Archive

Archive for the ‘Kabbale’ Category

L’arbre des Sephiroth, Kabbale

2 avril 2008 15 commentaires

L’arbre de la vie de la Kabbale (le courant ésotérique et mystique du judaïsme) avait 10 sphères, les Sephiroth, représentant les 10 attributs ou émanations grâce auxquels l’infini et le divin étaient en relation avec le fini (les sefiroth, sefirah au singulier).

Cet arbre de vie est figuré à l’envers, puisque la Création divine ne peut être que descendante. Il contient l’intégralité des lois cosmiques et leur interaction. C’est également un tableau de l’humanité, et un portrait de l’être humain en tant qu’individu. L’énergie divine descend des racines vers les branches de l’arbre inversé, aussi l’énergie qui est déposée dans l’homme doit elle remonter à sa source, afin de s’épanouir au sein de son Créateur.

.

Tout au sommet de l’arbre, donc à sa racine, invisible pour celui dont les yeux de l’esprit ne sont pas ouverts , hors de portée de toute connaissance, se situe Kether, la Couronne.

De Kether procède une série des neuf autres émanations divines, les Sephiroth ou sphères de Dieu, réunis l’un à l’autre par “l’éclair étincelant” qui descend de Kether. Les Sephirot représentent les attributs, pouvoirs et potentialités du Divin, qui se manifestent en partant de l’Énergie primordiale pour redescendre vers la matière, l’incarnation. L’arbre se divise en trois piliers verticaux :
– le Pilier de droite, porte au sommet Hochma, la Sagesse, procédant directement de Kether, qui est le Père cosmique ou principe masculin ;
– le Pilier de gauche, vers lequel se dirige ensuite l’éclair étincelant, est dominé par Binah, la Compréhension, qui est la Grande Mère ;
Hochma et Binah, mâle et femelle, forment la première division, la première dualité du Principe, qui est donc par nature androgyne.
– le Pilier central, couronné par Kether, constitue le lieu de la synthèse, et aboutit à la fondation, Yesod, puis à Malkut le royaume. Malkuth est la cime inversée de l’arbre dont Kether est la racine, c’est la manifestation réalisée, matérialisée.

Les sentiers qui relient les Sephiroth représentent leurs interactions. Ils peuvent être perçus comme des combinaisons de forces, des zones de transition, des canaux, des chemins. Les Sephiroth sont : Kether (Couronne-1), Hochma (Sagesse-2), Binah (Intelligence-3), Hesed (Bonté-4), Gilburah (Force-5), Tiferet (Beauté-6), Netzach (Victoire-7), Hode (Gloire-8), Yesod (Fondement-9), Malkuth (Royaume-10).

Il n’y a pas de discontinuité entre les chemins qui sillonnent l’Arbre. Ainsi les Sephiroth elles-mêmes font partie du parcours initiatique de l’Arbre. En ce sens, la Kabbale considère qu’il existe 32 sentiers : les 10 Sephiroth et les 22 voies qui les relient. Il est utile de représenter les sentiers par des canaux et non pas par de simples lignes. Cela permet d’introduire dans l’Arbre la notion d’écoulement de flux alimentant notre réalité.

En lisant cet arbre horizontalement, on retrouve la figuration des trois mondes que l’arbre relie : Dieu, l’univers et l’homme. L’homme et l’univers sont le reflet l’un de l’autre et tous deux reflètent l’infini, inconnaissable pour eux car existants, ils sont dans le domaine du fini.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

____

La Kabbale dévoilée

Lire la suite…

Catégories :Kabbale