Accueil > Erables > L’Arbre Rond, érable champêtre de Beugin (Pas-de-Calais)

L’Arbre Rond, érable champêtre de Beugin (Pas-de-Calais)

Pour la commémoration de l’armistice, Yanick nous emmène dans le Nord à la rencontre d’un érable champêtre qui a vu de près les batailles de l’Artois en 1915.

« Sur mon parcours nordiste, j’avais noté la présence d’un érable champêtre en pays Artois. Et c’est en fin de soirée de retour de visite au tilleul à Ch’Tin [1] que mon guide Jacky accepta de faire un petit détour par Beugin. »

« L’arbre, dit « l’Arbre Rond » ou « l’Arbre Crépin » se trouve à l’embranchement de deux chemins en haut d’un petit mont. D’ici la vue est superbe, le village en contrebas, la campagne verte et vallonnée et les terrils se détachant sur la ligne d’horizon. »

« Ayant plutôt l’habitude de voir cette essence sous forme de têtard dans mon département, j’ai été très agréablement surpris par cet arbre au port libre et son houppier rond. Je ne m’étais jamais imaginé qu’un simple érable champêtre puisse avoir si fière allure. »

« Durant la Grande Guerre, les Beuginoises se réunissaient à son pied pour observer la bataille de l’Artois [2] qui illuminait le ciel à l’horizon. Aujourd’hui, d’ici l’on peut voir la tour lanterne de Notre-Dame de Lorette [3][4]. »

« Mesure de circonférence relevée : 3,60 mètres. »

« Selon différentes sources, cet arbre aurait 140 ans, voir 200 ans et aurait été planté par un soldat (M Crépin) à son retour de la guerre de Crimée. Autre sujet à controverse, une petite statue de la Vierge déposée dans un creux de l’arbre, placée là pour certains par un abbé et pour d’autres par un soldat anglais en 1914. »

« J’espère que ces sujets ne créent pas trop de discorde au sein du village. En tout cas, il semblait bien calme à l’heure tardive où nous l’avons traversé. Nous n’avons vu personne à part deux demoiselles que je remercie pour nous avoir indiqué la direction de l’Arbre Rond. »

Merci pour ce reportage « nordiste » Yanick ! Un érable avec un port en rondeur splendide et un âge déjà bien avancé, installé de la sorte à la croisée des chemins et dominant la vallée, il est un véritable marqueur du paysage. De plus, son histoire se confond avec les batailles sanglantes qui se sont déroulées au siècle dernier, et la Vierge au creux de l’arbre renforce d’autant plus son lien avec la population locale.

Catégories :Erables
  1. 11 novembre 2011 à 12:21

    Si ce sont les soldats qui les ont plainté je me demande si pour eux cela signifiait un quelconque symbole
    qu’importe qui les a plantés ils sont magnifiques
    ici au Québec les érables ont fier allures et l’automne quelle belles couleurs et que dire du sirop d’érable un délice

    • 11 novembre 2011 à 21:01

      Bonjour nuage,
      C’est le moment de nous faire de belles photos de toutes ces couleurs ?

  2. Loïc Liberati
    11 novembre 2011 à 13:10

    Magnifique érable, et photos bluffantes, merci beaucoup !

    • 11 novembre 2011 à 20:59

      Salut Loïc, très touché que mes photos te plaisent.

  3. 11 novembre 2011 à 14:08

    Sublime cet érable !!!!!!!!

    Je rêve d’en trouver un pareil champêtre. Et puis faut dire que 3,60 m de tour c’est carrément hors norme de nos jours…
    Fort sympa l’emplacement !

    • 11 novembre 2011 à 20:58

      Salut Sisley,

      Cet arbre m’a vraiment plus moi aussi. Lui trouvant la prestance d’un arbre d’ornement, je me demandais pourquoi l’on n’en rencontre jamais dans nos parcs et jardin où on lui préfère le sycomore. Peut-être est-ce du à sa faible longévité ?

      • 12 novembre 2011 à 18:10

        En fait je ne pense pas que ce soit la longévité qui fait qu’on l’utilise peu en parcs et jardins, car en bonne situation il peut aisément atteindre 200 ans. C’est plutôt qu’on pense en premier à l’érable plane et au sycomore, et c’est dommage, car l’écorce et le feuillage sont vraiment plaisant à contempler..

  4. CChristine
    12 novembre 2011 à 00:45

    Comme toujours… que du bonheur de découvrir ces arbres incroyables avec des histoires surprenantes.

    Merci beaucoup à tous les reporters arboriphiles !

  5. martine
    12 novembre 2011 à 10:09

    Splendide, et quelle joie de contempler un arbre « solitaire », bien dégagé, photographié sous toutes les coutures.

    Merci pour ces belles photos.

    • 12 novembre 2011 à 13:47

      Salut Martine,
      Je tu me fais remarqué que j’ai réussi à le photographier sous les 4 orientations NSEO. Sans m’en rendre compte, j’ai réussi à éviter le contre-jour grâce au soleil couchant. Il y a bien quelques zones un peu trop sombres au niveau du tronc mais le résultat me plait quand même.
      Il faut dire que le sujet y est pour beaucoup. J’ai triché un peu sur la 1ère photo en effaçant la voiture de Jacky restée garée dans le chemin descendant.
      Merci pour tes compliments.

  6. Damien
    12 novembre 2011 à 15:18

    Un arbre et des photos époustouflantes, merci beaucoup Yanick !
    Tu es expert en clichés es Ciel bleu moutonné🙂

  7. Damien
    12 novembre 2011 à 20:39

    Tiens, l’article a été publié le 11/11/11 et avait 11 commentaires avant le mien ^^
    Cet érable est vraiment beau, je ne me lasse pas de le revoir !

  8. 13 novembre 2011 à 12:35

    Je viens de voir un article sur un peuplier blanc en Pologne de 10,53 m de tour !!!

    http://www.monumentaltrees.com/fr/pol/mazovie/warsaw/2963_karpinek/5031/

    Y a t-il des limites dans les dimensions des arbres ?!…😉

  9. 13 novembre 2011 à 12:44

    Wahooooo…. splendide !!

  10. 15 novembre 2011 à 10:31

    Un article à découvrir : «Des arbres dans la guerre»
    http://lesbeauxdimanches.hautetfort.com/archive/2011/06/06/des-arbres-dans-la-guerre.html

    merci pour le lien Yanick !

    ps: pas de publications ces derniers jours, et pourtant ça avance en arrière plan : quasiment tous les commentaires du blog sont désormais corrigés et lisibles (idem pour les liens).

  11. 15 novembre 2011 à 17:45

    Un peu de patience… je charge des documentaires sur le serveur…

    et avec ma connexion wi-fi pirate… ben c’est pas évident !!🙂

    • 15 novembre 2011 à 18:29

      On attendra prends ton temps, en attendant on se ballade de branche en branche et on laisse un petit commentaire par-ci par-là. De toute façon y’a de quoi passer le temps.😉

  12. 15 novembre 2011 à 20:56

    Pas de prob, le blog a bien tourné ces dernières semaines et en plus de cela, tu arranges en même temps les coulisses.

    Bon courage.

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s