Accueil > Exploration du Lot, Micocouliers > Micocoulier centenaire, Cahors (Lot)

Micocoulier centenaire, Cahors (Lot)

14 avril 2008

A mon arrivée à Cahors, j’ai exploré le labyrinthe de ruelles, je regardais dans toutes les cours, tous les jardins ; et dans la propriété du Comte d’Armagnac, je découvris un micocoulier magnifique. Si grand qu’on le voit du Mont St Cyr qui surplombe la ville. Au fil du temps il est devenu un bon “copain” que je visite souvent, un coin de campagne en ville.

Difficile de rendre en photo toute la splendeur de ses 200 ans, il est très haut avec une très belle ramure. Solide avec un tronc en très bon état, avec de puissants contreforts. Circonférence à 1,40m : 3,25m. Photo prise tout début avril lorsqu’il était en fleur.

Ces photos datent de février, il y avait une belle lumière. Vous pouvez apercevoir un autre arbre sur ses côtés, il s’agit d’un jeune tilleul. Une très belle propriété arborée, un deuxième micocoulier plus jeune mais prometteur, un marronnier, un palmier, un houx…

Pour en savoir plus sur le micocoulier, consultez son portrait, ici.

  1. 15 avril 2008 à 15:13

    Salut Krapo

    j’avais dj remarqu ton blog sur ces arbres plus ags que nous lol ! Et je tiens te dire que ce blog respire la majestuosit de cas arbres …

    bye et bonne journe

  2. 15 avril 2008 à 16:18

    Salut Pepe,

    tu es venu répéter avec tes marionnettes à l’ombre des vieux arbres ?
    c’est normal après tout, les discussions ou palabres se tenaient sous des arbres ; de même que les montreurs, troubadours et autres amuseurs avaient leur place sous cette ombre bienveillante…

    A bientôt

  3. 16 avril 2008 à 03:49

    Majestueux cet arbre…je m’incline devant lui.

    @+ et bonne balade
    ~Bonsai~

  4. 16 avril 2008 à 08:25

    J’aime bien le micocoulier, car même s’il monte bien haut vers le ciel, ses grandes branches redescendent vers le sol tels de grands bras tendus vers nous. Ondulant avec le vent, il semble souple, mais ses racines traçantes et pivotantes l’ancrent puissamment dans le sol ; révélé par les contreforts du tronc. Et puis son ombre est douce et tiède, parfait pour la sieste.

  5. 16 avril 2008 à 19:44

    Merci de me faire dcouvrir ce majesteux et respectueux Micocoulier, je ne le connaissais..
    venir chez toi est toujours une relle bouffe de chlorophyle

    bientt

  6. 12 juillet 2008 à 00:26

    C’est un vritable plaisir de vous faire partager ces trsors Toamoa,
    et vous lire, complices de cet amour pour les arbres ; me procure une bonne dose de bonheur.

    A tout bientt

  1. 9 juin 2010 à 15:49
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :