Accueil > Chênes colosses > Chênes du domaine de la Chapelle, La Chapelle-Montlinard (Cher)

Chênes du domaine de la Chapelle, La Chapelle-Montlinard (Cher)

Peu de données concernant les vieux arbres du Cher, mais c’était sans compter sur Gilles qui y a passé une vingtaine d’années. De ses vacances il nous ramène toujours un reportage sur un arbre d’exception croisé en chemin [1], mais ce coup-ci il a fait une rencontre stupéfiante : un chêne colosse magnifique non répertorié, encore un scoop du krapo arboricole !

« C’est une découverte comme on n’en fait pas tous les jours ! Une véritable révélation. »

« Pour une fois que ce n’était pas moi qui conduisais, j’avais tout loisir la semaine dernière pour observer les alentours. Et c’est alors qu’une grosse silhouette m’est apparue depuis la route qui mène de Bourges à La Charité sur Loire. Je fus très étonné car cela fait 5 mois que j’emprunte cet itinéraire quotidiennement et je n’avais jusqu’alors rien suspecté. »

« Je me suis donc rendu sur place ce vendredi soir. Pour y aller, j’ai tout simplement tourné sur une petite route de La Chapelle-Montlinard vers le lieu dit « Le domaine de La Chapelle », autrement dit le château du village. C’est bon signe, en général c’est aux abords des plus vieilles propriétés que l’on conserve le plus vieux patrimoine arboré. »

« Me rapprochant, je voyais le houppier grossir derrière un corps de ferme. De loin je m’étais dit au moins 6m pour celui-là ! et j’avais hâte de découvrir le tronc de près, mais au franchissement du virage qui contournait le bâtiment, je fus sidéré : c’est beaucoup plus ! »

« En bordure de cette petite route aux allures de chemin goudronné et dominant un petit étang, le spectacle offert par ce chêne séculaire est sublime. On remarque bien vite qu’il possède une silhouette asymétrique qui m’a tout de suite fait penser à d’autres colosses déjà présents sur le blog [2][3]. Comme eux, il présente une moitié bien vivace et très vigoureuse et une autre qui a déjà connu bien des aléas (ruptures de branches, élagages…). À la jonction des deux, on remarque, d’un côté, que le fût est en train de se fendre et de l’autre côté que la croissance plus rapide de la partie vigoureuse provoque comme une sorte de recouvrement de celle-ci sur l’autre moitié de fût fatiguée. Mais à la différence des deux autres chênes, la totalité de se circonférence est tout de même bien vivante. »

« De plus, et c’est ça le «must », la circonférence le rapproche plutôt d’un autre chêne d’exception présenté récemment [4] : 9m60 au plus étroit ! (ce qui revient à mesurer la circonférence assez bas et plutôt en biais). »

« J’ai cherché des occurrences à ce chêne sur le net mais je n’ai rien trouvé. Comment un pied aussi gros a-t-il pu rester anonyme jusqu’ici ? D’autant qu’il n’est absolument pas caché et très facilement accessible. Je n’ai pas encore mené l’enquête sur son histoire, mais – promis ! – sitôt que j’en sais plus, je vous en informerai. »

« Quand je parle d’accès facile, on peut noter un petit écriteau accroché sur son écorce. Il s’agit d’une balise pour les chemins de Saint Jacques de Compostelle [5]. Je pense donc de nombreux pèlerins se sont reposés sous son ombrage bienfaisant et se souviennent de lui. »

« Une « petite » branche, côté route, a été coupée récemment, à mon sens, ça c’est un sacrilège [6] ce qui a pour seul mérite de donner un comptage de cernes : entre 120 et 150, même si c’est difficile à affirmer car la branche est tout de même assez haute. Cette branche a poussé comme un rejet sur la base d’une des charpentières principales qui a aujourd’hui disparu visiblement à cause d’une rupture. Cette charpentière était donc beaucoup plus âgée, mais au vu de la circonférence totale, on s’en doutait. C’est là une limite du comptage des cernes sur une branche… »

« Ces multiples ruptures de charpentières sur ce que j’appellerai la vieille moitié de l’arbre ont eu pour effet le creusement du tronc. Il est très facile de s’y hisser et de se retrouver ainsi au cœur de l’arbre : un promontoire des plus attrayants ! »

« Il m’est assez difficile de dire s’il s’agit d’un sujet multi-tronc ou d’un têtard oublié depuis des lustres, ou encore d’un arbre à port naturel court qui a vu ses charpentières latérales se développer dans des proportions énormes [7][8] tout en ayant perdu son fut principal et central. Suivant l’angle sous lequel je le regarde, mon analyse change du tout au tout. Mais peu importe, je ne boude pas mon plaisir. Ce chêne est tout bonnement exceptionnel ! »

