshack.us/img33/2735/fondti.jpg 😉

  11. Sisley
    24 juin 2010 à 21:44

    krapoarboricole :

    un peu comme eux :
    http://img33.imageshack.us/img33/2735/fondti.jpg

    Excellent !! (lol)

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :