Le platane de Lutterbach (Haut-Rhin)

Dans l’excellente feuille d’A.R.B.R.E.S. je découvre la photo d’un platane avec un tronc colossal à Lutterbach près de Mulhouse, je fouille dans mes livres, mais rien, pas encore de données…

Je me mets donc en quête de photos et d’un peu plus d’infos. Contact est pris avec l’Association d’Histoire de Lutterbach qui a répondu avec enthousiasme à mon mail en me fournissant un dossier complet sur ce doyen du village.

« Planté sur un ancien point trigonométrique. Jadis compris dans l’enceinte de l’ancienne brasserie et dernier survivant d’un groupe de platanes qui se trouvait dans l’enceinte du parc de cet établissement. » (clic les photos)

« Autrefois les relais de poste s’arrêtaient sous son ombrage ainsi que les voitures hippomobiles. Il faisait ombrage au lavoir en service jusqu’en 1950 et qui se trouvait à ses pieds sur le ruisseau le Runzbach, par suite du remblaiement du Runzbach  l’énorme tronc noueux est profondément enfoncé dans le sol. »

« Dimensions actuelles : circonférence à la base 7m70 ; circonférence des deux branches charpentières 5m60 et 3m30 ; 20 mètres de haut. Et un âge compris entre 200 et 250 ans. De 1971 à 1973 le Club Vosgien a recensé les arbres remarquables d’Alsace, et le platane figure dans cet inventaire, comme étant l’un des plus gros arbres du département. »

Merci pour ce reportage François, il s’agit vraiment d’un beau platane, avec deux grosses charpentières soutenues par un tronc ramassé mais imposant. Et puis, c’est vraiment sympa de pouvoir le découvrir à différentes époques à l’aide des photos anciennes ; il aura réussi à survivre à l’urbanisation tout en gardant une place de choix au cœur du village. Si vous désirez en apprendre plus sur l’histoire de ce village, visitez le site de l’AHL, par ici.

Platane de l’île Saint-Aubin, Angers (Maine-et-Loire)

Aujourd’hui, partons avec Gilles en direction d’Angers, et plus précisément sur l’île Saint-Aubin, biotope humide d’importance internationale de 600 ha.

“Cette grande île triangulaire se situe au milieu du système particulier de confluence que forment la Mayenne et la Sarthe qui deviennent en aval la Maine. Pour s’y rendre, il n’y a pas de pont mais il convient d’emprunter le bac de port champs bas ou celui du port de l’île. C’est ce deuxième qui nous intéresse. Car après avoir tiré manuellement la corde pour traverser la Mayenne, on arrive directement au niveau du platane resplendissant qui trône derrière une guinguette au bord de l’eau.” (clic pour agrandir)

“Voyez plutôt le géant : 25 mètres de haut pour un ombrage portant sur 40 mètres de diamètre, le tout sortant d’un tronc asymétrique de 7 mètres 30 de circonférence. Un spécimen magnifique en dessous duquel il fait bon s’abriter du soleil et dont les charpentières monstrueuses vous écrasent par leur présence tant elles sont démesurées.”

“Je n’ai pas d’indication sur son âge mais il ne doit pas avoir plus de 250 ans étant donné que ses racines puisent en abondance l’eau de la rivière tout au long de l’année.”

“L’exploration du Maine-et-Loire guidée depuis le Lot continue … ! “

Merci pour la découverte de ce platane géant Gilles, et dire qu’avant je ne connaissais que les platanes taillés au bord des routes ou des boulevards. Mais un jour la rencontre a eu lieu avec un platane qui avait pu s’exprimer librement comme celui-là. Ce sont vraiment des arbres fantastiques, ils deviennent vite très imposants, et comme tu le rappelles, les charpentières sont “démesurées” avec une forte “présence”. Bien aimé la photo de ton p’tit bout assis sur les racines…

L’envergure et l’ombre de ce platane m’ont rappelé les écrits de Pline l’ancien sur l’histoire de cet arbre originaire de contrées lointaines, apprécié pour son ombre fraiche ; d’ailleurs tellement admiré qu’ils lui donnaient du vin à boire… Lire la suite

Chêne au rocher de la Chaise, Champdeniers Saint Denis (Deux-Sèvres)

Des nouvelles des Deux-Sèvres, en mail un lecteur me raconte ‘son’ chêne, perdu dans les bois, un arbre remarquable qui affiche une circonférence de 4,99 mètres.  Voici quelques photos reçues sur lesquelles on peut voir la puissance de ce chêne, voyez ce tronc magnifique… (clic les photos)

chêne au rocher de la chaise 1chêne au rocher de la chaise 3chêne au rocher de la chaise 2

Entouré par la forêt, il semble bien difficile de rendre en photo toute la majesté de ce chêne. Pas encore réuni toutes les informations sur cet arbre, mais je continue à fouiller ; et je mettrais cet article à jour prochainement.

