Accueil > Aubépines, Poiriers, Saules > Saule marsault, Neufgrange (Moselle)

Saule marsault, Neufgrange (Moselle)

L’infatigable Sisley nous emmène à nouveau sur ses terres, une petite ballade locale aux abords des étangs du Bruhl à Neufgrange. Partons avec lui à la découverte d’un gros saule marsault, et finissons par une aubépine et un poirier.

“Il y a de ça quelques mois, j’avais pour idée d’aller voir un arbre visible de ma fenêtre au lointain. Arrivé sur place je constate que le poirier en question est élégant mais c’est sur un saule marsault que je reste fixé ! Un hasard miraculeux que j’ai du emprunté un passage hors sentier, car perdu dans cette broussaille, le saule n’est pas du tout visible.

“En me rapprochant je réalise que notre sujet est hors norme, un tour de 2,75 m à 1,20 m, une taille de plus de 10-11 m et pour ce qui est de l’age, probablement 70 ans passés. Il a une écorce très prononcée et abrite encore des vestiges d’une vieille cabane. Un spécimen assez insolite qui à le mérite d’avoir la palme du saule pour l’instant ! ”

“J’ai toujours l’habitude de les voir en tant qu’arbustes ou petits arbres, alors que là, il a eut tout loisir de s’épanouir librement.”

____

“Je continue un peu plus loin et tombe face à une aubépine camouflée, quelques instants d’observation et je constate que pour un doublé j’ai fait là, une sacré paire. 1,26 m de circonférence à 0,40 m, environ 6 m de haut et plus de 65-70 ans pour cette arbuste.

“Avec des dimensions pareilles je pense qu’une aubépine quelque qu’elle soit peut-être considérée comme remarquable. Elles sont fréquentes mais n’ont pas toujours le temps de bien vieillir. Alors, pour une petite exploration qui s’annonçait anodine je finit par répertorier deux fameux exemplaires !”
____

“Je m’arrête un peu plus haut que le début des étangs pour admirer un poirier domestique : 2,64 m de tour à 1,20 m/ 11-12 m en taille et plus de 100 ans d’existence.

“Un arbre fourchu qui avec cette masse de gui arbore une silhouette verte tout au fil de l’année. Ce n’est pas le plus gros du secteur, mais il trône en possesseur du titre.”

Et bien voici un joli trio de diversité ! Merci pour la ballade découverte Sisley, il est vrai que ce saule marsault force l’admiration avec de belles dimensions. Ce qui n’enlève rien à la belle aubépine qui s’est révélée à toi avec un beau tronc de toute beauté. Et le poirier, c’est comme d’habitude, tu me surprends toujours avec ces vieux fruitiers alsaciens, par ici ils ne sont pas légions et sont bien difficiles à retrouver.

Catégories :Aubépines, Poiriers, Saules
  1. 17 juin 2009 à 14:35

    le poirier ressemble etrangement au mien loll !
    normale c’est un poirier aussi
    mais les grandeurs sont a peu pres les meme
    bon mercredi krapo

  2. 17 juin 2009 à 15:24

    Bonjour valentinelle,

    alors on vient chercher de la fraicheur sous les arbres ?

  3. Sisley
    17 juin 2009 à 19:23

    Salut tout le monde !

    En fait la plupart des fruitiers sont dans le Bas-rhin en Alsace, mais les quelques derniers posts sont en Lorraine.
    Je suis cheval sur deux rgions ! Ce qui est en sois assez intressant.

  4. 20 juin 2009 à 11:22

    Salut Sisley,

    l’Alsace Bossue est couverte de vieux arbres…

  1. 10 juin 2010 à 11:28

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :