Danse avec les arbres et à ciel ouvert

(Danse avec les arbres et à ciel ouvert © La Nouvelle République – 5 mai 2011)

La compagnie d’Hervé Maigret offre un spectacle gratuit aujourd’hui dans le cadre magnifique du château de Bressuire (Deux-Sèvres). À ne point manquer !

La compagnie de danse, dirigée par le chorégraphe Hervé Maigret est à nouveau en résidence au Théâtre. Alain Crendal a invité cette compagnie, « un partenaire fidèle depuis sa création il y a 11 ans, qui va s’exprimer sur un projet intéressant dans un lieu autre que le théâtre, en extérieur sur une thématique autour de l’arbre ». Les cinq danseurs vont revenir la proposer aboutie en septembre, dans un lieu encore tenu secret. Cette fidélité artistique sera également prouvée par la présence de NGC25, lors du festival Terre de Danses, du 6 au 10 juillet, avec les représentations de ses spectacles « Génération Kadors ». Hervé Maigret nous donne donc rendez-vous aujourd’hui jeudi, à 18 h 30, pour une répétition publique gratuite d’une vingtaine de minutes, dans l’enceinte du château, autour d’un arbre : « Dans l’optique de continuer la démarche de démocratisation de la danse, pour donner envie de toucher un moment de poésie en lien avec la nature, jouer avec elle et ses contraintes, renouer avec le lien que nous avons depuis la nuit des temps avec l’arbre, car nous sommes de cette nature ».

Danser avec l’arbre, voilà une thématique « branchée », mise en musique par le « paysagiste sonore » Jérémie Morizeau.
____

Répétition publique en extérieur aujourd’hui à 18 h 30, au château de Bressuire, 20 minutes de spectacle gratuit. En cas d’intempérie, repli vers la chapelle Saint-Cyprien.

Pour plus d’infos sur la compagnie NG25, faites un tour sur leur site, c’est par ici.

Quelles forêts pour nos enfants ?

Le collectif SOS Forêts – Lorraine regroupant à ce jour 25 organisations,
vous invite à une conférence de presse-débat  le Vendredi 4 Mars – 15 Heures 30
à la Ferme Forestière, Velaine-en-Haye (Meurthe-et-Moselle)

Des associations de protection de la Nature, des syndicalistes, des forestiers, des scientifiques débattront avec Daniel Béguin, Michael Weber, Olivier Jacquin, Etienne Pourcher, Michèle Grüner et d’autres élus, de l’avenir de nos forêts :

– Comment le chef de l’État (Nicolas Sarkozy) et le président de l’ONF (Hervé Gaymard) veulent transformer la forêt française en plantations productives à court terme, et saccager des siècles de gestion durable,

– Quelles conséquences pour la Forêt, la biodiversité et les paysages lorrains, pour les communes, pour l’économie régionale et locale, pour l’ONF et pour tous les citoyens ?

– Comment le Grenelle de l’Environnement se transforme-t-il en Grenelle de l’Enrichissement tout en lavant plus vert que vert ?

500.000 citoyens britanniques ont fait échouer les projets de leur gouvernement de mettre en vente les forêts publiques. [1][2]

S’inspirant de cette victoire, la première action du collectif SOS Forêts né en Lorraine et appelé à s’étendre, sera de saisir ce vendredi l’Union Européenne et la Convention de la Biodiversité de l’ONU, afin de les alerter sur les conséquences dramatiques de la politique ultra-productiviste en cours en France, et de proposer une gestion forestière durable, sociale et écologique, dans le cadre de 2011, l’Année internationale de la Forêt.

Venez nombreux débattre avec nous,
L’objectif sera de saisir ce vendredi l’Union Européenne et la Convention de la Biodiversité de l’ONU, afin de les alerter sur les conséquences dramatiques de la politique ultra-productiviste en cours en France, et de proposer une gestion forestière durable, sociale et écologique, dans le cadre de 2011, l’An née internationale de la Forêt.


