La Talle à teurtous, Celle-sur-Belle, (Deux Sèvres)

En rencontrant Joseph Chauveau, photographe-auteur du livre “Arbres et lieux“, j’ai tout de suite pensé qu’il avait une malle de photos remplie de trésors arboricoles… Je lui demande s’il accepte de me faire découvrir sa région en photos, et il me transmet ces photos d’un vieux châtaignier à Celle-sur-Belle en Deux-Sèvres.

Talle à Teurtous 1 - Joseph Caheau

“A teurtous, dans le parler poitevin-saintongeais, signifie “à tout le monde, à tous”. La talle à teurtous c’est donc le châtaignier qui appartient à tout le monde. Cet “arbre public” est visible au beau milieu du croisement de plusieurs petites routes de campagne près de la commune de Celles-sur-Belle dans le sud Deux-Sèvres, en plein pays protestant. Cet arbre, remarquable par son âge, l’est aussi par sa forme. Le tronc principal est mort mais résiste au temps, la cavité centrale qui servait autrefois d’abri est de plus en plus ouverte, les rejets qui l’encadrent sont eux bien vigoureux.” (clic les photos)

Talle à Teurtous 2 - Joseph Caheau

A noter que la pancarte “La talle” sur une des 2 photos ne désigne pas l’arbre mais un lieu-dit proche qui a repris le nom donné aux gros châtaigniers dans cette région.

Merci de nous faire partager cette découverte Joseph, il est magnifique ce châtaignier, et le détail de cette vieille écorce est tout simplement hallucinant. J’aime beaucoup l’explication étymologique du mot “Teurtous”, des amis ch’ti l’emploient et pourtant les Deux-Sèvres sont bien éloignées…
___

Mise à jour le 26/11/2009, Serge m’a fait parvenir de nouvelles photos de la Talle.

Un vieux tronc fendu et éclaté, et pourtant toujours debout…

Ne manque plus que des mesures de circonférence et de hauteur…

25 réflexions sur “La Talle à teurtous, Celle-sur-Belle, (Deux Sèvres)

  1. Salut Booguie,

    dingues les formes du tronc..!
    j’aurai aimé avoir une photo de la cavité au bas de son tronc,
    en tout cas l’explication de cette expression est chouette,
    (j’ai commandé son livre qui a l’air très intéressant)

    à bientôt

  2. Bonsoir Bonsai,

    bien heureux que cette catégorie te plaise,
    j’essaie d’y présenter des arbres remarquables,
    qu’ils soient vieux ou jeunes ; grands ou larges ; avec une histoire…
    des arbres qui nous interpellent au premier regard, qui nous résonnent…

    à plus

  3. Aimé Le Lann

    La nature est une artiste sans pareille.
    A nul ne ressemble ses œuvres.
    Ne dirait-on pas des chauves-souris passant leur nuit suspendues
    selon leurs habitudes… C’est un blog de champion !!!

    Papi Aimé

    PS: Elles… il (cet arbre) me rappelle mon enfance chez la crêpière à la lisière de la forêt domaniale de Coat-Loc’h à Scaër dans le Finistère. Un de mes contes (La Bête à Aimer) s’y déroule: une bête moche, plus que ça même,mais si gentille qu’on ne peut que l’aimer…

  4. Bonjour grand-père,

    je te rejoins, oui « la nature est une artiste sans pareille »,
    des chauves-souris ? J’y voyais le profil d’une vieille sorcière…

    merci de ta visite, bises.
    (je publie bientôt tes photos du platane de Branféré)

  5. gilougarou

    Super ces dernières photos !

    Effectivement, le portrait n’est pas encore complet, c’est un arbre dont on voit des occurrences un peu partout mais qui se dévoile timidement…

  6. André

    J’ai trouvé votre site par hasard. Quel bonheur !

    J’y ai vu, toujours par hasard, le châtaignier qui est tout près de l’embarcadère de l’île aux moines près d’Arradon (56) cité dans un article de Ouest France. Sauriez-vous m’indiquer le chemin pour retrouver le document sur le site ? Merci d’avance.

    A.Servant

  7. Ping : Merci aux reporters arboricoles… « Krapo arboricole

  8. Ping : Des mises à jour ont eu lieu… « Krapo arboricole

  9. Yanick

    Ayant fait une petite virée arboricole hier en pays Mellois, je me suis arrêté en retour rendre visite à la talle que je n’avais pas revu depuis 5 ou 6 ans.
    D’aspect générale, elle n’a pas trop changé, mais si je compare avec mes premières photos, je m’aperçois que des parties mortes ont disparu. De plus les deux gros drageons qui l’encadrent sont atteints par le chancre qui décime toutes les vieilles talles de la région. Il serait grand temps que la commune si elle souhaite vraiment conserver cette relique le plus longtemps possible décide de lui faire une taille de régénération sur ces deux drageons avant que ceux-ci ne dessèchent complétement.

    J’en ai aussi profité pour prendre quelques mesures:
    – la vieille souche originale fait 7,05m à une hauteur de 1,80m.Partie la plus étroite. Mais il manque une grosse partie du tronc. Prise à 1,30m ou 1,50m du temps de sa splendeur cet arbre devait certainement dépasser les 8,50m.
    – J’ai aussi relevé la circonférence de l’ensemble avec les 2 drageons compris à une hauteur de 1m; résultat: 11,65m.

    Christophe, j’ai plusieurs photos de cet arbre à des époques différentes. A ton retour si tu es d’accord il serait bien de remanier l’article comme on à pu le faire pour « le chêne du hibou ».

  10. Ping : Les Trois Rois Châtaigniers de Saurais (Deux-Sèvres) « Krapo arboricole

  11. j’avais fait une photo de cet arbre ( la talle à teurtous ) lors d’une randonnée pédestre, je l’avais trouvé magnifique et bien perdu dans la campagne. Personne n’avait pus me donner son âge, qui l’avait planté, s’il était répertorié dans le mellois. Merci à Yanick d’avoir satisfait ma curiosité par son com sur mon blog. Niortaise , je vais souvent me promener dans le mellois , les petits villages regorgent de mystères, de pierres anciennes et surtout de superbe petites églises où il est si agréable d’écouter de la musique baroque.
    Merci Yanik pour ton com, je découvre en même temps un site très interessant.
    si quelqu’un peut me dire quelque chose sur un très vieil arbre ( je ne sais plus si c’est un chène) qui se trouve sur la place d’un village à côté d’une église , c’est à quelques kms tout près de Louhans 71500 en saône et loire. je n’en ai jamais vu d’aussi énorme.
    mamylette

  12. Damien

    Hé il a comme un air de famille avec le tilleul de Mauquenchy ce châtaignier !
    Un cousin germain ? 🙂
    Drôles de spécimens que ces arbres tout boursouflés et tordus !

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s