Merci pour le partage & les photos  Frédéric, un “nouveau” chêne rajouté à la liste !
____

Mise à jour le 19/01/2009 : Yanick s’est rendu près du chêne.

“J’ai mesuré plusieurs fois le chêne de la chaise, et je dois pas être le seul, y’a des petits points de peinture rouge tout le tour à 1.30m et ce n’est pas moi qui les ai fait.”

“2005 – 4,89m / 2007 – 4,96m / 2009 – 4,99m, hauteur comprise entre 25 et 30m pas facile à voir, vallée encaissée et pas de recul ni de visibilité.”

“A proximité, j’ai découvert un platane les racines dans le ruisseau et qui, chose étonnante, développe des pneumatophores comme un cyprès chauve !” Lire la suite

Platane Branféré, Le Guerno (Morbihan)

Un platane dont les dimensions exceptionnelles participent à la renommée du Parc animalier de Branféré dans le Morbihan. Cela fait longtemps que des amis et lecteurs bretons m’en parlent avec éloges. Et c’est finalement, mon grand-père qui me le fera découvrir en photos.

Ce platane planté au XVIIIe siècle affiche une circonférence de 4,50 mètres, mais c’est surtout cet aspect “pleureur” qui lui donne un caractère remarquable, il a d’ailleurs été classé comme tel par l’Office National des Forêts. (clic les photos)

Certes, il ne s’agit pas d’un arbre très vieux, mais son envergure et la surface couverte par ses branches ont suffit à sa renommée… Je l’imagine somptueux dans quelques décennies, ses branches marcottant comme celles du platane de Lamanon.

La levée du port, alignement de platanes bicentenaires, Thoissey (Ain)

Il existe des alignements d’arbres magnifiques, cet ensemble d’arbres planté par les hommes prend parfois un caractère remarquable. Bon nombre d’essences sont utilisées pour border les routes : platanes, tilleuls, micocouliers et marronniers.  Fraxinus nous fait parvenir un reportage sur un alignement de platanes remarquable à Thoissey dans l’Ain :

“A quelques kilomètres de chez moi, entre Saône et Dombes cette remarquable et très belle allée de platanes bicentenaires destinées à protéger des caprices de la Saône la route menant du centre ville au port. A découvrir.” (clic les photos)

allée de platanes bicentenaires 1

“Le chemin d’accès au port étant bien souvent impraticable, on décida de construire cette levée au début du XVIIIe siècle : en avril 1710, les habitants de Thoissey, Saint Didier et Mogneneins furent convoqués pour aller travailler à sa confection. En 1880, une décision du conseil général faillit la priver de ces beaux arbres mais l’indignation de la population et du conseil municipal fit abandonner ce projet malheureux et la ville de Thoissey en obtint la jouissance.”

La levée du port en 1904 - source archives de l'Ain

Rehaussée en 1845, elle forme maintenant une belle avenue d’environ 900 m bordée par 179 platanes plantés en 1808 (d’après les archives municipales). Ce magnifique décor a servi également de cadre au tournage de certaines scènes du film “Après lui” avec Catherine Deneuve, voir ici.

Merci pour ce reportage Fraxinus, un bel alignement, cela offre un effet d’optique saisissant, même si ces arbres du bord de route jouissent d’une mauvaise réputation… ceux-là par leur racines emmêlées protègent la route des assauts violents de la Saône. Lire la suite

Platane de Diane, Clayes sous Bois, Yvelines (Yvelines)

A Clayes-sous-Bois se dresse un arbre historique planté à l’initiative de Diane de Poitiers, vers 1556. Sa circonférence est de plus de 8 mètres, une hauteur de 31 mètres, une envergure de 43 mètres et il présente un marcottage spectaculaire de ses branches maîtresses ; ce géant a reçu le label ARBRES en juillet 2000 [1]. (clic les photos)

Platane de Diane 1

Un développement spectaculaire et des marcottages surprenants…

Platane de Diane 2

Un des plus beau platane d’Île de France, merci pour les photos Virginie & Laurent.
Lire la suite