Un Monde à part entre Hêtres et Gogants (Suisse)

.

Bienvenue à Vous en Terre d’Orée ,
ici Chaque Arbre à Temps d’Histoire .
Il Faudrait l’An pour les Conter ,
Trouver les Mots emprunts d’Égards,
pour Hêtre à même en leurs Passés ,
De Plonger Hors en hauts Regards .

.

En dessous des Aiguilles de Baulmes, entre 1200 et 1280 m d’altitude, sur les alpages « Les Naz », « Les Crébillons » et « Les Praz », vivent de nombreux arbres remarquables.

.
.

.

Sur les Hauteurs
du Col de l’Aiguillon ,
un Bel Ensemble
à Chœur d’Alliance ,

Au Fil du Temps ,
en Quatre Saisons ,
se Dresse Hêtres et Sapins
en Résilience

Cette zone proche de la frontière Française, a subit de nombreuses activités du militaire Suisse. Beaucoup d’entre elles ont laissé des traces sur les arbres et dans la terre. L’endroit est d’ailleurs truffé de fortifications plus ou moins visibles.

L’alpage est très exposé aux vents et aux violents orages. Les hivers sont souvent rudes et longs et pendant l’été la terre peut manquer de l’eau.

.

.

.

.

La Plaine au Loin était Souvenirs ,
à ma Mémoire un Découvert ,
.

Ici les Ombres donnaient l’Entière ,
Tout la Mesure d’une Onde de Bien.

Parmi les vieux hêtres, sapins, érables et épicéas vivant sur ce flanc au sud des Aiguilles de Baulmes, presque tous ont subit des traumatismes pendant leur longue vie. Mais ils ont su surmonter les blessures plus ou moins graves puisqu’ils sont toujours ici. Cet endroit est devenu un lieu enchanteur malgré ou grâce à ses empreintes. Plusieurs arbres sont au moins deux fois centenaires et certains troncs on atteint des dimensions impressionnantes. On peut également observer de très vieilles souches aux Formes Sinueuses.

.
Ancrés au Sol depuis les Temps , s’ouvrait une Arche sous le Couvert,

Huit Piliers d’Hors à la Lumière , de Fiers Gardiens d’un Monde Vivant ,

Nouaient des liens avec les Ans , Prenant chaque Jour un Bain en Mère ,

Au delà du Vain de vivre en Terre , l’Hêtre aimait bien s’ouvrir au Chant.

Tout en Ces Terres Fleure la Magie ,

Pour Celui en Esprit qui à Cœur en Essences.

Chaque vieil arbre surprend, enchante par la Voie, son chemin pour survivre. Beaucoup entre eux ont dû quitter le mode classique de croissance par des cernes concentriques en faisant apparaître des branches en des points inhabituels.

La mémoire des arbres est bien entendu faite d’empreintes et non de souvenirs. Cependant, certains faits troublants donnent à réfléchir. C’est le cas du comportement des suppléants sur les arbres sénescents.

Ce retour à des caractères juvéniles est-il l’expression d’un rajeunissement ? Un suppléant peut-il être plus jeune que l’arbre qui le porte ? Ils sont comme une sorte de gardien de mémoire de l’arbre. Ils restent nanifiés et sont rachitiques, sauf s’ils émettent leurs propres racines. Les formes surprenantes inspirent la fantaisie et font rêver…

La tolérance au stress de tous ces arbres résilients est invraisemblable.
(Résilient veut dire être capable à se développer quand même dans un environnement qui aurait dû être délabrant – Boris Cyrulnik).

Ils ont su répondre aux agressions et ils ont défié le temps qui passe de différentes façons. Certains ont porté assistance mutuellement par des liens directs en créant des véritables soudures entre les branches, les racines et même les troncs.

Sept Frères d’Hier parlaient d’Ensemble , d’Alliance Passé envers les Hêtres ,
A Vivre Ainsi chacun pour l’Autre ,
l’Orme pour le Saule , le Chêne aux Trembles ,
La Vie Semblait trouver Échos , envers les Maux une Raison d’être ,
Les Liens tenaient d’un Bras de Mère ,
les Mêmes Racines au Long Rassemble .

