Accueil > Évènements > Agroforesterie : Produire autrement

Agroforesterie : Produire autrement

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif a le plaisir d’inviter le public à la rencontre « Agroforesterie : Produire autrement », animée par Fabien Liagre, Responsable Recherche et Développement, Bureau d’étude AGROOF.

Le jeudi 15 décembre 2011, de 18h à 20h.

Auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France, 84 rue de Grenelle – 75007 Paris – Métro Rue du Bac (entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles).

Produire davantage tout en préservant la biodiversité, s’adapter au changement climatique, maintenir les sols fertiles, fournir une alimentation diversifiée, de l’énergie et des bio-matériaux d’origine végétale : tels sont les défis que l’agriculture devra relever dans les 20 prochaines années.

A l’heure où les pratiques agricoles intensives sont mises en cause pour leurs impacts sur la santé et la biodiversité, l’agroforesterie s’impose comme une voie de production crédible. En associant sur une même parcelle des arbres et des cultures (et/ou de l’élevage), cette technique est favorable à la biodiversité, par le nombre d’espèces associées sur plusieurs strates, et par l’aménagement de corridors biologiques et le maintien d’un sol fertile et productif.

L’agroforesterie présente des atouts indéniables, parfois surprenants. Pour se développer, il lui faut dépasser de nombreuses idées reçues et blocages. Faire de l’agroforesterie, c’est s’adapter à un processus qui ne peut se concevoir que sur le long terme, à contre courant d’une société qui vise le court-termisme dans tous les domaines…

Mettre (ou remettre) des arbres dans les parcelles agricoles : une idée étrange ou pertinente ? Les agriculteurs qui ont arraché les arbres sont-ils prêts à en réintégrer au cœur de leurs parcelles ? Et s’il y avait beaucoup plus d’agriculteurs intéressés par l’idée de l’agroforesterie que nous le pensons ? Dès lors, comment imaginer une agriculture commune où l’arbre aurait sa place ? Autant de questions qui seront abordées au cours de cette conférence !

Pour plus d’informations :

Ophélie Alloitteau, Chargée de Communication Natureparif
téléphone : 01.75.77.79.04 – mail : ophelie.alloitteau@natureparif.fr

Catégories :Évènements
  1. 6 décembre 2011 à 13:26

    Je ne connais rien a l’agriculture mais je pense que l’idée de remettre des arbres me semble logique

  2. 6 décembre 2011 à 13:39

    Bande annonce du film AGROFORESTERIE, produire autrement » (65mn) réalisé par F.Liagre et N.Girardin en 2008.

  3. 6 décembre 2011 à 13:50

    Extrait du documentaire « La magie des Haies »

    Les haies ont une importance capitale dans le paysage : biodiversité, protection des cultures, des animaux, des nappes phréatiques, et également le bois de chauffage issu de leur entretien et plus récemment découvert :le bois fertile (BRF). Une vingtaine d’intervenants racontent leur expérience : agriculteurs, éleveurs, scientifiques, vignerons, boulangers, etc Un documentaire qui parle des Haies, de la Biodiversité, d’Agroforesterie, de Bois Raméaux Fragmentés, des Trognes, et de l’intérêt agro-économique des l’arbres hors forêts.

    http://www.terre.tv/fr/1_biodiversite/7_agriculture/3044_la-magie-des-haies–lagroforesterie

  4. 6 décembre 2011 à 16:03

    J’adhère complètement avec cette dynamique du mélange des cultures !
    On optimise au maximum le rendement des plantations, rien ne se perd et le tout dans une certaine harmonie. De plus cela s’établit sur un schéma de la nature où rien n’est ici par hasard et le moindre élément a son rôle à jouer. Bien loin de l’agriculture intensive, sans respect et plus que non durable…

    Voici en compléments une discussion tirée d’un poste du forum d’  » allo-olivier  » dans lequel de nombreux liens sont cités :

    http://allo-olivier.com/Forums/viewtopic.php?id=4610&p=2

  5. 7 décembre 2011 à 16:04

    Un peu de rêve.

    Traversons la Manche et allons rendre virtuellement visite à trois colosses !

    http://www.monumentaltrees.com/fr/gbr/paysdegalles/powys/2275_croftcastle/

    • Yannick
      7 décembre 2011 à 21:37

      Superbe! Un exemple bel exemple de ce que l’on peut trouvé en Grande Bretagne; un parc possédant plusieurs spécimens hors normes!
      Il me reste quelques reportages a faire parvenir au krapo, montrant une telle concentration…

    • 8 décembre 2011 à 15:06

      Ma-gni-fi-que !!!

  6. Yannick
    7 décembre 2011 à 21:32

    La partie n’est pas gagnée! Il n’est pas facile de faire évoluer les mentalités après des années d’arasement de talus et d’arbres, d’autant que les lycées agricoles font la part belle au conventionnel…
    Il y a un projet d’expérimentation d’agroforesterie dans le Morbihan qui devrait voir le jour, piloté par la chambre d’agrculture.

  7. 16 décembre 2011 à 11:31

    Parler d’une même voix sur l’agroforesterie

    http://www.campagnesetenvironnement.fr/parler-d-une-meme-voix-sur-l-agroforesterie-severin-lavoyer-afaf-4730.html

    Une association européenne d’agroforesterie sera créée le 16 décembre. Explications sur ses raisons d’être, ses rôles et les acteurs qui la composeront avec Séverin Lavoyer, vice-président de l’Afaf, l’Association française d’agroforesterie.

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s