____

«Suite au formatage des citoyens par une presse au service du capitalisme industriel.
Certaines vérités doivent être dites et là on atteint des sommets.
C’est à dire que l’on utilise la sensibilité du citoyen écologiste, on le culpabilise sur son cota de Co2 pour mieux lui faire avaler la pilule et lui faire croie que si on brûle du bois en lieu et place des énergies fossile, on réduit son empreinte écologique.
Ceci dans le seul but de mettre main basse sur une énergie beaucoup plus rentable que le gaz ou le pétrole, sans tenir compte des préjudices écologiques ni même de se soucier de la notion de partage des ressources.
La biomasse compte pour près de 10,1 Mtep de production d’énergie.
Dans la consommation supplémentaire d’énergies renouvelables à l’horizon 2020 prévue par la loi dite Grenelle, la biomasse, pour la production de chaleur et d’électricité, comptera pour un tiers environ (6 à 7 Mtep supplémentaires) soit 60 à 70% de plus.
Le bois énergie ne représente que 3 % de notre consommation totale d’énergie. Augmenter l’exploitation des forêts de 30% à 40%, ne représente que 1% de notre consommation d’énergie fossiles et ne fait baisser que de 0,62% l’émission de co2 (source ADEME)
Alors que l’isolation de bâtiments peut faire baisser de 20% notre consommation énergétique.
Bruler 100.000 t de bois vert pour chauffer des Bâtiments très mal isolés (Cas de L’UEM à Metz) c’est de l’irresponsabilité et un crime écologique.»
____

Le collectif SOS Forêts :

WWF, LNE-MIRABEL, Centre Ornithologique Lorrain, LPO, Floraine, CPEPESC, CGT, Solidaires, CFDT, FSU, les Amis de la Terre, Vosges Ecologie, Oiseaux Nature, Flore 54, Association de Protection du Massif Forestier de Haye, Neomys, Inforêt, Gecnal Sarreguemines-Forbach, Air Vigilance, Europe Ecolgie les Verts, Cap 21, Parti Socialiste, Front de Gauche (PCF, Parti de Gauche, Gauche Alternative…) et d’autres organisations en cours de délibération.

03 87 56 42 15 / 06 16 30 74 67
____

Dossier à télécharger : Quelles forêts pour nos enfants (6 pages en .pdf)

Comme le collectif n’a pas encore de logo, j’ai choisi une affiche de Greenpeace « When a tree falls, it takes other lives with it » créée en 2009 par: AlmapBBDO, São Paulo, Brazil, 2009.
Chief Creative Officer: Marcello Serpa / Executive Creative Director: Marcello Serpa
Creative Director: Luiz Sanches / Art Director: Ricardo d’Avila / Copywriter: Pernil
____


____

Un article du Républicain (24.04.2011) envoyé par Sisley, à consulter ici.

Élisez l’arbre de l’année 2011

Les arbres tiennent une place importante dans votre vie ? S’il y en a un parmi eux qui vous tient vraiment à cœur, alors proposez-le comme Arbre de l’année 2011 !

.
L’idée, le principe…

Tout groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…) peut proposer un arbre candidat à l’Arbre de l’année. En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l’histoire même de l’arbre et de son importance – culturelle, affective, sociale, symbolique, historique… – pour le groupe qui le présente.

En novembre prochain, le jury élira trois arbres de l’année par région, puis un par région ; le grand public participera à l’élection grâce à un vote par Internet. Le lauréat national sera ensuite choisi parmi les 26 arbres ainsi retenus. Des photos – réalisées par les photographes de Terre Sauvage – des arbres lauréats et de la communauté ayant proposé leur candidature seront exposées sur les grilles de l’Unesco à Paris. Une jeune pousse de l’essence gagnante sera plantée dans le jardin de l’Élysée.

Comment participer ?

Vous avez jusqu’au 25 juillet pour remplir le dossier d’inscription. Rendez-vous sur le site officiel de la manifestation pour découvrir le calendrier et ses modalités, c’est par ici.

