Accueil > Cyprès chauves, Hêtres pourpres > Hêtre pourpre et cyprès chauve, Hartmannswiller (Haut-Rhin)

Hêtre pourpre et cyprès chauve, Hartmannswiller (Haut-Rhin)

Le Haut-Rhin finira par n’avoir aucun secrets arboricoles pour nous… Sisley, guidé par son petit frère nous emmène à la découverte d’un fameux hêtre pourpre…

“Début de l’histoire, l’après-midi n’était pas au beau fixe mais les photos sont correctement exploitables. C’est dans le village d’Hartmannswiller que va se dérouler la visite, une vieille église au centre d’un terrain entouré d’un mur d’enceinte.” [1]

“Le cadre s’y prête plutôt bien, il faut un peu se balader par ci par là pour découvrir le hêtre pourpre, un bel arbre en limite de propriété. Le tronc s’approprie bout après bout la grille voisine et indifféremment l’englobe !” (clic les photos)

“Un hêtre de 4,30 m de tour à 1,30 m, une hauteur d’environ 20 m et un âge ayant franchi le cap des 180-200 ans. Son tronc est gravé de toutes part par des graffitis divers, pas très cool pour l’esthétisme mais l’arbre n’en a sûrement cure.”

“Pour l’instant il figure dans le palmarès des pourpres les plus gros et a pris la place du malheureux du château de Sarrebruck qui trop creux, est tombé sous la cognée !”

“Pour la petite histoire, pour le gros hêtre, c’est qu’il attire tous les jeunes amoureux de la contrée qui passent la grille pour s’y abriter des regards, au grand dam du propriétaire du château, qui passe son temps a ramasser des détritus, sûrement que ce bel arbre a des vertus aphrodisiaques !” (Philippe Mercklé)
___

“La rencontre ne s’arrête pas là et au loin une silhouette peu commune apparaît, debout près du grand mur, un cyprès chauve se dresse noblement tel un veilleur des fortifications !”

“Ça peut sembler insolite de le voir ici, mais il résulte probablement d’un ancien parc paysager, ce qui était très en vogue au XIX e s. et on peut se demander si l’endroit lui convient car a première vue l’eau n’est pas abondante mais en s’approchant on constate de suite que le sol lui fournit tout le nécessaire et un ruisselet passe derrière le mur.”

“Car on ne représente pas toujours bien cette espèce qui pourtant vie outre atlantique dans les marécages de Floride et de Louisiane et qui grâce à ses racines élevées capturent l’air en surface. Celui-ci n’en possède à priori aucunes, mais ce n’est pas ici une nécessité. Dimensions : (C : 3 m/H > 15 m/age > 110 ans). J’ai l’impression qu’un if séculaire se cache derrière le mur, mais pour l’instant ça reste un mystère !”

Merci pour le reportage Sisley, j’adore cet arbre, le hêtre rouge, quel contraste avec ses frères au doux feuillage vert clair. Au début, je croyais que c’était un cultivar  mais mon professeur horticole m’apprit au cours d’une rando découverte que ces arbres étaient apparu spontanément dans les campagnes. Elle me raconta alors les légendes associées à l’arbre dans les campagnes… de funestes histoires… (Au fait, si tu repasses devant, des photos en feuilles m’intéressent grandement…)

« L’apparition spontanée d’exemplaires à feuillage pourpre, isolés au milieu des Hêtres verts, dans un secteur géographique délimité, comprenant l’est de la France, la Suisse et la Bavière, suscitait jusqu’au XVIIè et XVIIIè siècles l’émotion populaire  on y voyait un signe de la réprobation divine pour le sang versé ou l’annonce de batailles meurtrières. » (Jacques Brosse – Dictionnaire des arbres de France)

  1. gilougarou
    9 mai 2009 à 12:48

    Un hêtre qui joue au passe-murailles…
    voilà qui semble toujours magique.

    Lorsque l’on palpe un tronc on trouve ça dur mais dans des cas comme celui-ci, on a l’impression qu’il est liquide. C’est la magie de la vie.

  2. 9 mai 2009 à 13:59

    Salut gilougarou,

    un hêtre passe-muraille… Il semble avoir fait tomber le mur qui l’empêchait d’avancer, et maintenant il s’attaque à la grille en fer !

    Assurément un hêtre épris de liberté !

  3. Sisley
    9 mai 2009 à 18:43

    Salut tout le monde !

    En parlant des hêtres pourpres j’aurai encore l’occasion de vous en exposer et pas des moindres. Ils font souvent le bonheur des anciens parcs de château, d’agrément citadin et dans les jardins de maitres.

    Pour ce qui est du caractère botanique, j’ai également lu qu’il sont apparus spontanément dans les forets et que ce serait une variété direct du commun, donc fagus sylvatica purpurea et non un cultivar qui aurait du être greffé. Cependant on les voit des fois greffés mais c’est pour garantir un accroissement plus rapide.

    A suivre….

  4. 17 juillet 2011 à 14:15

    Rectification de la circonférence du cyprès chauve, la valeur réelle est de 4,40 m à 1,10 m du sol.

    https://picasaweb.google.com/filipendula9550/CypresChauveHartmannswiller68?authkey=Gv1sRgCMrFhtS8hfvi2gE

  5. Yanick
    23 juillet 2012 à 15:26

    La police de Floride a interpellé une femme de 26 ans accusée d’avoir provoqué en janvier un incendie ayant détruit un cyprès âgé de 3500 ans, considéré comme le cinquième plus vieil arbre au monde.
    « The Senator » était le plus vieux cyprès chauve connu. Il s’est effondré du haut de ses 55 mètres après s’être consumé rapidement de l’intérieur.

    http://weirdcrime.net/2012/03/01/i-burned-down-a-tree-older-than-jesus/

  6. 23 juillet 2012 à 20:33

    Oui j’ai vu ça il y a quelques mois, j’ai cru que je lisais pas clair au fur et à mesure de l’article de presse.
    Mais ou s’arrêtera la bêtise..
    Quand on pense à son environnement d’origine au coeur des marais vierges puis Orlando s’est implanté et sa périphérie touchait presque l’arbre.
    Et un soir deux personnes sans contrôle cherche à s’éclairer en mettant le feu à un vétéran comme on en verra plus.

    http://www.monumentaltrees.com/en/usa/floride/seminolecounty/938_bigtreepark/

  1. 7 juin 2010 à 21:57

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s