Accueil > Chênes colosses > Le vénérable chêne de La Loupe, Meaucé (Eure-et-Loir)

Le vénérable chêne de La Loupe, Meaucé (Eure-et-Loir)

Gilles nous emmène hors de son département, à la rencontre d’un chêne légendaire plusieurs fois centenaire et venu remplacer un ancien chêne druidique disparu…

“Il  était, bien sûr déjà référencé dans ce blog, mais comme j’étais de passage dans le 28, j’étais obligé de faire un crochet par La Loupe afin d’admirer l’un de nos chênes les plus fameux. Cela faisait un moment que ça me démangeait d’aller à sa rencontre, et aujourd’hui c’est chose faite. Je suis heureux : E.R.E. (Merci Roger Rabbit)”

“Quand on le découvre par la route qui vient d’en face, on est tout de suite estomaqué par le diamètre du tronc que l’on n’attend pas aussi gros au regard du volume qu’occupe le houppier. Ainsi en est-il de ces vieillards dont les branches se sont cassées au fur et à mesure du fait de leur poids croissant. On peut s’en rendre compte sur une carte postale datant vraisemblablement du début du siècle dernier.” (clic les photos)

“Mais il a encore fière allure ! Quelle présence lorsqu’on l’observe depuis le bas du talus ! Il vous domine fièrement et ses deux branches maîtresses semblent former une alcôve sous laquelle il fait bon se recueillir humblement.”

“Du point de vue des dimensions, c’est tout simplement impressionnant. Les deux branches basses affichent à 50cm environ du tronc des circonférences de 4m20 et 4m60 ! De vrais arbres à elles toutes seules. Pour le tour de taille on trouve, excusez du peu, 8m80.”

“Il s’agit là de la circonférence que l’on mesure à l’endroit le plus étroit à la jonction entre les renflements impressionnants des contreforts racinaires et le démarrage des branches. Concernant cet arbre, on ne peut d’ailleurs pour ainsi dire plus parler de fût, car on passe maintenant directement des racines aux branches. Et que dire de l’écorce, dont les rides sont vraiment large et profondes, comme je n’avais encore jamais vu, à part peut-être sur la branche qui subsiste du chêne de Villedieu-la-Blouère [1].”

“A ce sujet, on peut noter d’ailleurs une particularité intéressante : entre les deux branches maîtresses, à l’aplomb d’une ouverture béante, vestige d’une charpentière rompue, la portion de tronc qui correspond semble avoir connu une croissance réduite au regard des deux sections avoisinante. On observe donc une écorce plus lisse dans un renfoncement.”

“D’un point de vue sanitaire, l’arbre semble en bonne forme même s’il n’est plus très fringuant et que les extrémités de ces branches s’assèchent. Ce qui est plus préoccupant, ce sont les 4 ou 5 cavités qui se creusent en lieu et place d’anciennes grosses branches aujourd’hui disparues. Peut-être faudrait-il prévoir un système pour soulager le poids des branches qui restent car la rupture est le risque principal que courent ces vieillards. La cime est morte et se creuse et il semblerait également opportun de prévoir un chapeautage pour freiner les infiltrations et donc le pourrissement du cœur.”

La longue histoire de ce chêne est à lire sur le site de la municipalité, par ici.

Localisation chene de La Loupe - clic pour agrandir“Au final, ce chêne me paraît vraiment exceptionnel et, attendu qu’il est l’emblème de la commune, il serait bon qu’il fasse l’objet de soins encore plus attentionnés, car il arrive à l’âge ou la sénescence s’accélère et cause le plus de dégâts.”

La Loupe est située 40 km à l’Ouest de Chartres… bonne balade !

