Accueil > Platanes > La levée du port, alignement de platanes bicentenaires, Thoissey (Ain)

La levée du port, alignement de platanes bicentenaires, Thoissey (Ain)

Il existe des alignements d’arbres magnifiques, cet ensemble d’arbres planté par les hommes prend parfois un caractère remarquable. Bon nombre d’essences sont utilisées pour border les routes : platanes, tilleuls, micocouliers et marronniers.  Fraxinus nous fait parvenir un reportage sur un alignement de platanes remarquable à Thoissey dans l’Ain :

“A quelques kilomètres de chez moi, entre Saône et Dombes cette remarquable et très belle allée de platanes bicentenaires destinées à protéger des caprices de la Saône la route menant du centre ville au port. A découvrir.” (clic les photos)

allée de platanes bicentenaires 1

“Le chemin d’accès au port étant bien souvent impraticable, on décida de construire cette levée au début du XVIIIe siècle : en avril 1710, les habitants de Thoissey, Saint Didier et Mogneneins furent convoqués pour aller travailler à sa confection. En 1880, une décision du conseil général faillit la priver de ces beaux arbres mais l’indignation de la population et du conseil municipal fit abandonner ce projet malheureux et la ville de Thoissey en obtint la jouissance.”

La levée du port en 1904 - source archives de l'Ain

Rehaussée en 1845, elle forme maintenant une belle avenue d’environ 900 m bordée par 179 platanes plantés en 1808 (d’après les archives municipales). Ce magnifique décor a servi également de cadre au tournage de certaines scènes du film “Après lui” avec Catherine Deneuve, voir ici.

Merci pour ce reportage Fraxinus, un bel alignement, cela offre un effet d’optique saisissant, même si ces arbres du bord de route jouissent d’une mauvaise réputation… ceux-là par leur racines emmêlées protègent la route des assauts violents de la Saône.

Le long des routes, de très nombreux alignements d’arbres ont été coupés des dernières décennies pour permettre d’élargir les chaussées ou des rectifications de tracé, pour diminuer les coûts d’entretien des routes, ou pour des raisons de sécurité, pour ôter des obstacles préjudiciables en cas de sortie de route.
Localement certains élus ont préféré conserver les arbres (pour leur intérêt paysager et écologique) et utiliser des limitations de vitesse, des talus et/ou des rails de sécurité pour à la fois protéger les motards, automobilistes et les arbres, leurs fonctions écosystémiques et les espèces qu’ils hébergent.

Catégories :Platanes
  1. 1 décembre 2008 à 23:00

    Juste dire mon admiration pour la beauté de ce site dans lequel je viens flâner de temps à autre silencieusement. Et exprimer aussi ma consternation lorsque j’entends affirmer qu’il faut abattre ces somptueux et centenaires alignements de platanes et autres feuillus qui font de bien des routes des chemins enchantés, sous prétexte que quelques chauffards imbibés du samedi soir se sont incrustés dans un de leurs troncs.

  2. 2 décembre 2008 à 17:57

    Bonjour Clarinesse,

    une lectrice qui se dévoile enfin… content que tu te plaises sur le blog,
    Merci de ton témoignage, oui c’est bien malheureux de devoir couper certains alignements. Trop souvent on a oublié qu’ils ont été plantés pour stabiliser un terrain, et rendre les routes plus solides. Ils offrent aussi une ombre bien appréciable l’été pour ceux qui prennent le temps de voyager doucement à pieds, en vélo ou à cheval.

    à bientôt

  3. 2 décembre 2008 à 19:15

    Ah, oui, je comprends mieux maintenant, en admirant ces arbres prises en photo par un expert je suppose, très beau.

    amitié

  4. 2 décembre 2008 à 19:17

    Bonjour christine,

    merci d’être passé voir les arbres,
    de bien belles photos de Fraxinus, et surtout une chouette histoire sur ces arbres souvent décriés, car trop près de la route et plus solides qu’une voiture…

    à bientôt dans la forêt

  5. 2 décembre 2008 à 19:34

    Magnifique !!!

    Nous avons une avenue jonchée de platanes, mais ils ne sont bicentenaires, d’ailleurs comment puis-je savoir l’âge qu’ils ont ?

    J’aime beaucoup ce blog et ces arbres, il y a de très beaux arbres et majestueux par dessus tout !

    Bonne soirée.
    Nath

  6. 2 décembre 2008 à 22:39

    Salut Nathalie,

    Pour connaitre l’âge d’un alignement de platanes : la meilleure source est les archives municipales, car ils gardent la trace des grandes plantations.
    Merci d’être venue te promener dans la forêt, au plaisir de te relire ici,

    à plus

  7. 3 décembre 2008 à 03:02

    Comme il doit être bon de passer dans cette allée de platanes même si cet essence d’arbre est inconnue chez moi…

    beau et bon reportage Krapoarboricole

    @ +
    ~Bonsai~

  8. 3 décembre 2008 à 16:34

    Salut Bonsai,

    tu ne connais pas les platanes ?
    Le climat doit être trop rigoureux vers chez toi…
    De grands arbres très vigoureux, avec une croissance assez rapide,
    platanus orientalis, des arbres dont les forêts marquaient la frontière entre l’orient et l’occident, quelque part en Perse si mes souvenirs sont bons.
    Beaucoup planté au 18e et 19e siècle, pour offrir de l’ombre à nos soldats qui, alors marchaient sur le bord des routes de France et d’Europe.

    à bientôt

  1. 8 juin 2010 à 14:31
  2. 6 septembre 2010 à 16:16
  3. 27 novembre 2011 à 13:11

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s