Les arbres de Belmont (Bas-Rhin)

Le chemin qui conduit de Solbach à Belmont est jalonné d’immenses arbres, des érables et quelques tilleuls plantés pour former de magnifiques tonnelles ombragées sur ce parcours principalement à découvert. Ce jalonnement d’arbres sur ce chemin de moyenne montagne a été initié par le pasteur Oberlin (1740-1826) afin de rendre moins pénible l’été les déplacements des habitants de Belmont vers la vallée. La tradition voulait que chaque couple se mariant plante un arbre le long de cet itinéraire.

Leurs grandes ramures ont inspiré Vincent lors de son passage. Il en a réalisé une série de tirages barytés dans une chromie de gris, or et sépia qu’il vous invite à découvrir, avec un diaporama ; c’est par que ça commence.

Vincent expose ses photos sur son blog, faites donc un tour dans les Vosges par ici.

Vieux chêne et érables champêtres, Bliesdalheim (Allemagne)

C’est reparti pour un tour ! Sisley nous emmène pour une petite virée campagnarde en Allemagne, entre le village de Bliesdalheim et Breitfurt : “comme j’ai vu ta série de vieux chênes, je ne peux m’empêcher de parler d’un que j’ai rencontré le mois dernier sur la frontière allemande.” (clic les photos)

“Alors tout commence quand lors d’une marche passant à proximité, j’ai pu admirer de loin cet arbre ; la météo et le jour déclinant je n’ai pu m’attarder. Résultat des comptes : je me décide à y retourner et à quadriller le secteur entier. C’est dans le périmètre d’un vieux corps de ferme que le vieux chêne se repose au bord d’un champ de blé.”

“De loin sa silhouette est magnifique, je m’attendais à tout au plus 1,1 m-1,2 m de diamètre mais qu’elle fut donc m’a surprise quand en mesurant je tombe sur 4,96 m de circonférence à 1,20. La hauteur est plus modeste, 17 m car port champêtre, et la largeur de frondaison rien que 29 m ! On doit pouvoir l’estimer à plus de 250 ans. C’est un individu classé selon le système allemand “Naturdenkmal” signifiant curiosité de la nature.”

“J’ai déjà vu plusieurs vieux chênes champêtres, mais alors celui-ci m’a apporté quelque chose de plus, certainement sa prestance et son isolement.” Lire la suite

Marronnier d’Inde et érable sycomore, Zetting (Moselle)

« On poursuit en feuillus, pour cela il faut se rendre à Zetting, un petit village de la vallée de la Sarre, un bourg connue de par son église Saint Martin du XI-XIIè siècle. Mais on entend moins parler du gardien du cimetière devant le monument, un arbre qui ne passe pas inaperçu et qui d’après le témoignage d’un retraité natif de l’endroit, était déjà de belle taille quand son grand-père était petit, ce qui nous donne une fourchette d’âge située entre 170 et 250 ans. »

Marronnier Zetting 1

« Le sujet en question est en fait un large marronnier d’Inde qui surplombe une large partie de la rue, l’ayant d’abord cru noyer il y a quelques années puis ensuite pour un marronnier rouge, je m’en suis qu’enfin rendu compte l’année dernière. Ses 3,15 m de circonférence et ses 15 m de hauteur lui confèrent le titre d’être un arbre mis en avant par la population qui vit avec depuis des siècles. L’occasion pour laquelle il a été planté m’est inconnu, mais comme son âge le lui permet, l’après révolution de 1789 pourrait coïncider. » (clic les photos)

Marronnier Zetting 2Marronnier Zetting 3Marronnier Zetting 4

« Quoi qu’il en soit ce spécimen fait vraiment preuve de prestance et quand j’ai enfin pu l’admirer parer de son manteau fleurit je suis définitivement tombé sous le charme. »

« L’histoire ne s’arrête pas là, en effet car plus bas dans le village en arrivant à l’écluse on rencontre également un bel individu, nous avons affaire à un vieux érable sycomore poussant au bord d’un talus et du canal. Magnifique exemplaire qui, pour le néophyte passe presque incognito. » Lire la suite