Bugarach, la montagne aux fées

Partis à l’aventure dans le pays Cathare, nous nous sommes rendus jusqu’à cette montagne sacrée, parfois appelée « la montagne aux fées » ou « la montagne inversée ». Le Pic Bugarach culmine à 1230 mètres d’altitude et à ses pieds s’étend une vaste forêt profonde qui nous a accueilli chaleureusement pour la nuit.

Au petit matin, la montagne est apparue dans la brume.. un instant magique..

Nous sommes donc parti à l’assaut de ce pic légendaire, la marche commence dans une forêt fraîche contenant quelques vieilles cépées de hêtres, puis continue sur des alpages recouverts d’une multitude de fleurs sauvages ; enfin vient le règne du minéral – escarpé et venteux – mais à l’arrivée, c’est un panorama fantastique qui s’est offert à nous…

Une rando de 2h30 sans trop de difficulté – avec un dénivelé de 420 mètres, prévoir de bonnes chaussures et un coeur bien accroché car les derniers mètres sont vertigineux…
____

Mise à jour avril 2011, un de mes clichés a servi à illustrer un article de la revue Nexus.

L’article « Mont Bugarach : le pic ésotérique » est disponible en téléchargement par ici.

Escapades arboricoles…

Sur la check-list du Monde datée du 28 août 2008, à voir ici.

«Je ne suis pas un ‘expert ès arbres’ mais un passionné », prévient l’auteur du blog Krapo arboricole, qu’il veut un « bric-à-brac sur les arbres qu’ont dit remarquables ou vénérables ». Depuis qu’une liste lui est tombée entre les mains, écrit-il, « j’ai pu partir à la rencontre d’arbres si vieux, dépassant parfois le millénaire ! Fiers, debout, depuis si longtemps, comment ne pas être pris d’un immense sentiment de respect pour ces colosses vivants ». L’« arboriphile » a ainsi, au fil des mois, réuni de louables ressources, à commencer par ses arbres coup-de-cœur :
Un olivier millénaire à L’Union, près de Toulouse, rapporté d’Espagne en 987 sous le règle d’Hugues Capet ; ou encore son aîné bi-millénaire, à Roquebrune-Cap-Martin, l’un des plus vieux arbres de France. Sinon l’arbre d’or de la forêt de Brocéliande ; le platane « géant de Provence », tricentenaire, 35 mètres de haut et 8 de circonférence ; et aussi l’arbre de Costa à Gignac (Lot), rouillé…
Le tout est étoffé de rubriques fournies : dendrologie , identification des arbres et végétaux, films d’animation, références littéraires et de précieux liens. »

« Une seule envie persiste, celle de passer d’une branche du site à une autre. »

Merci de m’avoir placé dans cette sélection, et puis la dernière phrase de l’article est bien sympa ; je comprend maintenant l’afflux de visiteurs à la fin de l’été !

Qui sait, j’écrirais peut-être un jour des chroniques arboricoles pour ce journal…?

Le site du jour…

Hé hé, le fil du jour est un site internet avec forum proposant et recensant parmi la multitude de pages du web quelques perles et pépites, tous genres confondus, et aujourd’hui c’est mon tour, le “krapo arboricole” a été repéré comme blog sympa !

 Le site du jour - le site du 25 aout 2008 - Krapo arboricole

Faites donc un tour sur leur site, arpentez de long en large toutes les pages et partez à la découverte, c’est par ici que ça commence (le forum est par ).