Accueil > Erables de Montpellier, Exploration du Lot > Érable de Montpellier, Mas de Rieu – Cap del Bosc (Lot)

Érable de Montpellier, Mas de Rieu – Cap del Bosc (Lot)

Celui-là est un vrai coup de cœur qu’une bonne amie m’a fait découvrir ce week-end.

Sur les causses au Nord de Catus, un érable de Montpellier avec un port princier…

Une forte impression cet érable isolé [1], un port équilibré et harmonieux pour le causse.

Une circonférence de 2,40 mètres au « plus fin » à 0,60m de haut pour 10 mètres de hauteur.
(les chênes pubescents et érables voisins se situent entre 0,80 et 1,20m de tour de taille)

S’il n’est pas le plus gros érable découvert dans le Lot [2], il n’en demeure pas moins un digne représentant de l’espèce. En limite de causse, les gros arbres ne sont pas légion, et peu d’entre eux atteignent des âges avancés en raison du plateau calcaire et des faibles pluviométries. Et puis, avouez que cet érable a un charme indéniable avec son port en boule quasi parfaite, et ses branches venant affleurer le sol.

  1. Yanick
    30 août 2010 à 13:07

    Salut Christophe,
    Belle découverte. C’est un effet d’optique (ombre) ou j’ai l’impression que le tronc se fend en deux.
    C’est étrange j’en ai trouvé un cet été de 3,63m qui à le même symptôme.
    Est-ce une caractéristique de l’espèce?

  2. 30 août 2010 à 13:32

    Salut Yanick,

    un très bel érable pour le coin, une allure fantastique qui attire assurément les regards, et invite à s’arrêter pour lui rendre visite. Ce sont des arbres avec une faible espérance de vie (120-140 ans), et vu l’endroit, fort possible que celui-ci ait déjà dépassé les limites de l’espèce. Effectivement, le tronc se divise, est-ce dû aux mutilations par la faune, ou une caractéristique de l’espèce ? Celui que j’avais déjà présenté a un tronc qui se divise en trois…

    (mais il y en a de nombreux avec un tronc bien droit)

  3. Sisley
    30 août 2010 à 14:26

    Joli en effet !

    J’ai pu voir en photo celui trouvé par Yancik et je dois admettre que c’est un vrai bijou !

    Mais pour les Causses, il représente déjà bien son milieu !

    L’énigme reste irrésolue pour ces fentes du tronc..

  4. Vincent
    31 août 2010 à 12:42

    Magnifique!

    belle trouvaille!
    C’est vrai que sur la deuxième photo
    on dirait que le tronc souvre en deux
    Est-ce possible que dans les prochaines années le tronc se fende
    complètement en deux ?

  1. 16 septembre 2010 à 14:32

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s