Les grands chênes de la forêt de Bercé

Grâce à l’article sur le chêne Émery, rencontre avec Yves, un agent patrimonial de l’ONF grand connaisseur de cette forêt. Alors que je signalais le chêne Émery comme le plus élevé, lui me décrit un autre chêne, haut de 50 mètres… !

“La foret de Bercé, c’est plus de 6000 ans d’Histoire et la forêt de tous les superlatifs. Grande comme Paris intra-muros, ayant elle aussi sa tour (le plus haut pylone de France… plus haut que la tour Eiffel), il y pousse le nec plus ultra du chêne dont on retrouve le goût dans les Cognacs, Bordeaux, ou autres grands crus. Le chêne Émery n’est pas le plus haut chêne, il est surpassé par ses voisins des sources de l’Hermitière (50m) …”

Ci-dessous un tableau récapitulatif des grands arbres de cette forêt (clic) :

Voici un portrait du chêne Lorne, le dernier arbre baptisé de cette forêt :

Il s’agit du chêne le plus près de Jupilles, situé au centre d’un enclos chargé d’histoire. Mensurations : circonférence 3,30 mètres à 1,30m, hauteur sous branches : 20,50 mètres, hauteur totale : 43 mètres. (sur la carte : chêne 5)

Merci à Yves Gouchet pour toutes ces précisions et la découverte du chêne Lorne. Cette vieille forêt recèle donc bien des trésors arboricoles… Il me tarde d’aller me promener par là-bas, déambuler sous cette futaie où le gigantisme des arbres doit donner l’impression d’une véritable cathédrale végétale.

.
Voici une carte touristique de la forêt de Bercé (les GR sont indiqués en rouge) : Lire la suite

Arbres remarquables du Morvan

Patrimoine du MorvanDans le cadre du programme d’action de la Charte Forestière du Morvan, une opération de recensement des arbres remarquables du territoire a été organisée par le biais d’un jeu-concours ouvert à tous. Cet inventaire, qui s’est déroulé entre le 15 août 2004 et le 13 mars 2005, a permis de recenser 144 arbres répartis sur l’ensemble du territoire, représentant 30 espèces différentes, grâce à la participation de 72 personnes.

Sur le site, une carte cliquable vous présentera en tout 48 arbres répartis sur tout le territoire, « pour votre plus grand plaisir »… c’est par ici.

Vous pourrez y découvrir le charme d’Anost que presque plus rien ne relie au sol… [1]
Ou encore le chêne de Sommant qui affiche 7,30 mètres de circonférence ! [2]

La Chaîne des vieux et gros chênes d’Europe (protégés ou classés)

Avec entre 15 et 30 lecteurs belges par jour, je voulais les remercier en consacrant un article à un vieil arbre emblématique de la Belgique. Je possède un livre fantastique sur les arbres remarquables de ce pays, dans lequel je découvre le gros chêne de Liernu

Un des plus vieux chênes pédonculé d’Europe, protégé par une confrérie depuis 1978.

Et en me renseignant un peu plus sur cet arbre, je découvre qu’en 1981, ce chêne fut jumelé avec le chêne chapelle d’Allouville-Bellefosse en Normandie (France), puis jumelé avec le chêne des Bosses à Châtillon (Suisse)… Une chaîne est née… quelle bonne idée !

Du coup, j’ai eu envie de vous présenter ces trois chênes magnifiques, plusieurs mails envoyés pour trouver des photos de ces arbres millénaires, avec à chaque fois des réponses rapides et enthousiastes ! (à suivre…)

Forum recherche arbres remarquables

Le fil du jour, un forum créé par Philippe Morize, dédié à la recherche des arbres remarquables qui a cité ce blog. Chouette la famille des “chasseurs d’arbres remarquables” s’agrandit !

Hêtre du voyageur - Brocéliande - P. Boussin

Je cite sa page d’accueil qui explique le pourquoi du comment :

“Fils de forestier, je me suis toujours intéressé à la Forêt en règle générale. Récemment, me promenant en forêt de Compiègne (Oise), j’ai remarqué qu’un certain nombre d’arbres avait été sélectionné en tant que “Arbres Remarquables” de part leur âge, leur caractéristiques ou leur histoire.
De retour chez moi, j’ai opéré quelques recherches sur Internet et je me suis rendu compte qu’on ne trouvait pas grand détail en fait sur ces Arbres Remarquables. On en trouve souvent des répertoires assez précis mais sans photos ni même description. On en trouve aussi dispersés sur divers sites ou blog mais sans regroupement général.
Aussi j’ai décidé de créer, sur mon site personnel, un chapitre qui leur serait totalement réservé et dans le quel on pourrait les retrouver, tout du moins pour la France, par régions, forêts et départements”.

Faites donc un tour et découvrez leurs trouvailles arboricoles, c’est par ici.

Marseillais, participez à l’inventaire des arbres de votre cité

« La Direction des Parcs et Jardins, qui a pour mission la promotion, la gestion et la valorisation du patrimoine naturel et paysager marseillais ainsi que le maintien et la restauration de la biodiversité, a mis au point une fiche permettant le recensement des arbres remarquables marseillais. Ce document servira de référence en matière de protection et de promotion de l’arbre en milieu urbain. »

Tous les marseillais sont invités à participer à cette campagne de recensement, grâce à la fiche de signalement, à télécharger ici (doc Word). Cette fiche est à renvoyer à : Direction des parcs et jardins, 48 av. Clot Bey – 13008 Marseille ou par courriel : dgst-dpj-doc@mairie-marseille.fr

Le fil du jour, la page de recensement des remarquables de la ville de Marseille, c’est par .

Bien sûr, si vous souhaitez en dévoiler en avant-première, des places de choix seront offertes sur ce blog… Il vous suffit de m’envoyer des photos ainsi que toutes les informations possibles sur l’arbre qui vous émerveille (taille, circonférence, année de plantation…) et bien sûr vos impressions personnelles sur cet aïeul.

Faites-moi un coucou à la mare du krapo et je vous répondrais sous quelques jours.

L’illustration, “l’arbre isolé à Marseille” est de Sonia-Fatima Chaoui.