Accueil > Peupliers de la Liberté > Peuplier de la Liberté, Lus-la-Croix-Haute (Drôme)

Peuplier de la Liberté, Lus-la-Croix-Haute (Drôme)

Après nos révolutions, lors du choix des arbres pour les plantations des arbres de la Liberté, le choix de nombre de citoyens se portait le chêne, mais d’autres lui préféraient le peuplier, dont le nom latin populus prêtait à un calembour symbolique…

Si la force et la longévité du chêne a permis à de nombreux exemplaires de traverser ces périodes tumultueuses, rares sont les peupliers qui ont survécu. C’est donc avec un grand plaisir que je publiais l’an dernier sur un peuplier drômois [1], et chose étonnante François a découvert un autre peuplier de la Liberté également dans la Drôme, à Lus-la-Croix-Haute.

« Il est bien loin de dimensions qui le rendraient remarquable », mais c’est un arbre à haute valeur historique qui rappelle l’année 1848 avec le renversement de la Monarchie de Juillet, l’abdication de Louis Philippe, et surtout l’instauration de la seconde république.

« Une circonférence de 5,40 mètres à 1,50 m du sol. »

Merci pour ce nouveau reportage François, c’est quand même étonnant que les seuls peupliers de la Liberté dévoilés jusqu’à présent sur le blog proviennent tous deux de la Drôme ! Un peuplier noir malheureusement fortement atteint dans son intégrité, son houppier a presque disparu et le tronc semble bien usé. Un arbre historique qui arrive à la fin de son cycle. Ce serait chouette que la mairie décide de replanter un arbre sur cette place, afin qu’il puisse reprendre le flambeau et perpétuer la mémoire.

Catégories :Peupliers de la Liberté
  1. 29 septembre 2011 à 12:36

    les arbres de tes sujets ont tjs qq chose de bien particuliers qui les rends unique

  2. Yannick
    29 septembre 2011 à 21:53

    « A quel age ça s’abat un peuplier? Vous savez il est vieux, il a au moins 30 ans!… », la prochaine fois que j’entendrai ces phrases dans la bouche de mes clients (celà ne saurait tarder), je leur conseillerai de venir sur le blog découvrir le patriarche des peupliers d’Italie, qui bouscule les idées reçues sur la longévité de cette belle essence…

  3. 29 septembre 2011 à 22:10

    Bonsoir tout le Monde ,

    Un Beau Sujet sans sa Couronne ,
    Si ce n’est deux Ailes sur les Cotés ,
    Non sans rappeler un Casque Gaulois ,
    Ces Veines de Bois sont celles qui Donnent ,
    Ainsi va l’Arbre en Liberté ,
    Choisir son Temps , apporter Foi ,
    Tel un Exemple , Longévité ,
    Malgré les Maux , Peuple Lier va ,
    Défendre sa Cause en Terre d’Orées.
    NéO~

    Voilà qui relance l’Intérêt pour Celui d’Yverdon ,
    1848 et 5,40m de Circonférence ,
    Il à Aimé bien des Saisons ,
    C’est dut au Fait d’une Haute Essence.

  4. 29 septembre 2011 à 22:32

    On a tendance à croire que le peuplier est peu longévif, c’est effectivement le cas dans des situations où son environnement ne lui permet pas de croître dans de bonnes conditions et quand il subit une taille inadaptée, mais quel plaisir de pouvoir admirer un vieil exemplaire laissé à lui même.
    Je pense des fois à celui de Boult sur Suippe, une vraie merveille !

    Quant aux fastigiés, ils n’ont pas toujours eut la vie facile, maints élagages, des stress en tous genres et pour finir, des lieux de croissance où le passage de personnes fait en sorte qu’ils ont peu de chances, c’est peut-être une des raisons du nombre très limité de survivants ?..

    • Yannick
      30 septembre 2011 à 07:34

      Toutes les raisons que tu évoques pour expliquer le peu de vieux sujets me semblent valables.
      Toutefois, le peuplier a un « déficit d’image ». Il y a une certaine suspicion à son égard, concernant sa solidité, et sa résistance au champignons lignivores (ce qui n’est pas totalement faux pour les champignons, quoique…). Ajouté à celà une croissance rapide, une grande hauteur et des racines envahissantes, on a vite fait de le condamner à mort sans autres preuves que son intime conviction (« il était foutu ou dangereux, ce n’est qu’un peuplier… »). Certaines plantations d’alignement de plus de cent sujets sont abattues uniquement à cause d’un ou deux ayant posé problème…
      Principe de précaution!

  1. 8 avril 2016 à 21:34

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s