D’autres assistance, indirectes, se sont établies dans le sol par l’intermédiaire de champignons qui ont crée une sorte de wood-wide web (WWW) qui leurs ont permis d’augmenter la tolérance aux sécheresses et un échange de nourriture entre les dominants et les plus défavorisés. Les filaments des champignons mycorhiziens peuvent s’étendre sur de grande distance dans le sol et créent des interconnexions entre les racines. Il en résulte des échanges d’eau, d’éléments minéraux et organiques même entre les arbres de différentes espèces.

On observe de très nombreux arbres qui ont des cavités internes communiquant avec l’extérieur. Cela n’a pas empêché l’arbre de vivre puisqu’il grossit par la périphérie, où circulent les sucs.

La décomposition du bois mort à souvent donné le terrain idéal pour que l’arbre ait pu produire des racines colonisant la cavité interne de l’arbre.

Cet alpage est également peuplé de Gogants. Ils sont nombreux a avoir subit la foudre plus d’une fois.

Les blessures survenues lors de leur longue vie plus de 100 ans sont bien apparentes.
Certaines sont dues à l’intervention de l’homme et d’autres aux animaux.

Par exemple, les piverts trouvent de nombreux arbres nourriciers.

Un des Gogants défie toutes les lois de pesanteur avec ses branches qui s’entrecroisent en montant et démontre sa structure du bois qui est souple et résistant à la fois. Le bois du sapin est effectivement bien plus résistant et durable dans les intempéries que le bois de l’épicéa.

Ce Gogant a perdu plus de la moitié de son tronc donnant à sa silhouette une forme tout a fait singulière pour un sapin. Il fait plutôt penser à un pin.

.

Déjà l’espèce se fait plus Rare ,
d’un Songe Chagrin ne reste que Peaux ,

Des Oripeaux Glanés en Vain ,
quand frappe la Foudre sur les Gogants ,

En Grand Monarque des Hautes Montagnes ,
Il Règne ainsi depuis Longtemps ,

Sa Voix sous vents se Fait l’Écho ,
Résonne Accords dans son Enceinte

Un des plus grand Gogant sur ces alpages a une profonde cavité dans le tronc ou un homme de grande taille peut se cacher.

Ce majestueux Sapin mesure encore environ 22m aujourd’hui (sa cime étant fortement diminuée par l’impact de la foudre). Sa remarquable circonférence atteint 8m20 à 1m50 du sol ! Si on prend la mesure sans ce ‘grand bras’ son tour de taille affiche en Corps 6m26 !

À ses côté un autre Gogant remarquable est séparé de son frère par une route qui amène à un chalet d’alpage (ce chalet est réputé dans toute la région pour ses meringues). Mais combien de personnes se sont arrêtés une fois pour voir de plus près ces beaux anciens ?

Nous Reviendrons sur ces Belles Terres , Nouer en l’Hêtre d’Hôte Reflets ,
Il y à Temps à Partager , toutes les Essences sont Aurifères ,
au Regard d’ans à la Frontière , un Ancien Monde est à Portées . (Agnès & NéO)

Si ça vous dit quelques photos supplémentaires sont disponibles :

Merci pour cette balade sur les alpages NéO & Agnès !

33 réflexions sur “Un Monde à part entre Hêtres et Gogants (Suisse)

  1. Oncle Vania

    J’aime beaucoup…..même si je suis incapable de mettre le moindre nom.
    Je profite de votre savoir et prend un grand plaisir à vous lire.

    1. Bonsoir Christine 🙂
      D’âme Nature au Coeur des Verts ,
      Les Arbres Anciens ont Belles Lignes ,
      Sous leurs Couronnes , Sages sont les Rois ,
      A la Lumière , Ils restent Digne ,
      Même en Lisières , Porteurs d’Eclats.
      NéO~

  2. Félicitations à tous pour ce retour direct vers nos compagnons hors d’âges !!

    J’aime bien cet article en association, une fusion de deux styles pour décrire des arbres plus qu’étonnants !

