Houx montagnard, cabane de Castillou, Bilhères (Pyrénées-Atlantiques)

A la recherche de fiches randos pyrénéennes en vue d’excursions au printemps dans le Haut-Béarn, je découvre un site plutôt bien fait, et sur un des topos figure une miniature avec un houx magnifique, en station isolée à 1270m d’altitude. Voulant en voir plus, je contacte l’auteur qui a accepté de me prêter le cliché. (clic pour agrandir)

Localisation Houx cabane Castillou (1270m) - clic pour agrandir.
Merci pour la photo JP, il s’agit vraiment d’un  superbe ‘buisson’ de houx !

Situé à 2h30 de marche du village de Bilhères, c’est un arbre qui se mérite…

Pour vous y rendre, le mieux est de consulter la fiche rando préparée par Jean-Paul.
(Bilhères – pic d’Escurets 15km / 825m de dénivelé / durée totale 7h30), c’est par ici.

Le houx de Wissembourg (Bas-Rhin)

Dans la feuille d’A.R.B.R.E.S. de décembre 2008, l’évocation d’un houx géant a tout de suite éveillé ma curiosité. Ce spécimen se trouverait en bord de GR près de Wissembourg en Alsace. Mais comment faire pour obtenir des photos ainsi qu’une mesure récente de la circonférence ? (clic pour agrandir)

En fouillant un peu sur le net, je découvre le Club Vosgien de Wissembourg, créé en 1877 afin d’aménager un réseau de sentiers pédestres dans la région. Je contacte le président de l’association en espérant qu’il connaisse tous les chemins de son pays, et qui sait, le houx ?

Très rapidement je reçois des photos du houx recherché ; ainsi qu’une mesure de circonférence : 90 cm à 1,50m de haut, pour une hauteur de 7 mètres. Un individu qui finalement n’est pas aussi âgé que je l’espérais, les houx peuvent atteindre des âges avancés, et des spécimens centenaires atteignent environ 1,20m de circonférence.
Parmi le plus vieux houx de France, on peut citer : celui de Molphey en Côte d’Or (circ 2,40m) et celui de Lassay-les-Châteaux (circ 2,61m), et ceux découverts par Sisley [1].

Merci d’avoir accepté de lui tirer le portrait Jean-Louis, l’appellation ‘géant’ traduit surement qu’il est le plus gros représentant de l’espèce dans la région ; et à ce titre il devient un individu remarquable, même s’il n’a pas atteint les dimensions de ses ainés.

Si vous comptez randonner dans ce pays, contactez le Cub Vosgiens de Wissembourg, nul doute qu’ils sauront vous indiquer de bons sentiers adaptés à votre niveau, ou même vous initier à la marche nordique… Visitez leur site, c’est par ici.

Hêtres et houx centenaires, en forêt de Saint Sauveur le Vicomte (Manche)

Petit tour par la forêt de Saint Sauveur le Vicomte dans la Manche. Le département compte parmi les moins fournis en forêts mais possède le plus grand nombre d’arbres, car le nombre de haies de bocage se compte en dizaines de kilomètres. Quand les feuilles tenaient par milliers aux branches, j’ai eu la chance de me déplacer dans cette zone boisée pas très grande, mais pas pour autant pauvre en spécimens hors du commun.

C’est entre les chênes, hêtres, charmes, houx et fougères que vivent une dizaine de ligneux très respectables. Un groupe de trois hêtres bicentenaires à l’entrée ouvre la marche. (Mensurations des trois hêtres : hauteur > 24 m ; circonférence : 3,90-4,10 m ; âge > 200 ans) ; vient ensuite un bel arboretum, dont je n’ai pas de photos, composé entre autre d’espèces nord américaines.

Puis plus loin dans les bois au cœur d’une parcelle en replantation se tient tranquillement un très beau houx qui toise de haut les jeunes chênes à son pied. Pour cette espèce les dimensions en diamètre de tronc sont très largement au dessus de la moyenne. Les plus haut houx recensés en France ont été mesurés à 25 m de hauteur et peuvent avoir une circonférence de 2,50 m. Lire la suite