Liberté chérie

arbre-de-la-liberte-NYPL

Arbre de la Liberté, conservé à la Bibliothèque Publique de New York.

3 réflexions sur “Liberté chérie

  1. La Carmagnole a été la chanson la plus populaire de la Révolution Française. Elle date de 1792, au moment où l’Assemblée vote la convocation de la Convention et l’emprisonnement du roi.
    Mais depuis, elle a reparu à toutes les périodes révolutionnaires du XIXème siècle, en 1830 et 1871, avec de nouveaux couplets à chaque fois. Le Ca Ira est à l’origine une chanson bien distincte mais qu’on a l’habitude de chanter comme refrain de la Carmagnole.

    Madam’ Veto avait promis (bis)
    De faire égorger tout Paris (bis)
    Mais son coup a manqué
    Grâce à nos canonniers.

    Refrain
    Dansons la Carmagnole
    Vive le son (bis)
    Dansons la Carmagnole
    Vive le son du canon !
    Dansons la Carmagnole
    Vive le son (bis)
    Dansons la Carmagnole
    Vive le son du canon !

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s à la lanterne
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s on les pendra

    Monsieur Veto avait promis (bis)
    D’être fidèle à son pays (bis)
    Mais il y a manqué,
    Ne faisons pas de quartier.

    Antoinette avait résolu (bis)
    De nous faire tomber sur le cul (bis)
    mais son coup a manqué,
    Ne faisons pas de quartier.

    Amis, restons unis (bis)
    Ne craignons pas nos ennemis (bis)
    S’ils viennent nous attaquer,
    Nous les ferons sauter.

    Oui, nous nous souviendrons toujours (bis)
    Des sans-culottes des faubourgs (bis)
    A leur santé buvons,
    Vivent ces francs lurons.

    (1869)
    Que faut-il au républicain ? (bis)
    Du fer, du plomb et puis du pain (bis)
    Du fer pour travailler,
    Du plomb pour se venger.

    Refrain
    Et du pain pour nos frères
    Vive le son (bis)
    Et du pain pour nos frères
    Vive le son du canon !
    Et du pain pour nos frères
    Vive le son (bis)
    Et du pain pour nos frères
    Vive le son du canon !

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s à la lanterne
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s on les pendra

    Que faut-il au républicain ? (bis)
    Vivre et mourir sans calotins (bis)
    Le christ à l’écurie,
    La vierge à la voirie.

    Refrain
    Et le saint père au diable !
    Vive le son (bis)
    Et le saint père au diable !
    Vive le son du canon !
    Et le saint père au diable !
    Vive le son (bis)
    Et le saint père au diable !
    Vive le son du canon !

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s à la lanterne
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s on les pendra

    (1871)
    Vive la Commune de Paris (bis)
    Ses barricades et ses fusils (bis)
    La Commune battue
    Ne s’avoue pas vaincue.

    Refrain
    Elle aura sa revanche
    Vive le son (bis)
    Elle aura sa revanche
    Vive le son du canon !
    Elle aura sa revanche
    Vive le son (bis)
    Elle aura sa revanche
    Vive le son du canon !

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s à la lanterne
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s on les pendra

    (fin du XIXème siècle)
    Que faut-il donc au plébéien (bis)
    Le bonheur de tous et le sien (bis)
    Prendre terre et machine,
    Désinfecter l’usine.

    Refrain
    Et sauver l’ouvrière
    Vive le son (bis)
    Et sauver l’ouvrière
    Vive le son du canon !
    Et sauver l’ouvrière
    Vive le son (bis)
    Et sauver l’ouvrière
    Vive le son du canon !

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s à la lanterne
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s on les pendra

    (1917)
    Vive la Commune de Russie (bis)
    Ses mitrailleuses et ses fusils (bis)
    Après s’être battue
    La Commune a vaincu.

    Refrain
    Elle a eu sa revanche
    Vive le son (bis)
    Elle a eu sa revanche
    Vive le son du canon !
    Elle a eu sa revanche
    Vive le son (bis)
    Elle a eu sa revanche
    Vive le son du canon !

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s à la lanterne
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira
    Les aristocrat’s on les pendra

    http://drapeaurouge.free.fr/carmagnole.html

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s