Accueil > Erables, Marronniers > Marronnier d’Inde et érable sycomore, Zetting (Moselle)

Marronnier d’Inde et érable sycomore, Zetting (Moselle)

« On poursuit en feuillus, pour cela il faut se rendre à Zetting, un petit village de la vallée de la Sarre, un bourg connue de par son église Saint Martin du XI-XIIè siècle. Mais on entend moins parler du gardien du cimetière devant le monument, un arbre qui ne passe pas inaperçu et qui d’après le témoignage d’un retraité natif de l’endroit, était déjà de belle taille quand son grand-père était petit, ce qui nous donne une fourchette d’âge située entre 170 et 250 ans. »

Marronnier Zetting 1

« Le sujet en question est en fait un large marronnier d’Inde qui surplombe une large partie de la rue, l’ayant d’abord cru noyer il y a quelques années puis ensuite pour un marronnier rouge, je m’en suis qu’enfin rendu compte l’année dernière. Ses 3,15 m de circonférence et ses 15 m de hauteur lui confèrent le titre d’être un arbre mis en avant par la population qui vit avec depuis des siècles. L’occasion pour laquelle il a été planté m’est inconnu, mais comme son âge le lui permet, l’après révolution de 1789 pourrait coïncider. » (clic les photos)

Marronnier Zetting 2Marronnier Zetting 3Marronnier Zetting 4

« Quoi qu’il en soit ce spécimen fait vraiment preuve de prestance et quand j’ai enfin pu l’admirer parer de son manteau fleurit je suis définitivement tombé sous le charme. »

« L’histoire ne s’arrête pas là, en effet car plus bas dans le village en arrivant à l’écluse on rencontre également un bel individu, nous avons affaire à un vieux érable sycomore poussant au bord d’un talus et du canal. Magnifique exemplaire qui, pour le néophyte passe presque incognito. »

« Avec une hauteur de 21-23 m, un tour de tronc de 3,03 m à 1 m et certainement plus d’un siècle, il devient tout normalement remarquable et ressort du paysage. Comme quoi un arbre à la faculté de se confondre dans le décor et de rester invisible à ceux qui l’ignorent et quand on lui accorde de l’attention, il apparaît alors dans toute sa splendeur ! »

Merci pour le reportage Sisley, comme toi je suis tombé sous le charme de ce marronnier en fleur, une très belle ramure déployée et une sacrée présence devant l’église. Sympa aussi la découverte de l’érable sycomore en bord de talus, et c’est bien vrai qu’ils peuvent passer inaperçus et rester anonymes à nos yeux parmi leurs frères…

Catégories :Erables, Marronniers
  1. petit colibri
    22 février 2009 à 23:17

    bonjour krapo arboricole, il est plus que magnifique ce marronnier avec ses grandes fleurs blanches. j’ai envie de me cacher dans ses imposantes branches !!!

  2. 22 février 2009 à 23:58

    Bonjour Petit colibri,

    un arbre magnifique en floraison,
    ses branches semblent ployer sous le poids des fleurs,
    normal qu’un colibri désire se percher dans ses branches…

  3. 23 février 2009 à 12:26

    Un peu bizarrement, je n’aime gure les marronniers.
    Mais force est de constater que celui-ci est vraiment majestueux.
    Superbe rable aussi. Ca fait du bien de ne pas voir d’arbres urbains auxquels on ne laisse que des moignons en guise de branches…

  4. 23 février 2009 à 14:45

    Bonjour Hacne,

    oui il s’agit vraiment d’un bel arbre, un port fabuleux,
    Et je suis d’accord avec toi, cela fait du bien de voir des arbres
    que l’on n’ampute pas de leurs branches pour l’esthtique,
    c’est beau des arbres qu’on laisse s’exprimer !

    bientt

  5. Sisley
    24 février 2009 à 00:58

    Je crois sincrement que les marronniers ont tout pour plare, la preuve en image :


  6. Sisley
    7 février 2010 à 20:11

     » Lglise Saint-Marcel, classe monument historique, est vieille de dix sicles dans sa partie la plus ancienne, cest--dire sa tour et sa primitive nef romane. En 1434, les moines de labbaye de Tholey, administrateurs de la paroisse, reconstruisent et transforment cette nef en style gothique. Ils lui adjoignent un chur lanc du mme style aux vitraux renomms.
    Lglise est entoure du cimetire, cimetire dsaffect depuis une vingtaine dannes. Voulait-on donner un peu dombre aux morts qui y reposent ? Toujours est-il quil y a bien longtemps un marronnier y fut plant ct sud. Larbre, vu sa taille, parat bien vieux. Il tonne par sa longvit, sa fracheur, sa massive ramure et son port toujours lgant.
    Des livres parus en librairie ainsi quun rcent reportage sur internet numrent les nombreux arbres les plus remarquables en France. Ils sont classs remarquables suivant leur taille, leur forme et surtout leur ge. Quelques oliviers dans le sud du pays atteignent ou dpassent les 2000 ans. Certaines autres espces vieilles de plusieurs centaines dannes ont t cites dans notre rgion.
    Enigme leve Le marronnier de Zetting a-t-il t oubli parce que personne ne connaissait son ge ? Arthur Branstett, feuilletant rcemment des archives de Sarrebruck, a lev lnigme. Il a t plant en 1609. Il a donc bien 401 ans ! Bien sr, pour notre scurit, il faut lentretenir, laguer de temps en temps les branches qui dpassent au-dessus des alles ou de la rue. En automne, lors de la chute des fruits et des feuilles, il donne bien du fil retordre aux ouvriers communaux. Mais cet arbre, cest le ntre. Sa taille dpasse allgrement les 15 mtres et la circonfrence du tronc est de 3,35 mtres.
    Un patrimoine vivant qui mrite dtre class et quil faut conserver dans la commune. »

    Extrait du Rpublicain Lorrain du 24/01/10.

    a me chiffonne quand mme un peu l’histoire des 400 ans.
    il aurait t super ralenti dans sa croissance ou c’est un arbre de remplacement de l’originel de 1609.

  7. 9 février 2010 à 13:41

    Merci pour cet article de presse Sisley,

    comme toi je m’interroge… cet arbre ne semble pas si vieux…?

  8. Sisley
    10 février 2011 à 19:06

    Du nouveau dans les données du maître des branches :

    – circonférence 12/07 : 3,15 m
    – // 02/11 : 3,15 m

    Tronc partiellement creux, en le sondant au poing on remarque des zones sont moins denses.

    L’arbre à tout au plus pris 1 cm de tour en 3 ans, une telle stagnation pourrait éclairer sur bien des points, je ne l’avais pas par le passé noté, mais le cimetière, le mur, la route, ont certainement causés de nombreux stress pour les racines et cela sur des décennies durant, malgré son houppier vaste et fourni qui devrait être synonyme d’une bonne croissance, je pense qu’il utilise l’énergie produite pour faire des réserves et palier à ses problèmes sous-terrains… ?

    Je vais essayer de trouver des vieilles photos et éventuellement des mesures anciennes, je me pose de plus en plus la question suivante, se pourrait-il qu’il date de 1609, ce serait un véritable scoop pour le département !!..

  9. 19 juillet 2012 à 22:08

    Le marronnier de Zetting a été planté en 1609, c’est exact.

  1. 7 juin 2010 à 21:56

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s