Accueil > Châtaigniers vénérables > Châtaignier de Kerascouët, Saint-Jean-Brevelay (Morbihan)

Châtaignier de Kerascouët, Saint-Jean-Brevelay (Morbihan)

Continuons la découverte du Morbihan en compagnie de Yannick [1][2]…

« Ce châtaignier est l’arbre des bonnes surprises, la première, fut celle de sa « découverte » (en 2001 me semble-t-il). En effet, je revenais de voir l’if de la chapelle Saint Nicolas situé à deux pas de Kerascouët, quand mon regard a été attiré par une masse dissimulée au pignon d’une maison. J’ai été très surpris de découvrir cet arbre aux dimensions plus que respectables et qui n’était pas encore répertorié… »

« Je me suis décidé, il y a quelques jours à aller lui rendre visite, mais sans grand espoir de faire des photos convenables, car j’avais souvenir que son tronc était couvert de rejets, et d’autre part je craignais pour sa santé. »

« Et là nouvelle bonne surprise, ce châtaignier fait preuve d’une insolente vitalité, ce qui contraste beaucoup avec ses congénères bretons qui, malheureusement, dépérissent à vue d’œil à cause des maladies (encre et chancre) et du manque d’eau. Lui s’est embelli, son houppier s’est développé, ce qui limite le nombre de rejets à sa base, mettant ainsi son tronc en valeur, tronc qui est constitué d’un amalgame d’axes plus ou moins vieux, et qui a une circonférence d’environ dix mètres (à 1m). »

« La hauteur est de 13 mètres, et son diamètre de 16 m. J’espère qu’il va continuer à prospérer, et que le voisinage de la maison ne lui portera pas préjudice. »

Pfiou… Sûr, cette découverte est une bonne surprise !

Merci pour ce nouveau reportage breton Yannick, tu as mis au jour un châtaignier colosse de toute beauté ! Un tronc massif, tourmenté, avec de beaux rejets qui atteste d’un âge avancé, et pourtant l’arbre demeure assez équilibré et paraît en bonne santé. Tout comme toi, je souhaite que les nouveaux habitants de la maison sauront voir en lui un véritable patrimoine, et qu’à ce titre ils prendront soin de cet aïeul vénérable.

(Installé sur une propriété privée cet arbre ne se visite pas)

  1. Christine Coeurjoli
    7 octobre 2011 à 12:31

    Pour le moins époustouflant ce châtaignier !! merci d’avoir été le visiter !

    J’adoooore ce site ! j’en fait la pub autour de moi tellement je trouve ce site « nettoyeur de tête » !! rien ne me fait plus plaisir que de voir « krapo arboricole » dans mes mails. C’est l’assurance d’un petit moment de joie ! merci encore à tous les arboriphiles reporters !

  2. Yanick
    7 octobre 2011 à 12:39

    Superbe découverte Yannick.
    En plus non-répertoriée, cela ne doit pas être évident en Bretagne, car j’ai l’impression que la région a déjà été bien ratissée. Mais c’est vrai qu’avec un œil bien affuté et un peu de curiosité, les trésors finissent toujours par se dévoiler. Tu dois avoir cet œil là, car c’est une fabuleuse découverte. Et j’adore la deuxième photo avec son contre jour et un léger flou. C’était en pleine floraison. Tu as remarqué cette odeur particulière ?

    • Yannick
      8 octobre 2011 à 11:07

      Il n’était pas répertorié en 2001, ça fait déjà 10 ans! A ce moment là, j’ai eu l’occasion de faire de nombreuses découvertes très intéressantes, ce qui avait permis de compléter l’inventaire du Conseil Général du Morbihan , effectué par Jean Pierre Allanioux. Par la suite, j’ai un peu exploré l’Ille et Vilaine, où l’inventaire n’avait pas été remis à jour depuis 1992, là aussi de belles découvertes jusqu’à récemment…
      Maintenant, avec le nouvel inventaire régional, ca devient difficile de faire des découvertes de premier ordre, mais je reste confiant… En effet, en début d’année en allant visité le plus gros chênes vert (5,40m) d’Ille et Vilaine, que j’avais repérer en 2003, la propriétaire m’a signalé un beau spécimen (4,5m) dans le champ situé derrière chez elle, et surprise sur le talus un peu plus loin, encore un spécimen d’environ 5,4m, qui vivait dans l’anonymat!!

  3. 7 octobre 2011 à 13:00

    C’est un tres belle arbre ce qui me surprend c’est le tronc comment il est noueux,

  4. Damien
    18 octobre 2011 à 21:48

    Je croyais avoir laissé ma trace ici…

    Fabuleux cet arbre !!
    Moi qui raffole des châtaignes, ça me donne envie d’en manger tiens😉
    En Bretagne et en Normandie on voit souvent ces arbres avoir une « seconde jeunesse » après une longue sénescence…
    Le climat « revigorant » de nos contrées peut-être ??! Haha🙂

  1. 21 avril 2016 à 21:47

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s