Accueil > Films & reportages > La mafia du bois – Enquête en forêt tropicale

La mafia du bois – Enquête en forêt tropicale

Les quatre cinquièmes des forêts vierges ont été détruites par leur exploitation illégale, qui engraisse une puissante mafia. En achetant du bois, a-t-on du sang sur les mains ?

Film documentaire de Michaela Kirst réalisé en 2011 (52mn).

Le parc national de Masoala, à Madagascar, abrite une extraordinaire diversité d’arbres, mais leur survie est menacée par l’augmentation du nombre d’abattages. Une grande partie de ces essences rares – bois de rose, palissandre, ébène – est exportée vers la Chine et l’Europe, notamment pour servir à la fabrication d’instruments de musique. Des exploitants sans scrupules agissent partout : le commerce de bois illégal est devenu la deuxième source de revenus de la mafia. C’est tout un pan de la biodiversité qui, du même coup, est mis en danger. Il est souvent difficile de prendre les responsables la main dans le sac. C’est pourtant ce que fait le militant écologiste Alexander von Bismarck, président de l’ONG Environmental Investigation Agency, avec des caméras cachées et de fausses identités.

Grâce à ses images, il est parvenu à convaincre les responsables américains de légiférer contre l’importation de certaines variétés. Il s’agit à présent de faire en sorte que les complices, aux États-Unis aussi bien qu’en Europe, soient eux aussi sanctionnés.

____

Bientôt la suite de la soirée Thema avec « Gorilles du Congo, sauvetage à la tronçonneuse ».

Catégories :Films & reportages
  1. 16 novembre 2011 à 12:26

    C’est épouvatable de faire de telle chose que ce soit du braconnage ou des coupes illégales

  2. yanick
    25 avril 2012 à 15:53

    Même si le blog vit un peu au ralenti depuis quelques temps, ce n’est pas le moment de baisser les bras, l’arbre et la forêt (et pas conséquents l’homme) ont toujours besoin de votre soutient au 4 coins de la planète:

    Au Mexique, huit indigènes qui cherchaient à protéger leur forêt ont été brutalement assassinés par des bûcherons criminels. En l’espace de seulement deux années, 80% de cette forêt d’où ils tirent leurs moyens de subsistance ont été défrichés illégalement. Leur communauté attend toujours en vain l’aide de la police. Pour que le peuple Purépecha et leur forêt soient protégés :

    Signez la pétition:
    https://www.sauvonslaforet.org/petitions/869?mt=1342

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s