Faites du bruit pour le climat !

climate-strike-share-image-fr-1024x591

Carte interactive avec la liste des mobilisations – 20-28 septembre 2019.

10 réflexions sur “Faites du bruit pour le climat !

  1. What can they do
    to you? Whatever they want.
    They can set you up, they can
    bust you, they can break
    your fingers, they can
    burn your brain with electricity,
    blur you with drugs till you
    can’t walk, can’t remember, they can
    take your child, wall up
    your lover. They can do anything
    you can’t stop them
    from doing. How can you stop
    them? Alone, you can fight,
    you can refuse, you can
    take what revenge you can
    but they roll over you.

    But two people fighting
    back to back can cut through
    a mob, a snake-dancing file
    can break a cordon, an army
    can meet an army.

    Two people can keep each other
    sane, can give support, conviction,
    love, massage, hope, sex.
    Three people are a delegation,
    a committee, a wedge. With four
    you can play bridge and start
    an organization. With six
    you can rent a whole house,
    eat pie for dinner with no
    seconds, and hold a fund-raising party.
    A dozen make a demonstration.
    A hundred fill a hall.
    A thousand have solidarity and your own newsletter;
    ten thousand, power and your own paper;
    a hundred thousand, your own media;
    ten million, your own country.

    It goes on one at a time,
    it starts when you care
    to act, it starts when you do
    it again after they said no,
    it starts when you say We
    and know who you mean, and each
    day you mean one more.

    The low road – Marge Piercy.

    “The low road” is from The Moon Is Always Female by Marge Piercy. Copyright © 1980 by Middlemarsh, Inc. Reprinted by permission of Alfred A. Knopf, an imprint and division of Penguin Random House.

  2. Une soixantaine de dirigeants mondiaux ont participé lundi à l’ONU au sommet sur « l’urgence climatique », pressés par une jeunesse mondiale qui réclame la fin des énergies fossiles et la réduction accélérée des émissions de gaz à effet de serre.

    À la tribune, la Suédoise Greta Thunberg, 16 ans, symbole de la jeunesse mondiale révoltée contre l’inaction des gouvernements, à la fois émue et furieuse, a délivré un discours très puissant en direction des dirigeants du monde entier.

    Voici la traduction intégrale :
    « Ce n’est pas normal. Je ne devrais pas être ici. Je devrais être en classe de l’autre coté de l’océan.

    Et pourtant vous venez tous nous demander d’espérer à nous les jeunes.

    Comment osez-vous ?

    Vous avez volé mes rêves et ma jeunesse avec vos mots creux. Et encore, je fais partie des plus chanceux !

    Des gens souffrent, des gens meurent, et des écosystèmes s’écroulent. Nous sommes au début d’une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez c’est d’argent, et de contes de fées racontant une croissance économique éternelle. Comment osez-vous ?

    Depuis plus de 30 ans, la science est parfaitement claire.

    Comment osez-vous encore regarder ailleurs ?

    Vous venez ici pour dire que vous faites assez, alors que les politiques et les actions nécessaires sont inexistantes.

    Vous dites que vous nous entendez et que vous savez que c’est urgent, mais peu importe que je sois triste ou énervée, je ne veux pas y croire. Car si vous comprenez vraiment la situation, tout en continuant d’échouer, c’est que vous êtes mauvais, et ça je refuse de le penser.

    L’idée commune qui consiste à réduire nos émissions de moitié dans dix ans ne nous donne que 50% de chances de rester en dessous des 1,5° de réchauffement, et du risque d’entraîner des réactions en chaîne irréversibles et incontrôlables. 50%, c’est peut-être acceptable à vos yeux, mais ce nombre ne comprend ni les moments de bascule, ni les réactions en chaîne, ni le réchauffement supplémentaire caché par la pollution toxique de l’air ou les notions d’égalité et de justice climatique.

    Ces chiffres reposent aussi sur l’idée que ma génération réussira à absorber des centaines de milliards de tonnes de CO2, avec des technologies encore balbutiantes. Donc 50% de risque de rester en dessous des 1.5° de hausse des températures, ce n’est pas acceptable pour nous, qui devrons vivre avec les conséquences.

    Comment pouvez-vous prétendre que ceci peut être résolu en faisant comme d’habitude, avec quelques solutions techniques ?

    Avec les niveaux d’émissions actuels, le budget CO2 aura entièrement disparu en moins de huit ans et demi. Aucune solution, aucun plan ne sera présenté pour résoudre ce problème ici, car ces chiffres dérangent, et que vous n’êtes pas assez matures pour dire la vérité.

    Vous nous laissez tomber. Mais les jeunes commencent à voir votre trahison. Les yeux de toutes les générations futures sont tournés vers vous. Et si vous décidez de nous laisser tomber, je vous le dis : nous ne vous pardonnerons jamais ! Nous ne vous laisserons pas vous en sortir. Nous mettons une limite, ici et maintenant : le monde se réveille et le changement arrive, que cela vous plaise ou non. Merci ! »

  3. Selon les 150 experts de l’IUCN, plus de 40% des espèces d’arbres présents en Europe sont menacées d’extinction.

    Gland, Switzerland, 27 September 2019 (IUCN) – Over half (58%) of Europe’s endemic trees are threatened with extinction, according to assessments of the state of the continent’s biodiversity published today by the International Union for Conservation of Nature (IUCN). The introduction of invasive species, unsustainable logging and urban development are key threats causing the decline of tree species such as the horse-chestnut across Europe.

    https://www.iucn.org/news/species/201909/over-half-europes-endemic-trees-face-extinction


    European Red List of trees – Cambridge, UK and Brussels, Belgium : IUCN, 2019

    Cliquer pour accéder à RL-4-026-En.pdf

  4. Les feux qui parcourent l’Indonésie rendent le ciel rouge – 24 septembre 2019

    https://reporterre.net/Les-feux-qui-parcourent-l-Indonesie-rendent-le-ciel-rouge

    Chaque année, les incendies en Indonésie créent une brume de fumée qui peut finir par couvrir toute la région de l’Asie du Sud-Est. Ce week-end, elle a rougi le ciel de manière spectaculaire dans la région de Jambi, sur l’île de Sumatra.

    Eka Wulandari, du village de Mekar Sari dans la province de Jambi, a capturé le ciel rouge sang dans une série de photos prises vers midi samedi 21 septembre

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s