« D’un côté, on observe une écorce burinée par le temps et fortement et profondément ridée ce qui trahi un âge fort avancé et une existence finissante, mais de l’autre côté, la force de vie qui émane de la plus grosse des branches (5 m de circonférence à sa naissance ce qui en fait un arbre remarquable à elle toute seule) laisse augurer que même en cas de disparition de la vieille moitié, l’arbre devrait survivre sans soucis pour des décennies entières : ainsi soit-il ! »
____

« Cette présence impressionnante ferait presque oublier un chêne voisin qui devient ici anecdotique alors que rencontré seul dans la nature, il serait inévitable. Un chêne de forme naturelle, creux lui-aussi, de 5m40 de circonférence à 1m30. On observe un renflement de son fût au niveau de la grosse crevasse qui s’ouvre latéralement. Je pense que le poids du houppier encore complet et en développement provoque un fléchissement de son bois qui plie et pourrait à terme se rompre. »

« Ce qui m’a également intéressé, ce sont ses 3 voisins qui furent visiblement d’anciens têtards munis de tire-sève dont les circonférences sont nettement moindres mais dont l’aspect au niveau de l’écorce et du développement en hauteur m’évoquerait presque des arbres de la même génération que lui. »

« Se pourrait-il que ces quatre arbres aient le même âge et que l’on observe ici les effets de la taille sur la croissance des arbres ? »

La Chapelle-Montlinard se situe à 3 km à l’Ouest de La Charité-sur-Loire.

Que te dire Gilles, sinon un immense merci ! J’avais gardé précieusement ton reportage pour mon jour d’anniversaire, quel cadeau fantastique ! Je ne sais quels superlatifs employer pour décrire ce vénérable colosse… C’est une véritable de joie de découvrir un tel ancêtre, comment a-t-il pu rester en marge des inventaires nationaux ? Une présence incroyable sur ce site, une écorce fortement fissurée preuve de son grand âge, des charpentières énormes, oui un chêne remarquable – véritable patrimoine. On en oublierait presque l’autre chêne découvert, qui est pourtant de belle stature, mais qui là parait bien « frêle » en comparaison avec son aîné multi-séculaire.

Juste un mois après le Dervenn an Tousegi, l’année 2011 promet d’être un très bon cru !
____

Mise à jour mai 2011, des clichés du chêne en feuilles.

« Voici deux photos de ce printemps du chêne qui montrent que malgré son aspect fatigué, il reste très vigoureux avec un feuillage qui reflète une complète bonne santé. »
____

Mise à jour novembre 2011 par Gilles.

« Voici deux photos récentes du chêne qui montrent que des prises de cotes sont prévues pour vérifier l’écartement du tronc au niveau de la cassure. »

« Les riverains craignent certainement un effondrement… ça me donne envie de monter une association qui aurait pour but de le consolider… »

Catégories :Chênes colosses
  1. Yanick
    11 mars 2011 à 14:00

    Ouhhhaaa!!!
    Il est terrible, quelle masse, impressionnant.
    Deux chêne non répertoriés de 9,60m en même pas deux mois. Le Krapo est vraiment le champion national des découvertes remarquables.
    Pour celui-ci je ne pense pas que ce soit un multi-troncs, mais plutôt un tronc court. Certainement têtard à une époque. Mais avec des branches de 5m de circonférence, ça fait un bail qu’il n’a pas été élagué. Maintenant c’est trop tard, ce serait signer son arrêt de mort. Ce qui est inquiétant c’est qu’il soit bien creux et je crains que cette grosse branche de 5m ne fasse éclater le tronc principal sous son poids.
    Une terrible découverte, j’imagine ta joie Gilles quand tu as eu fini de dérouler le décamètre.

    • 12 mars 2011 à 12:40

      Je n’en croyais pas mes yeux tu veux dire! J’ai regardé plusieurs fois avant d’être sûr. J’avais tout de suite compris qu’il est exceptionnel mais je ne pensais pas qu’il dépassait allègrement les 9 mètres pour s’approcher des 10!

  2. 11 mars 2011 à 14:17

    Magnifique à Temps d’égards ,
    En Corps une Fois était un Roi ,
    Un Tronc Enorme bien Emoussé ,
    Ancienne Voix dans la Lumière
    Au fil du Vent elle à sut Lié ,
    Bien des Histoires Au Coeur du Bois ,
    Trouver Des Veines pour l’Aurifère ,
    Laisser Saisons passer les Lois ,
    Etendre ses Bras au Cours d’Hiver ,
    Porter les Cernes avec Emois ,
    Un Beau Visage Solide est Fier ,
    Mis en Mémoire par les Reflets ,
    En Réactions il est un Chêne ,
    Un Arbre d’Hors et un Grand Pair.
    NéO~

    Bravo Gilles , une Beau Découvert🙂

    • 12 mars 2011 à 12:43

      Merci pour ces vers Néo. Il faudrait qu’un jour tu viennes les déclamer au coeur de ce vieux tronc pour qu’ils prennent encore une autre dimension.😉

  3. Pat
    11 mars 2011 à 14:35

    Une perle rare dans un bel écrin !
    Quelle belle découverte, si bien racontée
    Bravo Gilles et merci à Christophe de nous permettre de partager d’aussi beaux et bons moments

    • 12 mars 2011 à 12:47

      Oui, on ne le remerciera jamais assez de nous offrir ainsi une plate-forme pour y exprimer notre passion commune pour ces vieux ligneux.