Merci pour toutes ces photos Gilles, je l’adore ce chêne, il est vraiment somptueux ! Que dire de plus, le chêne que j’ai visité hier avait la circonférence d’une des charpentières de celui-ci… Un vénérable ancêtre qui mériterait, comme tu l’as signalé, d’être un plus aidé dans son soutien et dans sa lutte contre la pluie. Je t’envie, cela fait longtemps que je rêve d’aller à sa rencontre, et me mettre sous son ombre protectrice…


Catégories :Chênes colosses
  1. gilougarou
    3 novembre 2009 à 09:51

    .
    Ci-joint, petit lien pour découvrir d’autres cartes postales de l’ancêtre…
    http://www.habitants.fr/cartes_postales_1900_la-loupe_28214.html.

  2. 3 novembre 2009 à 10:19

    Merci pour la collec’ de cartes postales !
    Dommage que l’on ne puisse les agrandir…

  3. 3 novembre 2009 à 10:27

    J’adore ces vieilles cartes postales d’antan😉
    Très beaux tous tes arbres qui me font tant rêver.
    Bisous tout plein
    Jade

  4. 3 novembre 2009 à 10:33

    Bonjour Jade,

    quel bonheur de savoir que tous ces arbres te font rêver…
    à bientôt

  5. Aimé Le Lann
    3 novembre 2009 à 14:21

    Magnifique chêne, on a l’impression de regarder à travers une énorme LOUPE un arbre ordinaire ! C’est un des arbres rois parmi les chênes et il est en parfait équilibre. Comme tous les vieux, il a des rides (cavités), sa force et sa puissance n’en ressortent que d’avantage oooooh!!!!

    Salut krapo de mon sang ! le papi

  6. cheyenne
    4 novembre 2009 à 11:45

    …Grandiose ! °**….. J’aime les arbres bas et près de la terre…
    dommage le coup de la route juste à côté, qui empêche d’y établir les tipis…!

  7. 4 novembre 2009 à 13:44

    Grandiose et étonnant🙂

    Tu as du te sentir tout petit en étant près de lui ! Ah si les arbres pouvaient nous enseigner l’humilité ! Une fois de plus, merci Krapo pour toutes ces belles découvertes grâce à toi.

    Bises, Isa

  8. 4 novembre 2009 à 13:47

    Bien content de vous faire découvrir tous ces arbres…

  9. PS
    7 novembre 2009 à 19:36

    merci de nous avoir fait découvrir ce géant … de si prés … et en famille !
    c’est agréable de le revisiter sous ta plume aussi !

  10. gilougarou
    7 novembre 2009 à 21:24

    Le plaisir fut aussi de mon côté ! Pour une fois que je pars en prospection autrement qu’en solo. Merci du compliment et d’avoir pour un moment partagé ma passion pour les arbres.

  11. Guyon
    15 juin 2010 à 17:11

    Très bel arbre, certes, mais situé sur la commune de Meaucé et non de La Loupe !!

  12. 15 juin 2010 à 19:09

    Bonsoir Guyon,

    effectivement le chêne semble être sur le territoire administratif de Meaucé, mais comme le chêne est connu sous le nom de La Loupe, nous l’avons référencé ainsi. De toute façon les arbres se moquent des frontières humaines qui bougent au fil des siècles, il y a 250 ans ce chêne était peut-être sur la commune de La Loupe ?

    http://www.ville-la-loupe.com/visiter/histoire-de-la-loupe-1-23.htm

    Avant tout, les arbres sont des habitants séculaires de la Terre.

  13. 27 septembre 2012 à 14:09

    Qu’est ce qu’il attende pour le réparer et s’en occuper?
    Je vais lancer une souscription pour qu’on s’en occupe!

  14. justemoi
    31 octobre 2013 à 11:59

    Je vais le voir cet aprèm , prendre de jolies photos ….

  15. 6 novembre 2016 à 19:13

    Tristesse, trop tard une branche s’est cassée…

  1. 7 juin 2010 à 22:28
  2. 10 juin 2010 à 14:09
  3. 29 janvier 2011 à 12:55
  4. 11 mars 2011 à 13:17

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s