    Un monde insoupçonné que ces alpages, des spécimens plus intriguant les uns que les autres..

    Le sapin à branche basse est plus qu’impressionnant et les hêtres à suppléants sont vraiment le symbole d’une forte adaptation.
    – – – –

    A Krapo :

    Pourrais-tu trouver l’e-mail du visiteur  » beziat  » dans ces commentaires :

    https://krapooarboricole.wordpress.com/2010/12/06/les-platanes-d%E2%80%99orient-en-turquie-12-turkiyede-cinar-agaclari/#comment-11359

    Je cherche à tout prix à le contacter afin d’en savoir davantage sur ces platanes de Pau.

    Merci

    1. Bonsoir Sisley ,

      D’Abord d’âges peu Communs ,
      Sont ces Hêtres Mérite Ans ,
      Tant la Vie sur Paturâges ,
      Est loin d’être Celle d’un Simple Vivant.
      ~
      Les Marques de l’Une s’en vont à l’Hors ,
      Graver au Corps les Arbres Anciens ,
      Donner de l’Onde en Paysages ,
      Toutes les Nuances de par Chemins.
      ~
      Quand aux Suppléants ,
      Ils Montrent Ici de Belles Manières ,
      Toute la Portée quand l’Arbre Vit ,
      Avec au Coeur , Pensées pour Frères.
      ~
      NéO~
      belle Soirée.

  3. Salut Sisley,

    Bientôt un reportage complet sur le Gogant de la fin de l’article.

    Pas de soucis, je te fais parvenir l’adresse en mail.

    (La reprise est un peu décousue, pas encore le net à notre adresse, mais grâce à une copine j’ai des codes pour squatter les réseaux wifi gratos… Ça coupe souvent, et c’est pas le top pour charger des photos sur le blog, mais c’est un début !)

  4. La rencontre de 2 Krapos Reporters pour un article en coproduction.
    Une vraie réussite, quel régal, on en redemande.
    Des images somptueuses des textes comme Néo sait en écrire à la pelle.
    Une mise en page revisitée, tout me donne envie de partir en transhumance.
    Ça redémarre fort !!!!

    1. Volontairement, je n’ai pas mis de texte d’introduction…

      J’aime bien cet article concocté par nos deux amis, la mise en page a été un peu compliquée mais le résultat est là : c’est beau tout simplement.

      1. Pour la petite histoire :
        Néo~ et moi avons découvert cette endroit le même jour mais complètement indépendante l’un de l’autre. Néo~ avait fait une escapade avec sa famille dans cette région et moi j’étais simplement en vadrouille en me laissant guider par ‘ma petite voix’…
        Nous ne nous sommes pas croisé se jour là, mais lors d’un téléphone peu de temps après nous nous sommes rendu compte de cette incroyable coïncidence.
        C’était donc tout naturel que nous avons décidé de rédiger ensemble cet article…

    2. Bonsoir Yanick ,
      Merci à Toi pour cet Accueil ,
      L’Inspiration venant de l’Une ,
      Quand la Plume Dore sous Larges Feuilles ,
      C’est l’Hêtre en Faits qui est Magique ,
      Donnant aux Liens , Sens et Fortunes.
      NéO~
      bon Vent .

  5. Damien

    Quel retour en fanfare !
    Quelles beaux arbres et belles photos et quel travail d’écriture !
    Félicitations aux deux reporters pour ce reportage au rendu sublimé par un Krapo enfin de retour 😉
    Une magnifique immersion en montagne, qui me change de ma Normandie et mes ifs de cimetières ; et me fait voyager un peu depuis mon PC 🙂

    Merci !

