Accueil > Chênes de Sully > Les chênes de Tarnac (Corrèze)

Les chênes de Tarnac (Corrèze)

A Tarnac, un petit village de Corrèze – tristement célèbre depuis que l’État garde embastillé un jeune homme soupçonné de terrorisme… [1] – vous pourrez admirer  sur la place de l’église deux chênes centenaires à haute valeur historique.

Un chêne de la liberté planté en 1848, qui rappelle à notre souvenir la deuxième révolution française, qui amènera à la création de la Deuxième République le 25 février 1848.

Ce chêne est en bon état sanitaire, et affiche 2,89 mètres de circonférence.
____

Le second est un chêne dit de « Sully », planté il y a plusieurs siècles cet arbre commence à montrer quelques signes de fatigue, mais s’impose comme doyen du village.

Une circonférence de 3,90 mètres à 1,40m de haut, il offre un aspect ramassé par rapport à son jeune voisin, mais se montre encore comme un fier gaillard !

Merci à Jacques Luce photographe passionné qui a accepté avec enthousiasme de nous présenter ces deux chênes de village, merci aussi pour les mesures dendrologiques.

Jacques expose toute sa collection de photos sur son blog, faites donc un tour, par ici.

Catégories :Chênes de Sully
  1. 11 mai 2009 à 14:10

    Super Chênes…

  2. 11 mai 2009 à 15:18

    Bonjour Lusina,

    ce n’est pas courant d’avoir sur la même place de tels chênes…

  3. gilougarou
    11 mai 2009 à 20:25

    Des chênes gardiens de la mémoire. L’un planté par des royalistes, l’autre par des républicains. Mais eux n’en ont cure. Ils sont terrestres.

  4. 12 mai 2009 à 15:11

    Comme tu dis, « ils sont terrestres et n’en ont cure »…

    Gardiens de la mémoire témoins de notre histoire,
    j’ai toujours eu de l’affection pour les chênes de la Liberté…

  5. 18 novembre 2009 à 09:09

    Bonjour

    J’ai enfin répondu par rapport au Chêne de Murat, planté à la même époque que le chêne de Tarnac. Enfin protégé, je vais faire prochainement d’autres photos ! Votre blog est remarquable comme tous les arbres dont vous parlez !

    Bien cordialement
    Dany

  6. 18 novembre 2009 à 15:14

    Bonjour Dany,

    merci de ta réponse enthousiaste.
    Ainsi ce chêne est devenu protégé ? Génial !

    Si ça te dit de réaliser un petit reportage (photos & mesure de circonférence) car les seules photos que j’ai de lui, ne le mettent pas à son avantage, et on ne le voit pas en entier.

    Il va de soi que je te citerais, les photos seront marquées ; et avec bien sûr un lien retour vers ton site internet (http://www.ionard.com/)

    Merci par avance pour ton aide cordiale,

  7. guye sylvie
    6 décembre 2010 à 08:20

    bonjour

    nous sommes propriétaire d’une jolie maison en Auvergne (63) et au centre du hameau nous avons 2 chênes Sully le 3eme ayant péri il y a qq années. je vous enverrez qq photos si vous le souhaitez
    bonne journée
    sylvie

  8. 31 janvier 2011 à 01:22

    Procès verbal de la plantation de « l’arbre de la Liberté »

    Aujourd’hui 12 mars 1848, les membres du conseil municipal de la Commune de Tarnac se sont réunis à la Mairie à 10 heures du matin sur la convocation de Mr le Maire.
    Etaient présents : M Breton maire, Bourg adjoint, Verdeaux, Audouze, De Lagrange, Coutaud, Bezaud, Cancalon, Deguillaume, Sauviat, Gioux, et Chatain.
    Mr Breton a fait connaître que cette réunion avait pour objet la plantation et l’inauguration de l’arbre de la Liberté surmonté du drapeau national en l’honneur du glorieux avènement de la République.
    Le conseil municipal est sorti de la Mairie pour se rendre à l’Église escorté par un peloton d’honneur de la garde nationale, tambour et drapeau en tête, entendre la Messe et faire faire la bénédiction du drapeau.
    A l’issue de la Messe M .Libouroux, prêtre desservant la commune après une allocution a procédé à cette bénédiction, un Te Deum a été chanté en action de grâces.
    On est sorti de l’Église dans le même ordre et on s’est rendu sur la place publique au chant de la Marseillaise et du chant du départ.
    Mr Breton maire a ensuite adressé au peuple tout radieux une énergique allocution qui a été écoutée avec le plus grand intérêt.
    Mr Barat, ouvrier, a aussi fait une allocution.
    Cette cérémonie terminée le conseil municipal et le peloton d’honneur de la garde nationale avec plusieurs autres citoyens se sont rendus à l’hôtel du citoyen Anet Pagan où un banquet patriotique avait été préparé au moyen d’une souscription volontaire et là ils se sont livrés à la joie et à l’allégresse la plus vive ; plusieurs toasts ont été portés notamment au courageux peuple parisien qui vient de sauver la liberté de la France.
    Et on s’est retiré sans désordre.
    De tout quoi il a été dressé le présent procès-verbal pour rendre à jamais mémorable cette brillante fête de famille.
    Les jour, mois et an susdits et ont signé ceux qui ont pu ou voulu le faire ;

    Suivent les signatures
    AUDOUZE .GIOUX.LIBOUROUX.BRETON.GANE .DE LAGRANGE ..DEGUILLAUME. COUTAUD. CANCALON. BOURG. TERRACOL. JAMMET. BARAT. URBAIN. SAUTAREL. VERDEAUX

    préparé par Gaby Coutaud
    http://balade.a.tarnac.perso.sfr.fr/histoire.htm

  1. 7 juin 2010 à 20:39
  2. 8 juin 2010 à 00:55
  3. 10 juin 2010 à 14:35
  4. 2 décembre 2010 à 15:57

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s