Le genévrier de l’Imbut, Gorges du Verdon (Haute-Provence)

Anaïs s’est rendue dans les Gorges du Verdon pour fêter ses 22 ans avec des amis dans ce site naturel grandiose, et en cadeau elle a pu dormir entre les racines d’un arbre millénaire.

« J’avais lu dans un guide de randonnée qu’il y avait un genévrier âgé de 2000 à 3000 ans dans les Gorges du Verdon, sur le sentier de l’Imbut [1] et quand, cherchant une grotte pour la nuit, nous sommes arrivés par hasard sur son lieu de repos, j’ai compris que la nature me faisait un magnifique cadeau. Un sentiment puissant de bonheur s’est installé en moi… beaucoup de bien-être, de joie… Il était là, au bord de la falaise, dans le noir et le vide, bercé par le ronflement de la rivière en contre bas et le bruit du vent dans la forêt de feuillus. Être éternel entre Ciel et Terre. Peut être était-ce son vœux… »

« Ayant lu l’article sur les sylves de genévrier en Ardèche [2], j’ai bien pris garde, rassure toi, de ne pas lui faire de mal et de faire bien attention aux racines. »

« La vue est grandiose à cet endroit et le mauvais temps rendait le lieu encore plus féérique (et bien moins fréquenté !). J’ai passé une douce nuit dans cette étrange atmosphère et au petit matin, j’ai pu l’observer à loisir. Il est protégé par la roche qui forme un dôme au dessus de lui. Le tronc se sépare en deux parties verticales. Une est bien vivante et plonge dans le vide comme une cascade de branches tourbillonnantes à donner le vertige mais l’autre ne conserve qu’un bras vrillé, une sorte de main tendue vers le ciel comme si un des deux liens s’était rompu. J’ai envie de croire qu’à cet endroit, des forces de la Terre et du Ciel sont réunies. Que la ligne, que forme le tronc et les racines, témoigne de l’énergie tellurique. Que le mystère reste le même mais nous amène vers la sagesse de ressentir la Vie. »

« Dans ces gorges, le temps s’arrête. Crois-moi, il est dur de revenir à la réalité. Qu’il serait bon de vivre ermite et loin de la civilisation, pendant quelques temps, dans ce lieu… heu… plutôt l’été alors… mouais avec tous les touristes… hum ! »

« Je n’avais pas mon mètre ce week-end et en plus, je suis tombée une fois à l’eau, ça m’a suffit, donc pas de mesure, nada. Tu n’auras qu’à y grimper toi même, même pas cap ! »

Merci pour cette superbe découverte Anaïs ! Un cade magnifique dans un cadre qui l’est tout autant, solidement accroché à cette falaise il offre un spectacle fabuleux… Les torsions effectuées par le bois sont vraiment saisissantes, et quel contraste entre la partie vivante plongeant vers l’eau et l’autre partie sèche dressée vers le ciel ! Un arbre antique, il est fort possible qu’il soit millénaire mais les estimations annoncées dans les guides me semblent un peu exagérées… Dommage que tu n’aies pas eu ton décamètre avec toi, mais qui sait des mesures viendront peut-être maintenant qu’il a été présenté?

46 réflexions sur “Le genévrier de l’Imbut, Gorges du Verdon (Haute-Provence)

  1. Sublime bien et là c’est bien un VENERABLE qui domine les Gorges du Verdon ! Quelle chance et quelle sagesse ! Nous en avons à apprendre de ce Cade ! merci pour ce moment.
    Jérôme

  2. Damien

    Que dire mis à part que cet arbre est tout simplement superbe ?
    Un vétéran qui mérite tout le respect que l’on doit à nos aînés, sa vie n’a pas dû être facile vu sa situation et l’état de sa branche morte !
    Elle semble noircie sur le bout, serait-ce l’oeuvre de la foudre ?
    Mais j’émet des doutes car elle aurait certainement provoqué plus de dégâts ?
    Un endroit féerique ces gorges, je suis sûr que même après une vie millénaire assis au même endroit, ce genévrier ne s’en lasse toujours pas !