    1. Bonsoir Damien 😉

      Merci à Toi d’apprécier Notes ,
      Tout en Fanfares l’Hêtre est d’envies ,
      A prendre Part tout Cote à Cote ,
      C’est en Racines qu’il se Relie ,
      S’appuie à l’Hors au Compagnon ,
      Pour s’élancer au Cours des Nuits ,
      Le Long des Toiles sous l’Horizon ,
      Qui maillent la Terre de Graines de Vies.
      NéO~
      A Plus If you Want.

  6. Bonsoir ,
    Un Brin de Vers pour faire le Lien ,
    Avec ses Frères , Tout en Chemin.

    Le Vent alors nous Jouait son Tour ,
    Chacun Passant sur les Hauteurs ,
    A Fleur des Hêtres , le Même Jour ,
    Deux Chercheurs d’Hors Trouvaient en Choeur ,
    En Bord de Mère , d’un Même Regard ,
    Un Monde à Part , une Terre d’Ailleurs.
    ~
    L’Echo d’Ecorces laissait sans Voix ,
    Les Cernes avaient Temps de Visages ,
    L’Ancien Contait , Mille Nuits au Bois ,
    Des Coups de Foudres durant l’Orage.
    ~
    Aux Formes Etranges , le Sceau des Rois ,
    Ornait les Veines d’un Beau Mélange ,
    Les Traits d’une Onde , sous Vents d’Eclats ,
    Laisse des Traçes , quand les Temps Changent.
    ~
    Auprès de l’Une , sans y Paraitre ,
    Dorment en Corps , Songes et Racines ,
    Façonnant l’âme du Chant des Hêtres.
    Cherchant l’Accord , entre leurs Lignes.
    ~
    Ombres et Nuances ouvraient des Arches ,
    Des Arbres Où Verts portaient l’Alliance ,
    Plusieurs Essences accueillaient l’Autre,
    L’Hôte étant Mère des Patriarches.
    ~
    A Voir un Si , prendre son Sens ,
    Nouant des Liens , au Fil des Âges ,
    L’Hêtre à l’an Cours , est Résilience ,
    Toute sa Portance , donne du Courage.
    ~
    NéO~
    ~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/2011/05/21/letranger-dans-la-vallee-des-hetres/

    1. Bonsoir Martine ,
      Ce sont là une Mère Fortune ,
      Tout le Vivant est en Racines ,
      L’Hêtre et l’Enfant au Yeux de l’Une ,
      Qui Tend ses Bras entre les Lignes.
      NéO~

      belle Soirée.

  7. J’aime aussi les arbres car ils ont traverser l’histoire
    évoquant leur chaqu’un de leur répertoire

    Ces arbres sont vraiment magnifiques ils sont marqué par le temps
    quelques fois fantomatique mais peut importe c’est l’amour des passant
    qu’ils font de eux des rois

    merci néo pour la découverte de ce blog

  8. Merci pour le partage de ces photos, je suis originaire des highlands de l’Ecosse et nous avons une expression pour les arbres de ce genre – «les guerriers et les gardiens de la montagne » il peut ne pas traduire très bien, et je suis désolé pour mon mauvais français. Pip Howard

    1. Bonsoir Howard ,
      Merci à Vous de Faire Echo ,
      Poser Ici votre Regard ,
      Gardiens Vivants des Hautes Terres ,
      Ces Arbres à Parts au delà des Maux ,
      Ont en Communs Forces et Lumières .
      Un Même Ensemble , quand l’Onde s’éloigne ,
      NéO~
      Spirit Of Life , for Mother One.

      Thanks a Lot 😉

    1. Bonsoir Lulla ,
      A mon Regard je le Vois Ainsi ,
      Tout en l’Etrange réside aux Bois ,
      L’Ecorce à l’Hors est Vue d’Esprit ,
      Un Dinosaure se Terre Bien Là ,
      Sous le Couvert d’un Arbre d’Avis.
      NéO~

    1. Bonsoir Krapo ,
      Il faut bien sûr en Profiter ,
      Faire tout en Liens passer le Temps ,
      Quand Même au Long un peu de Sérieux ,
      Levont le Voile sur l’If Normand.
      NéO~

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s