Les grands chênes de la forêt de Bercé

Grâce à l’article sur le chêne Émery, rencontre avec Yves, un agent patrimonial de l’ONF grand connaisseur de cette forêt. Alors que je signalais le chêne Émery comme le plus élevé, lui me décrit un autre chêne, haut de 50 mètres… !

“La foret de Bercé, c’est plus de 6000 ans d’Histoire et la forêt de tous les superlatifs. Grande comme Paris intra-muros, ayant elle aussi sa tour (le plus haut pylone de France… plus haut que la tour Eiffel), il y pousse le nec plus ultra du chêne dont on retrouve le goût dans les Cognacs, Bordeaux, ou autres grands crus. Le chêne Émery n’est pas le plus haut chêne, il est surpassé par ses voisins des sources de l’Hermitière (50m) …”

Ci-dessous un tableau récapitulatif des grands arbres de cette forêt (clic) :

Voici un portrait du chêne Lorne, le dernier arbre baptisé de cette forêt :

Il s’agit du chêne le plus près de Jupilles, situé au centre d’un enclos chargé d’histoire. Mensurations : circonférence 3,30 mètres à 1,30m, hauteur sous branches : 20,50 mètres, hauteur totale : 43 mètres. (sur la carte : chêne 5)

Merci à Yves Gouchet pour toutes ces précisions et la découverte du chêne Lorne. Cette vieille forêt recèle donc bien des trésors arboricoles… Il me tarde d’aller me promener par là-bas, déambuler sous cette futaie où le gigantisme des arbres doit donner l’impression d’une véritable cathédrale végétale.

.
Voici une carte touristique de la forêt de Bercé (les GR sont indiqués en rouge) :

14 réflexions sur “Les grands chênes de la forêt de Bercé

  1. Sisley

    Bon sang, on tombe sur immense de 47 m et là quelqu’un surenchéri avec 50 m. J’arrive à peine à me l’imaginer. Je rêverai de sillonner son houppier.

  2. Ah oui, elle est belle cette forêt ! Je n’ai qu’une envie : y retourner ! Ceci dit, cela reste une forêt de sylviculture. Elle est marquée par l’homme, même s’il est respectueux ! L’ONF fait un travail formidable, mais on n’y retrouvera jamais l’esprit d’une forêt « sauvage ». Je ne dis pas primaire, puisque malheureusement, c’est désormais une rareté, et (que je sache, détrompe-moi krapo !) il n’y en a plus en France…

  3. Sisley

    C’est vrai Lucie, que bon nombres de forêts ne sont plus que consacrées à la sylviculture, et même si quelques parcelles sont laissées sauvages ou abandonnées, la vrai forêt n’est plus ce qu’elle était.
    Heureusement qu’il reste ces vénérables pour nous rappeler les origines.

  4. Oula ! J’ai pris du retard dans mes réponses…

    Ah Lucie, les forêts sauvages, primaires, primordiales !
    oui, elles ont disparu quasiment de la surface de la terre…
    mais j’ai quand même un scoop :une forêt découverte au Mozambique :
    http://www.les-vegetaliseurs.com/article-35568-uneforetdecouvertegraceagoogleearth.html

    Sisley tu as raison de rappeler que ces vieux arbres nous rappellent les origines… forêt antique issue de nos rêves…

    A plus les z’amis

  5. Ping : Les arbres les plus hauts… « Krapo arboricole

  6. Ping : Merci aux reporters arboricoles… « Krapo arboricole

  7. Ping : La suite de l’index… « Krapo arboricole

  8. Ping : Index pour les chênes « Krapo arboricole

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s