  3. Superbe article pour un endroit grandiose !!

    Merci Anaïs pour cette belle découverte.

    Toutefois une question me taraude, est-ce bien un oxycèdre ou cade ou plutôt un de Phénicie, je n’arrive pas bien à voir le détail du branchage, car contrairement à celui de Phénicie qui à des écailles, l’oxycèdre possède des aiguilles ?

    Il est dit que le premier très ancien genévrier de Phénicie daté, fut trouvé dans ces fameuses gorges et flirte avec les 1100 ans..

    1. Anaïs

      Moi qui comptais justement sur toi pour des anecdotes croustillantes sur cet arbre… De toute évidence, ou mon livre est trop vieux (1990) ou bien il y en a un qui est bien caché! Je suis quasi sure que c’est un genevrier de Phénicie d’après les photos que j’ai regardé de plus près…

      1. C’est bien ce que je pensais, ils sont quasiment les seuls à se risquer au vertige des parois. Pour ce qui est des anecdotes, je suis désolé de te décevoir, mais je n’ai rien de concret à servir, à ce que je sais, le comptage fut pratiqué sur un tronc mort, mais on a aucunes localisations et je pense que dans ces gorges il doit bien y avoir des quantités de multiséculaires juchés à droite à gauche, mais il faut alors user de talents de grimpeur ou se balader sur les dessus du plateau au commencement de l’arrête, mais ceci n’est pas chose aisée…….

        Si jamais j’en apprends plus je le ferai savoir.

  4. Au Fil de l’Haut l’Arbre est Ténu ,
    Jeune est Vrillé à Fleur de Peau ,
    Laissant Tomber une Vieille Branche ,
    En Contrebas , d’Après la Vue .
    ~
    Noueuse est l’Anse de ses Racines ,
    Sublime est l’Onde dans sa Mouvance ,
    Serrant la Roche d’un Choeur de Cîmes ,
    Offrant aux Lignes Belle Elégance.
    ~
    A son Approche la Dame de l’Une ,
    Entend son Coeur parler à l’Hôte ,
    Venir d’ailleurs Toute la Fortune ,
    A Trouver l’Hors bien loin des Cotes.
    ~
    Mille ans Envers pour l’Âme du Bois ,
    Quand Tout ses Pairs sont en Lumière ,
    L’Ecorce est Sage et va de Soies ,
    Donner Visages de l’Aurifère.
    ~
    NéO~
    ~
    Haut Billet 🙂

    1. Damien

      NéO~

      Mais d’où te vient toute cette inspiration de romance ?
      Tous les vénérables de toi reçoivent ici leur sonnet !
      Un article de Krapo, et tes mots entrent dans la danse !
      Une symbiose admirable des mots,
      Qui se mêlant aux arbres,
      Plaira à qui n’est pas sot,
      Par ces tirades remarquables.

      A tout arbre respectable,
      Cher NéO~
      Tes vers sont indissociables,
      Et notre Krapo,
      Doit trouver cela bien beau 😉

      1. Merci Damien de Faire le Lien ,
        L’Un est Envers de son Vivant ,
        Depuis Longtemps Acquis à l’Une ,
        Les Yeux de Mère sur mon Chemin ,
        Voient en Lumière l’Arbre dans son Chant ,
        Ouvrant à l’Hors le Coeur aux Siens ,
        Laissant les Mots Hâler en Plumes ,
        Les Songes d’Hiers de nos Anciens.
        NéO~
        Bon Vent

  5. Christine Coeurjoli

    En cherchant les paroles d’une chanson « une feuille de gingko et de pommier », le hasard -et la curiosité- m’ont fait cliquer sur votre site admirable. Avec bonheur je m’abonne au flus RSS qui me donnera de vos nouvelles.

    Toutes les chroniques développées ici sont intéressantes. J’ai déjà cliqué sur le Tilleul, le gingko, les courts-métrages et me voilà plongée au coeur des gorges du Verdon avec cette saisissante photo de cet arbre incroyable.

    Je m’aperçois que vous employez un vocabulaire bien précis ! je ferai des efforts.
    Mes excuses auprès de NéO si ma prose n’est pas aussi « riche » et rimée … j’apprécie aussi un tel talent. Bravo à tous les reporters arboriphiles, la qualité des photographies ainsi que les textes.

    Désormais, quand je croiserai un arbre dit « vénérable », je tâcherai de prendre ses mesures et de le photographier sous toutes les coutures !

    Merci d’avoir répertorier tout cet inventaire, je ne manquerai pas de revenir m’y instruire.

    1. Pour nous c’est devenu tout naturel de voir l’arborescence à chaque coin de rue ou plutôt de chemin.

      J’espère que tu apprendras bien des choses en naviguant sur notre blog et en te baladant dans la nature.
      Et comme on ne le dit jamais assez, c’est un espace ouvert à la collaboration sans frontières, donc si l’esprit t’amène à être inspiré jusqu’à bout de branches, tu peux venir ici déverser tes mots… !

      1. Bonjour Christine 😉
        Tu es à l’Hors Toute Excusée ,
        Au Choeur des Mots d’une Belle Veine ,
        Le Tout est Temps de parts Racines ,
        Chacun Accord envers l’Ancienne ,
        Parle en Essence de l’Haut Reflet.
        NéO~
        Bon Vent 🙂

    2. Bonjour et bienvenue dans la forêt Christine,

      bien heureux d’apprendre que nous avons réussi à fidéliser une nouvelle lectrice, bien sûr si tu veux participer à l’aventure, c’est avec le plus grand plaisir que nous publierons tes rencontres arboricoles. A bientôt !

  6. Elizabeth

    Bonjour Krapo,
    Un commentaire qui n’a rien à voir mais c’est que j’ai un petit problème à l’intérieur de ton site. Cherchant des infos au sujet des Arbres de la Liberté, j’ai suivi un lien en page d’index :
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2008/02/02/index-symboles-mythes-et-textes-divers/
    mais il ne conduit pas au bon endroit (il aboutit à un texte sur les chevaliers de la Table Ronde)
    Comment retrouver la bonne page ?
    Merci de ton aide, à bientôt,

          1. D’habitude je faisais ça la nuit,
            je remonte les pages en arrière,
            copié-collé des liens des articles
            et je colle ça dans l’index – idem pour la liste…

            ah si ça pouvait se faire tout seul…. 🙂

            merci de ton aide, mais je vais y arriver,
            faut juste que je m’y mette et que je taxe un ordi la nuit

            allez je file nourrir les hérissons
            (3 bébés abandonnés – adoptés il y a 15 jours, la vie dans les bois 🙂 )

            Bises

  7. Avec tout ça , j’ai oublié de dire merci à Anaïs pour ce reportage.
    Un genévrier superbe, des photos superbes. Surtout la dixième où apparait ce visage de lutin.
    Merci de nous avoir fait partager cette grimpette. Par contre à ta place, je parierai pas avec Christophe pour le faire grimper là-haut. Je l’ais déjà vu à l’œuvre et à mon avis t’as déjà perdu ! Surtout si c’est pour aller prendre les mensuration de cette merveille.

    1. Belle Vue Yanick 🙂
      Il semble Danser et Souffler Show ,
      La Magie Même Nouant L’Ancien ,
      A Fleur d’Ecorce , Hors du Chapeau ,
      Lutte Un Bon Homme avec ses Liens ,
      Tout son Aspect est Féerique.
      NéO~

    2. Anaïs

      ^^ Moi ce qui m’intrigue, c’est ce drôle d’objet blanc qui ressemble à un caillou coincé dans l’écorce… Pour la grimpette, il faudra lui faire relever un plus grand défi alors : dans les gorges de la Nesque où des tyroliennes tendent à se faire oubliées sur un sentier bleu volontairement discret…

