Accueil > Revue de presse > CNRS Le Journal – Forêt, l’urgence

CNRS Le Journal – Forêt, l’urgence

CNRS Le Journal – n°257 – juin 2011. Dossier : Forêt, l’urgence.

Le constat est sans appel : si la déforestation se poursuit au rythme actuel, la forêt naturelle pourrait disparaître de notre planète d’ici à trente ans. L’humanité entière est concernée…

En plus de nous faire profiter de ses formidables ressources, la forêt joue un rôle majeur dans le climat mondial et la préservation de la biodiversité. Heureusement, des solutions existent pour la protéger, au niveau local mais également international. Alors que les Nations unies ont proclamé 2011 Année internationale des forêts, CNRS Le journal mène l’enquête.

Pour plus de lisibilité, le numéro complet est disponible en téléchargement ici.

Catégories :Revue de presse
  1. 24 novembre 2011 à 13:20

    J’aime bien l’expression l’or vert !
    j’espère juste que la protection des forêts sera de plus en plus appliquée

  2. 26 novembre 2011 à 11:02

    Avec One Voice, la ville de Strasbourg va planter le 7 décembre prochain, dans le Parc de Pourtalès, le chêne de la non-violence. Un signe fort témoignant de l’implication de la ville européenne, et de l’association, dans la lutte contre la déforestation et ses conséquences dramatiques pour la planète et l’humanité.

    http://www.one-voice.fr/presse/one-voice-plante-le-chene-de-la-non-violence-a-strasbourg-2/

  3. 27 novembre 2011 à 16:41

    La Roumanie veut protéger ses vastes forêts vierges

    http://www.20minutes.fr/article/829706/roumanie-veut-proteger-vastes-forets-vierges

  4. 30 novembre 2011 à 18:08

    Action: Appel à l’aide des Penan: sauvez notre forêt!

    Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

    Dans la forêt pluviale du Sarawak en Malaisie, le peuple Penan lutte depuis des années contre le groupe de bois InterhillI. Les Penan ont érigé un barrage routier dans la forêt et en appellent à l’aide internationale. L’entreprise doit cesser immédiatement les défrichements.

    Interhill investit ses importants bénéfices de la coupe de bois tropicale dans l’immobilier de luxe comme l’hôtel Pullman de Kuching, sur la côte de la mer de Chine méridionale. Cet hôtel 5 étoiles situé à la lisière de la forêt tropicale est exploité par le groupe français Accor.

    Signez notre lettre de pétition adressée aux responsables politiques et aux dirigeants des entreprises concernées:
    https://www.sauvonslaforet.org/petitions/803?mrt=3a9b305352b5a666487e8c340dea2515

  5. 12 décembre 2011 à 21:00

    Merci pour le dossier du CNRS, c’est vraiment très intéressant ! Si le sujet vous intéresse, je vous invite aussi à découvrir Vita Sylvae Conservation, une association française qui oeuvre pour la préservation des vieilles forêts des Carpates.

  1. 12 décembre 2011 à 20:57

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s