      • 14 mars 2011 à 12:35

        C’est beaucoup d’heures par jour,
        mais quel bonheur de découvrir tous ces vieux arbres !

    • 12 mars 2011 à 13:11

      Mais Volontiers ,
      Je le fais d’Hors en Bel Eclats ,
      J’Arpente en Lignes le Coeur des Bois ,
      Les Chênes ici ont une Belle Voix ,
      Créons un Jour un Cercle Mère ,
      Faire du Vivant , de Bon Aloi ,
      Un Lien Auprès des Arbres Pairs ,
      D’une Belle Essence , Une Onde en Soi ,
      Comme une Alliance porter envers ,
      Veiller l’Ancien des Lames sans Lois ,
      Qui Coupent sans Autre de l’Aurifère.
      Pour Ceux savent l’Arbre un Allié ,
      Être un Esprit né Autrefois ,
      Une Voie en Hors , pour la Lumière ,
      Un Cercle qui Veille autour du Roi.
      NéO~

      Belle Journée au Coeur des Bois.

  4. Seb
    11 mars 2011 à 14:54

    Quel bonheur de découvrir de tels arbres antiques ! J’imaginais que tu allais nous présenter les arbres du château de Meillant…


    Mais là, quelle belle surprise. L’accès auprès de cette arbre n’étant pas interdit, je ne me priverais pas de lui rendre visite dés que possible.
    Est-il millénaire ? Je pense que ce n’est pas impossible. Encore merci pour ce reportage.

  5. Sisley
    11 mars 2011 à 21:05

    Alors là Gilles je te tire tout d’abord mon chapeau et puis si ça continu ainsi ce sera ma révérence, car j’ai pas du tout de champions de la sorte sous la main, encore que…

    Dans le domaine de l’hors norme, Gilles excelle, un séquoia de 11,70 m, un superbe cormier, des multitudes de trognes et des parcs entiers, et voici le couronnement avec un chêne dont je serai bien incapable de retracer son parcours tant il a du en voir !

    Voici un multi-troncs, qui était estimé de souche à 570 ans, je n’avais pas de preuves à l’appui, mais dans ton cas ce chêne semblant s’être échappé d’une ancienne conduite en trogne doit certainement avoir franchit les six siècles, mais après tout ne sera qu’hypothèse.
    Ce serait magnifique d’avoir un petit historique ou du moins quelques pistes à remonter..

    Au fait, tes autres chênes sont pas mal non plus.

    – – – – –

    HAPPY BIRTHDAY KRAPO !!!!

    L’article était vraiment bien tombé.

  6. 11 mars 2011 à 21:35

    Bon anniversaire, Krapo, à l’ombre des vénérables et des jeunes arbres des taillis…

  7. François Lannes
    12 mars 2011 à 00:24

    .
    Superbe !
    Ce chêne est tout à fait remarqu’arble !

    Tu nous fait des découvertes qui haussent le niveau jusque dans la catégorie « champions ». Impeccable.
    Cet arbre a vraiment fière allure, et son histoire doit être bien longue. Quant au reportage, il est très net que tu l’as fignolé de la plus belle des façons. Bravo !
    De plus nous avons le plaisir de voir que tu as troqué ton habit d’arpenteur pour un costume de ville…

    J’adore la photo où le voit de l’autre côté de l’étang. Comparer ainsi son énorme tronc avec ceux de ses voisins, qui paraissent minus, est sidérant. Un vrai régal.

    Des anniv comme ça, Krapo, t’en as pas bien beaucoup, hein ???

    • 12 mars 2011 à 13:04

      Merci pour ces compliments François. Je me devais de m’appliquer sur les commentaires, car un tel arbre mérite au moins ça.
      C’est pour rencontrer des arbres tels que l’on arpente ainsi tous la campagne.
      Pour le costume de ville, pas de soucis, ma tenue d’arpenteur est collée à ma peau! MDR! Et il faut dire que je n’étais pas du tout en vacance, je sortais du boulot, donc il fallait bien que je m’habille correctement!