  8. Anaïs

    Youhou…Krapo, Sisley, YaNich, Dren’, Damien,…euh…y a-t-il un pelerin dans cette forêt ? J’espère que vous avez bien profité de l’eclypse. Salut Salut ^^

    1. Un pèlerin ? Selon la définition que l’on en a j’en suis un à mes heures Anaïs.
      Cette nuit le ciel était couvert en Normandie, du coup point d’éclipse pour revenir à ton message !
      Enfin étant donné qu’on en a rien vu, je dirai que nous avons profité d’une éclipse qui a duré… toute la nuit 😉 Je file dans l’Orne voir ma cousine, salut !

  9. Anaïs

    Youhou…Krapo, Sisley, YaNich, Dren’, Damien,…euh…y a-t-il un pelerin dans cette forêt ? J’espère que vous avez bien profité de l’éclypse. Salut Salut ^^

  10. de gussem liliane

    magnifique arbre avec une belle histoire que tu nous raconte là, profitons bien de la nature tant quel puisse grandir sans la main de l’être humain pour la denaturer !

  11. En ce qui concerne les génévriers poussant dans les falaises du Verdon, en 1998 j’avais rencontré Douglas Larson en Ontario, Canada. Lorsque j’étais arrivé dans son labo de dendrochronologie…il m’avait mis dans ma main, une tranche très fine d’arbre…avec des courbes annuelles si serrées qu’il fallait un microscope pour le compter.
    1/ la tranche faisait même pas 5 cm et en forme de morceau de puzzle.
    2/il fallait savoir d’où cela provenait, lui qui étudiait les arbres des falaises des chutes de Niagara… mais il arrivait e France.
    3/ Douglas avait dit à ses collègues français : que nous avions encore des forêts primaires en France ! Où ? sur les Gorges du Verdon et du Doux.
    4/ alors il m’a dit l’âge de l’arbre, en fait du genévrier : 1200 ans !!!! seulement sur 5 cm de diamètre !!!!
    Et dire que j’avais cet échantillon millénaire dans le creux de ma main.
    Cela fait plus de 10 ans !!! et ce souvenir m’est toujours resté ! Merci à Douglas et j’espère que j’irai les voir aussi.
    Merci à vous tous.

  12. Ping : Mûrier de Sully, Villes-sur-Auzon (Vaucluse) « Krapo arboricole

  13. François Lannes

    Je suis passé voir ce genévrier, la semaine dernière.
    Je confirme : c’est un Phénicie.

    L’arbre est vraiment respectable.
    La partie qui part vers le bas et encore bien vivante (ce qui n’est pas le cas de l’autre partie), mais elle a quand même beaucoup de bois mort.

    Je n’ai pas voulu aller faire l’équilibriste sur le tronc pour en mesurer la circonférence, mais à vue d’oeil le diamètre fait 35 – 40 cms.
    Vu les spirales existantes, bien réelles mais pas encore extrêmement marquées, vu les dimensions de l’arbre et l’endroit – plutôt favorable – sur lequel il a poussé, ma conviction est qu’il a très probablement 500 ans. Peut-être va t-il jusqu’à 1000 ans ?? La question reste en suspend.
    Mais je ne peux pas croire qu’il ait les 2000 ans (ou plus) qui sont parfois évoqués.
    .

  14. Ping : Le sapin du Rioumajou, Hautes Pyrénées | Les têtards arboricoles

  15. Ping : L’Aiguille, un exemple de sylve verticale dans les Gorges de L’Ardèche | Les têtards arboricoles

  16. Ping : Qu’ils soient verts ou blancs, les chênes sont remarquables en Haute-Provence ! | Les têtards arboricoles

  17. Goux Christian

    Bonsoir Anaïs,
    Contactez moi
    Je suis garde forestier en retraite dans la Nièvre
    J’ai mis pas mal d’arbres sur ma page Facebook
    Au plaisir d’échanger

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s