Temple de Tōshō-gū, Nikkō 日光東照宮 (Japon)

Un ami revient d’un voyage en famille au pays du Soleil Levant, voici quelques clichés d’une visite au célèbre temple de Tōshō-gū près de la ville de Nikkō, situé dans une vieille forêt sacrée composée essentiellement  de vieux cryptomères. [1]

toshogu3.jpg

“Cadeau pour mon krapo, un cryptomère géant du Japon : une circonférence de 6,35 mètres pour 60 m de haut. Le vieux conifère porte ses 700 ans au temple de Tōshō-gū (construit à partir de 1618) dans le parc national de Nikkō.” (clic les photos)

watermark1191.jpgtoshogu2.jpg

“Je n’avais pas assez de recul pour prendre de plein pied le géant de 60 mètres.”

templedetshg9.jpgtempledetshg8.jpg

Merci pour la ballade Natsu, c’est super sympa d’avoir pensé à moi au pied de ces géants. Ça m’a tout l’air d’être un très bel endroit, l’architecture du temple s’insère à merveille au coeur de cette vieille forêt ; et j’imagine que l’humidité ambiante ajoute à l’atmosphère particulière du lieu… En tout cas le Sugi présenté, avec ses 700 ans, se montre comme un vénérable, décoré et honoré comme il est coutume au Japon… Lire la suite

De la Bretagne à la Californie, au pied des séquoias géants

Grâce au chêne de Mauléon, rencontre avec Gaël, un breton qui me signale un séquoia impressionnant à Pontivy, dans le Morbihan. Je pris contact à l’époque, avec la mairie de la ville afin d’obtenir des précisions dendrologiques, mais à ce jour, toujours aucune réponse. J’avais donc mis ces clichés de côté en attendant de pouvoir en dire plus…

Le temps est venu, voici le ‘jeune’ séquoia breton :

Depuis, Gaël est parti voyager en Californie, et il a pu visiter Muir Woods National Monument [1]-[2], le vestige d’une ancienne forêt de séquoias à feuilles d’if :
“Je t’avais envoyé des photos du séquoia de Pontivy, il y a pas mal de temps. Comme promis je t’envoie celle du séquoia national park en Californie où, j’ai passé 4 jours du 9 au 14 novembre 2008, sans réussir à en faire le tour complet. ” (clic les photos)

“Je dirais un seul mot pour ce parc : magique ! Avec une diversité en flore et en faune, du relief, des légendes et bien sur des séquoias qui dépassent le millénaire, et affichent plus de 70 mères de hauteur ; et  mais aussi des épicéas et pins immenses qui peuvent atteindre les 80 mètres. En espérant que tu apprécieras les photos.”

Merci beaucoup pour le reportage Gaël, ça m’a tout l’air d’une forêt fantastique ! Ces séquoias sont des arbres géants, tout droit sortis d’un passé fort lointain… Deux reportages en provenance de Californie cette année, il va vraiment falloir que j’économise pour un billet d’avion, moi aussi j’aimerais bien me perdre dans cette cathédrale végétale…

Muir Woods National Monument

A 25 km de San Francisco, le Muir Woods National Monument est l’endroit idéal pour découvrir les immenses arbres “sequoia redwood” qui grimpent à plus de 75 m. Le parc est petit mais la visite est belle et reposante. Les photos m’ont été envoyées par un couple d’amis résidant en Bourgogne, en vacances à San Francisco pour visiter leurs enfants.

Et en plus ces arbres ne sont pas parmi les plus gros séquoias, les plus impressionnants se trouvent au Yosemite Parc. Un jour, je me rendrais au pied de ces géants américains…

Merci pour les photos Roger, je sais que c’était tes premier mails avec photos en pièces jointes, et que ça n’a pas été facile… Amitiés.

Figuier des Banyans, Ficus Benghalensis

botanique-banyan-treeAprès l’illumination sous l’arbre de la Bodhi, le Bouddha vint s’asseoir sous l’arbre Vata, afin de recevoir l’hommage de Brahma, le Créateur, père des dieux et des hommes. Brahma supplia Bouddha de ne pas garder sa découverte pour lui, mais de la révéler à l’humanité souffrante. Le Vata est le figuier des Banyans, qui doit son nom (banyan signifie marchand) au fait que les petits marchés locaux se tiennent à l’ombre de son feuillage. C’est l’arbre qui m’a le plus impressionné en Inde, de ses très grandes charpentières le banyan laisse pendre des racines aériennes qui une fois arrivées à terre, créeront de nouveaux arbres. Le plus grand spécimen , un bois à lui tout seul, fait 412 mètres de circonférence !
Modèle de luxuriance, de prolifération infinie de la vie, le Banyan est la résidence terrestre des dieux créateurs. Le Pipal et le Vata forment le couple de figuier sacré, et pour les hindous le banyan est considéré comme féminin.

Vagabondage au milieu des ruines d’Hampi, site grandiose classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Au hasard d’une promenade, un banyan vénérable ! Un arbre à vœux, vous pouvez voir les petits sacs accrochés aux racines, ils contiennent des souhaits d’indiens qui seront exaucés, lorsque la racine touchera le sol pour former un nouveau tronc.

Banyan Tree Hampi Inde

Une sacrée impression ce géant du Karnâtaka, lieu de pèlerinage pour les hindous qui lui vouent une très grande adoration. Il est d’usage de venir faire un voeux avant son mariage.

Si vous vous rendez un jour à Hampi, faites une halte au très bon restaurant “mango tree restaurant” et comme son nom l’indique, un manguier immense (le plus grand que je n’ai jamais vu) offre une ombre fraiche à toute la terrasse, un très bel endroit et la cuisine est fantastique ! Lire la suite