    • 12 mars 2011 à 14:50

      Salut François,

      sûr, c’est pas tous les jours qu’on découvre un si beau chêne ! Quel bonheur de voir qu’il y ait encore de très vieux troncs qui n’ont pas encore été recensés, cela me laisse songeur et plein d’espoir, que nous réservent les mois à venir ?

  8. 12 mars 2011 à 09:08

    Merci beaucoup pour ce partage ! Décidémment le Berry recèle de surprenants trésors cachés…

  9. Yanick
    12 mars 2011 à 10:57

    Et pour fêter ce bel anniversaire, je vois que l’on vient de passer le cap des 900000 visites. Le millionième visiteur devrait faire son apparition avant la fin de l’année !!!

    • 12 mars 2011 à 13:06

      Anniversaire + 900000 visiteurs! Décidément, ce colosse tombe à pic!

      • Yanick
        12 mars 2011 à 13:34

        Il ne te reste plus qu’a en trouver un plus de 10m pour le millionième. Dépêche toi dans deux ou trois moi on y sera.

    • 12 mars 2011 à 14:52

      Coucou Yanick,

      900.000 visiteurs pour mon anniversaire… y’a de la joie !
      Au rythme on ça avance, le million sera atteint avant l’été…

  10. Sisley
    12 mars 2011 à 14:12

    Dans peu de temps on franchira les 10 m mais pas en chêne ! Surprise….

    p.s : tout comme François j’apprécie vraiment la photo où le chêne est au 2e plan au bord de l’étang, une impression indescriptible !

    Encore merci pour ce chêne d’exception, et pour encore avoir montré que nos amis les chênes sont décidément les rois de nos campagnes et ceci depuis des temps très lointains.

  11. 4 mai 2011 à 14:02

    Deux photos « en feuilles » envoyées par Gilles.

  12. 3 novembre 2011 à 20:43

    Très bonne idée Gilles, que de se mobiliser pour se chêne, je me rappelle un chêne qui a connu ce même problème de rupture médiane et malheureusement aucun travaux d’étayage et de haubanage n’avaient été fait. Il tomba en juillet 2006, c’est pourquoi préserver un tel arbre s’avère plus que prioritaire et le fait qu’il n’y ait pas une importante fréquentation sur ce site renforce la thèse d’une sauvegarde des moins contraignantes en sécurisant le site….

  13. julien
    4 novembre 2011 à 19:37

    Il faudrait que quelque chose soit effectuer aussi bien pour aider ce vénérable que pour assurer la sécurité des gens.

  14. 24 janvier 2013 à 13:54

    As-tu des nouvelles de ce chêne Gilles ?

    • 24 janvier 2013 à 20:34

      Salut Julien!
      Je passe sur la nationale à 400m de lui tous les jours et de temps à autre, je m’arrête pour lui faire mes hommages. Il n’a pas bougé d’un pouce. RAS : tout va bien pour lui.
      Merci de t’intéresser à lui.
      Je n’ai pas encore fait quoi que ce soit pour lui,(mobilisation, association, etc…) mais pour l’instant, il n’en a pas besoin.

  15. 24 janvier 2013 à 20:44

    Dire que dans les commentaires précédents, on s’extasiait pour 900000 visiteurs… Maintenant on en est à plus de 2 millions.

    Christophe, ça marche du tonnerre ton blog!! Reviens nous voir! 🙂

  16. 25 janvier 2013 à 18:23

    Tant mieux si ce vénérable chêne va bien, que ç si Christophe revenait aux commandes avec de nouveaux articles on irait tout droit vers les 3 millions…

  17. 25 janvier 2013 à 18:25

    * Tant mieux si ce vénérable chêne va bien, que ça dure ! Si Christophe revenait aux commandes avec de nouveaux articles on irait tout droit vers les 3 millions…

  18. 23 novembre 2013 à 16:15

    Parait-il qu’il vient d’être labellisé par l’association ARBRES. Merci qui ?
    T’étais au courant mon Gilou ?

    • 4 mai 2014 à 12:08

      Et oui et j’y étais !
      J’ai des photos de la remise du label.
      Il ne me manque plus que celles avec les panneaux tout propres, tout neufs.

  19. 30 avril 2014 à 18:59

    Salut Krapo!
    Cet arbre a été labellisé par l’association!
    Cocorico! C’est grâce à notre article qu’il a été remarqué et mis en valeur!
    Si tu veux, je te prépare des photos et un petit texte pour la mise à jour de l’article?

  20. bizouard
    8 septembre 2015 à 22:19

    Oui superbe!!
    Maintenant il faut allez voir le général Sherman à Yosemite Park , age 3000ans et 30 m de circonférence!
    ca vaut le coup mais ici c’est aussi fantastique!!
    Merci !!!

  1. 21 avril 2016 à 20:37

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s