En quelques mots, vous aurez à nous raconter pourquoi cet arbre est important à vos yeux. Votre texte, accompagné d’une photo de l’arbre et de sa situation géographique, permettra au comité de sélection, composé de représentants de l’ONF – Office national des forêts –, de l’UICN – Union internationale pour la conservation de la nature – et de Terre Sauvage, de choisir les 78 arbres nominés (3 par région).

Rencontres nationales autour du plessage de la haie champêtre

.
Les 17, 18, 19 et 20 février 2011 à Boursay dans le Loir-et-Cher.
.

La Maison Botanique propose une grande rencontre entre des plesseurs de différentes régions de France, pour montrer la diversité des techniques locales, et la vitalité des associations et des personnes qui ont transmis ce savoir-faire malgré les bouleversements des pratiques agricoles. Entre tradition et modernité : Cette technique d’entretien de la haie apporte un tel intérêt qu’elle peut être envisagée pour d’autres usages que traditionnels. Une haie plessée, après avoir été autrefois une clôture infranchissable pour le bétail, trouve aujourd’hui une nouvelle place dans nos paysages, autant ruraux qu’urbains.

Durant ces quatre journées, l’association organise :

• démonstrations de diverses techniques régionales par des plesseurs de toute la France : Flandre, Mauges, Morvan, Perche, bocage bressuirais, etc ;
ainsi que des tables rondes les vendredi 18 et samedi 18 février ;
• une conférence qui aura lieu le vendredi 18 février à 20h30 ;
• des formations pour les professionnels ou les particuliers le jeudi 17 février ;
• des animations pour les groupes scolaires ;
• de nombreuses animations autour de la haie, des visites guidées, et des expositions pour le public le dimanche 20 février.
____

Maison botanique – centre européen des trognes

Adresse : rue des Ecoles 41270 Boursay France
Téléphone : 02 54 80 92 01
Email : contact@maisonbotanique.com

Exposition « Arbres remarquables en Essonne »

Hall des Archives départementales
38 rue du Commandant Arnoux – Chamarande
Renseignements au 01.69.27.14.14.

François Giard, technicien opérationnel à l’Office national des forêts (ONF) et Yves Morelle, photographe aux Archives départementales ont conjugué leurs sensibilités dans un dialogue des quatre saisons avec nos frères végétaux. Ils sont allés à la rencontre des arbres les plus remarquables de l’Essonne pour nous présenter de magnifiques portraits qui sont exposés dans le hall des Archives.

L’association Cinéam y propose également des vidéos sur ce thème, à partir d’extraits de films amateurs tournés en Essonne, des années 1920 aux années 1970. Le visiteur pourra continuer sa réflexion par une promenade dans le parc à la rencontre des plus beaux arbres du domaine.

.

• Entrée libre, lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf lundi 10h), et les week-ends de 14h à 17h

• Conférence « À l’ombre des grands arbres … : à Sainte-Geneviève-des-Bois,
la plus grande nécropole de l’émigration russe au monde », samedi 6 novembre à 14h30

• Visite du cimetière russe à Sainte-Geneviève-des-Bois, samedi 20 novembre à 14h

• Projection du film « Arbres : un voyage immobile », CinÉtampes, dimanche 12/12 à 18h

Un voyage exaltant sur le Rafiot des Cimes avec Port Libre

Il y a des gens qui vous résonnent sans qu’ils s’en aperçoivent…

En remontant la piste des visiteurs du blog il y a quelques mois, j’avais découvert Port Libre, une association « arboriculturelle » qui évolue entre l’éphémère et le durable… Un collectif réunissant des passionnés dans les cimes des arbres (grimpeurs, arboristes, architectes, plasticiens, sculpteurs, cordistes, musiciens, conteurs…), conquis par leur approche je les avais mis en lien sur le blog, quelques courriers échangés mais sans jamais se croiser. Et c’est le festival Téciverdi qui joua l’entremetteur… ce fut une belle rencontre humaine !

