Accueil > Dendrologie...? > Les arbres les plus hauts…

Les arbres les plus hauts…

Après avoir présenté les Sapins Douglas de la forêt de Ribeauvillé, les plus hauts arbres de France avec des cimes qui culminent à 60 mètres de hauteur,  les chênes de Bercé qui frôlent les 50 mètres, ou sur ce Grand Mélèze de 40 mètres de haut. Arrivez-vous à vous faire une idée précise de la hauteur de ces arbres ?

Cela dépasse notre petite échelle humaine… Sur ce dessin, vous pourrez vous rendre compte du gigantisme de certains, en comparant quelques arbres avec Notre-Dame de Paris (69 m de haut). Nos Douglas correspondent – à quelques mètres près – à l’Épicéa sur la droite de l’image… A leur pied, nous sommes grands comme des fourmis ! (clic pour agrandir)

Un dessin de Frederic Martin publié dans le livre de Judith Monnier Berhidai [1],
___

Les arbres les plus hauts de France seraient les “sapins jumeaux” de Vancouver de l’arboretum de la Foux (Gard) avec des cimes culminant à 64 mètres de hauteur.

Abies grandis - Arboretum de la Foux“Je te fais passer une photo de deux arbres assez connus situés dans l’arboretum domanial de la Foux dans le massif de l’Aigoual, entre Meyrueis et Camprieu. Il s’agit de sapins de Vancouver (/Abies grandis/) dont la dernière mesure remonte à 1999 : le plus grand faisait 59m et avait été planté en  1906. Du fait de la forte pente et de l’écran formé par les autres arbres, il n’est plus possible maintenant de voir à la fois la base et la cime des arbres. La mesure avec des instruments à visée optique est donc impossible. Mais comme ils ont été régulièrement mesurés depuis leur plantation, on remarque que leur croissance est très régulière depuis les 30 dernières années, à un rythme de plus de 30cm par an. Cela donnerait donc plus de 62m aujourd’hui, ce qui les classe aux tout premiers rangs des plus grands résineux d’Europe. (A ma connaissance les Eucalyptus regnans plantés au Portugal atteignent les 75m et détiennent le record absolu pour l’Europe, feuillus et résineux confondus).

A remarquer ; la distance de moins d’1m50 séparant le bord interne de ces deux sapins, qui du coup se livrent depuis plus d’un siècle à une lutte féroce pour la lumière (et au niveau des racines !), ce qui explique l’élagage naturel et l’absence de branches jusqu’à plus de 30m, ainsi que la faible décroissance des troncs. On a vraiment  l’impression de se trouver tout petits au pied de colonnes dans une immense cathédrale. Ce même arboretum possède des sapins de Grèce et de Nordmann et des Douglas parmi les plus beaux de France. A visiter absolument dans le Gard si on passe par là.” (Yves Maccagno)

Catégories :Dendrologie...?
  1. gilougarou
    16 mai 2009 à 00:13

    Et oui !
    C’est pour ça que l’homme a construit les cathédrales :
    Il avait quelque chose à compenser!

  2. 16 mai 2009 à 12:01

    Salut gioigarou,

    les piliers de nos temples ont peu-à-peu remplacé les grands arbres…
    Nos monuments historiques en pierre impressionnent, mais moins qu’une forêt ancienne & vivante, de plus de 80 mètres de haut…

  3. Lerat-gentet Claude
    20 mai 2009 à 16:36

    Je souhaiterai avoir la référence du livre de Judith Monnier Berhidai

    Merci d’avance

  4. 20 mai 2009 à 21:29

    Bonsoir Claude,

    les références sont dans l’article, il faut suivre le lien… [1]
    j’ai écrit un article sur ce coffret de Judith Monnier Berhidai :
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2008/07/25/la-route-vers-les-arbres/

    de chouettes livres, parfois d’occasion chez Amazon…

    Bonne soirée

  5. 8 mars 2010 à 18:33

    64 mètres ! C’est impressionnant. Un grand merci à Yves dont les indications sont décidément précieuses.

  6. 9 mars 2010 à 00:20

    La somme de nos savoirs façonnera une encyclopédie !

  7. philippe
    1 juin 2015 à 22:45

    je viens de rencontrer ce week end un forestier de saint sauveur des pourcils, qui a mesuré 62 m à l’abattage des Abies grandis. C’est a 3 km de la Foux en prenant la piste (pas la route) qui va vers Camprieu. Ce monsieur jardine sur les terres qui ont servi de pépinière pour reboiser les environs au début du siècle dernier.
    Par ailleurs, cet arboretum est exemplaire. De nombreux très gros et très grands arbres sur une petite surface : Abies céphalonica, Douglas, pin laricio de corse, Abies grandis. Il serait intéressant de quantifier la quantité de carbone fixée à l’hectare à cet endroit. peut être un record mondial? Le sol est de type brun acide sur roche mère schisteuse, altitude 1000 m, lieux situé à proximité de l a ligne de partage des eaux méditerranée atlantique, 1300 mm de précipitations par an et chose incroyable, deux Araucaria araucana ont survécu.

  1. 8 juin 2010 à 15:19

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s