À votre bon cœur m’sieurs-dames…

Impossible d’accéder de chez moi à la forêt du blog…

Mes codes d’accès au réseau SFR Wi-Fi ne marchent plus depuis hier soir…

Y aurait-il une âme charitable qui pourrait m’envoyer ses codes via la page contact du blog ?
____

La photo choisie est de Jilian prise sur Les Monts Huashan. (Entre expression de la foi taoïste ou superstition : les visiteurs de Huashan accrochent aux chaînes qui longent les marches des rubans rouges et des cadenas pour leur apporter bonheur et prospérité).

Des arbres remarqués dans la Nièvre

Robert qui nous avait fait découvrir l’allée des géants de la Bletterie [1] s’est rendu en famille dans la Nièvre pour rendre visite à quelques arbres vénérables. Parti avec quelques fiches établies par l’ONF, il en est revenu avec de nombreuses photos et positions GPS.

Situé au milieu d’une pâture, visible depuis le parking qu’il y a au bord de la route à cet endroit. Bon état de santé, creux (dans l’album une photo de l’intérieur). Hauteur totale 25 m, fût de 2 m avec large trottoir à la base. Circonférence 6,50 m.

Situé au lieu dit « La Garenne », près du hameau de Plaine. Dans un bois privé. Hauteur totale 20 m, fût de 8 m, diamètre 1,94 m, circonférence 6,10 m. Arbre en bon état mais probablement sénescent. Belle cicatrisation des marques laissées par la foudre, deux grosses branches cassées récemment par le vent, une branche élaguée. Informations sur le site de la commune de Giry : Le chêne de Plaine, sur le plateau dominant le château serait âgé de plus de 700 ans, sa circonférence, à deux mètres du sol est de plus de six mètres.

Situé au lieu dit Chazeau ou Moulin de Chazeault au sommet du talus routier, côté gauche de la route en venant de Rouy. Hauteur totale : 8 m, Fût de 1,50 m, Diamètre : 1,06 m, Circonférence : 3,34 m, Forme : têtard. Lire la suite

Une douche d’étoiles filantes dans la soirée du 8 octobre !

Cette année, l’essaim météoritique les « Draconides » s’annonce exceptionnel avec une estimation de plus de 700 étoiles filantes par heure ! (2è pic entre 22h et 23h)

Si vous avez manqué le rendez-vous annuel avec le célèbre essaim d’étoiles filantes « les Perséides » le 13 août dernier ou encore s’il vous a déçu, dérangé par la luminosité de la Pleine Lune, ce n’est pas grave. Les dernières prévisions pour les « Draconides » annonce un pic d’activité pour le 8 octobre dépassant largement celui des « Perséides » : environ 750 par heure !

Cette nuit du 8 octobre devrait être un régal, arrosée par des centaines d’étoiles filantes. Comme son nom l’indique, l’essaim a son radiant dans le Dragon, plus exactement dans sa tête (sa gueule). Serpentant entre la Grande Ourse et la Petite Ourse, la constellation est circumpolaire donc visible toute la nuit.
____

Lire l’intégralité de l’article du cosmographe, par ici.

« Leonids 1833 » une gravure d’Adolf Vollmy (1889) à partir d’un tableau de Karl Jauslin. Même s’il y aura effectivement beaucoup d’étoiles, ne vous attendez pas à une telle scène !

IVeme Colloque international sur le Genévrier thurifère et espèces affines

Du 5 au 8 octobre 2011 se tiendra à Mont-Dauphin & à Saint-Crépin (Hautes-Alpes) le IVeme Colloque international sur le Genévrier thurifère et espèces affines.

Le Genévrier thurifère ( Juniperus thurifera L.), arbre ou arbuste dioïque de la famille des Cupressacées est présent en Afrique du Nord, Espagne, France (Pyrénées, Alpes, Corse) et dans les Alpes italiennes. Ce Genévrier montagnard présente de multiples intérêts, écologiques, socio-économiques, floristiques, scientifiques et culturels dans toute son aire de répartition.

Cette richesse patrimoniale et écologique tout à fait majeure est cependant particulièrement fragile. Au sud de la Méditerranée , les peuplements sont soumis à une dégradation anthropique intense, qui menace à terme l’avenir de cette espèce. Au Nord de la Méditerranée , et plus particulièrement en France, c’est la déprise humaine conduisant à une recolonisation par d’autres espèces arborées (Chênes ou Pins) des stations de ce Genévrier, qui fragilise cette espèce.