____

Hardis marins ou fieffées coquines,
à l’époque de la marine à voile vous arpentiez Terra Incognita sur des coquilles de noix.

Du creux des ressacs aux volcaniques îles, du chant des forêts aux sirènes ailées,
l’aventure semblait infinie… Le poète n’avait qu’à lever la main…

Aujourd’hui, qui mène nos rêves… La lucarne hypnotique ?
Qui pense encore à caresser les étoiles…et goûter les racines de la création ?

A l’aube, tandis que lentement vous émergez de vos songes salés, un jardin de port s’est érigé au cœur de la cité. En déambulant parmi ses diverses activités liées au conditionnement des plantes et des graines, des gréements à vérifier, des cordes à rabouter, des provisions d’eau douce et de rhum à prévoir, sans doute apercevrez vous amarré, ou plutôt échoué, un drôle de rafiot ! La légende rapporte que son terrible capitaine, le Pernambouc, fut exilé des Océans après avoir coulé le vaisseau La Providence qui ramenait à son bord l’Arbre de la Connaissance.

Depuis il attend qu’un équipage au pied fleuri accepte d’embarquer en sa compagnie pour un voyage vertical à la recherche de l’ultime rameau ! La mise à l’air du rafiot ne pourra se faire que lorsque ses cales seront remplies de chansons, sonnets, billets doux… Jeter l’encre jusqu’aux racines du ciel !

Libres butineurs ! Botanistes voyageurs ! Joyeuses écorssaires ! Qu’attendons nous pour mettre les voiles, capeyer vers les cimes, habiter le verbe Hêtre, Micocoulier, Cèdre, Figuier, Angélique… Ce véritable trésor de l’humanité… L’Arbre de Vie.

Amarré à des arbres élevés, le Rafiot des Cimes hume le vent, il attend l’équipage.

Tout public de 7 à 77 ans qui le désire peut se hisser à son bord et partir à l’aventure, l’accès est même possible aux personnes à mobilité réduite grâce à l’ascenseur à énergie humaine…

Le Rafiot des Cimes n’est pas la représentation d’un spectacle ; ni un parcours acrobatique dans les arbres ; encore moins un tour de manège.

Mais qu’est-ce alors ? Une expédition dans la canopée ; un autre point de vue du quartier ; une invitation à un voyage vertical ; des jardins éphémères, flottants entre air et mer, peuplés de phytosophes perchés… entre radeau de la méduse et nef des fous.

Un voyage exaltant, allongé sur ce Rafiot le regard attiré par les cimes des arbres ondulant dans le vent… Un périple hors du temps, entre ciel et terre – une parenthèse de pur bonheur. Des sourires, des rires… l’équipage était fin prêt pour naviguer sur les légendes, et l’histoire d’Humbaba nous fut contée… Avant de redescendre sur Terre d’un saut en chute libre…

Merci pour ces instants magiques, et à bientôt dans les arbres !

Perché bien haut sur ce Rafiot, les mots d’un copain me sont revenus en mémoire… Lire la suite

Fête des Arbres, Allinges (Haute-Savoie)

Le samedi 5 juin, Auprès De Mon Arbre vous convie à une soirée étoilée sous les châtaigniers. Cette fête sera l’occasion de célébrer la magie des Arbres, des Forêts et de la Terre, et de rappeler l’impérieuse nécessité de les protéger.

Des contes précèderont la projection du film « Arbres, un voyage immobile » inspiré des paroles de Francis Hallé.

Ouverture des branches à 20 h 30 et début de la projection à la tombée de la nuit.

Paf : 3 euros / buvette & cuisine végétarienne.

Le dimanche 6 juin, la Fête des Arbres accueille petits et grands dès 14 h pour un après-midi facétieux et instructif.

Au programme : clown, danse, chansons, contes, ateliers, land art, peinture, expo, … Entrée libre / buvette sans alcool / gâteaux & cuisine végétarienne.

L’évènement se déroulera sous la protection des arbres la vieille châtaigneraie d’Allinges, un site magnifique à découvrir ici.