L’origine, la structure, la dynamique, le fonctionnement et la biodiversité des écosystèmes structurés par cette espèce ont fait l’objet d’études écologiques variées dans l’ensemble de son aire de répartition, même si celles-ci ont été très inégales thématiquement et quantitativement selon les secteurs étudiés. Elles ont cependant permis de mieux cerner l’importance et le rôle écologique de cette espèce et plus généralement celui des espèces arborées soumises à de fortes contraintes climatiques et anthropiques. C’est d’ailleurs pourquoi ce colloque est élargi aux espèces qualifiées ici d’affines au Genévrier thurifère, à savoir d’autres espèces de Genévriers des milieux extrêmes ou encore des espèces compagnes soumises aux mêmes contraintes.

Au cours des dernières années, trois colloques dédiés Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) ont déjà été organisés : le premier dans les Pyrénées en 1997, le deuxième au Maroc en 2001 et le troisième en Espagne en 2006. Une périodicité d’environ 4 à 5 ans est souhaitable pour ce type de manifestation, avec à chaque fois une localisation au cœur même, ou à proximité immédiate, des plus intéressantes stations du taxon.

Aussi ce nouveau colloque, qui se déroulera à proximité immédiate de la plus prestigieuse station de Genévrier thurifère des Alpes et même de France, à savoir la forêt de Saint Crépin, sera l’occasion, pour un certain nombre d’équipes de recherche, d’engager de nouvelles études sur cette espèce et sur ses espèces affines, et il permettra la présentation des nouveaux résultats et des nouvelles approches entreprises sur ce groupe taxonomique.
____

Toutes les infos sont disponible sur le site du colloque, à voir ici.

The TreeSpirit Project

« Trees purify the air ; they also purify the mind…
if you want to save your world, you must save the trees. »

Le TreeSprit Project est une superbe collection de photographies de Jack Geischeidt célébrant l’interdépendance des hommes, des arbres et de la nature. À voir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jack explique qu’un jour au cours d’une promenade, il s’est retrouvé face à un vieux chêne âgé d’au moins de 250 ans – plus vieux que les États Unis d’Amérique… Il s’est retrouvé hypnotisé par ses membres massifs remplissant le ciel dans toutes les directions. Et il a été ému aux larmes par la présence puissante de cette créature géante, vivante.
Cet arbre antique, qu’il a depuis pris l’habitude d’appeler « grand-mère », l’appelait et il a ressenti l’envie de se connecter avec elle. Il a senti, au-delà des explications rationnelles, comment elle était profondément enracinée dans la terre, et depuis si longtemps… et qu’en quelque sorte il était connecté à elle. Grand-mère l’a inspiré pour amener les gens à elle, à les photographier jouant dans ses branches énormes, comme s’ils étaient encore des enfants.

Et ainsi a commencé le projet TreeSpirit. TreeSpirit a pris une vie propre depuis cette première photo, qu’il montré à d’autres personnes… qui à leur tour ont voulu être sur un de ses clichés. Aujourd’hui, des centaines de participants du monde entier sont déplacés pour les photographies. Ce faisant, il s’est rendu compte qu’il existait un grand nombre de gens qui comprennent l’importance des arbres, et qui tout simplement, les aiment.

Tous les gens sur les photographies sont des bénévoles. Beaucoup se sont sentis appelés à faire quelque chose d’inhabituel, d’audacieux …

S’il a commencé ce travail par passion, Jack s’est rendu compte qu’il pouvait utiliser ses photos pour sensibiliser le public aux arbres et à l’environnement, ce qui l’a d’ailleurs amené à créer des illustrations militantes pour sauver des arbres menacés.
____

La galerie photos du TreeSpirit Project est à découvrir par ici.

Arbres remarquables en Pays de Pontivy

Une balade, en co-voiturage et à pied, pour admirer quelques arbres célèbres ou méconnus du Morbihan.

En compagnie d’un animateur nature, découvrez le monde des arbres : caractéristiques des différentes essences, usages, importance écologique, contes, mythologie…

Cette balade s’inscrit dans le cadre du programme de sorties « Côtes et Nature » du Conseil Général du Morbihan, service des Espaces Naturels Sensibles, en partenariat avec l’opération « Arbres remarquables de Bretagne ».

Le site régional du projet Arbres Remarquables : www.mce-info.org/arbres-remarquables

Tarif : gratuit – Inscription demandée : 02.97.22.74.62 ou la-soett@wanadoo.fr

(Le lieu de rdv sera donné lors de l’inscription)