Arbre de l’univers chinois

Dessin d’après un relief de la Chambre des Offrandes de Wou Yong (168 ap. J.-C.).

« Un personnage descendu de son char, au terme de son voyage mythique, touche l’arbre de la main. Dans son feuillage et voletant alentour, des oiseaux ; on aperçoit aussi divers animaux. C’est un microcosme parfait. »
(Gérard de Champeaux, Introduction au monde des symboles, pp.298-300)

Sur le dessin, nous voyons un archer viser à bout portant un des oiseaux de l’arbre cosmique.

« Le thème de l’archer qui bande son arc en direction de l’oiseau, de l’oiseau perché dans un arbre. La flèche est un symbole très fort et universel du dépassement des conditions normales ; elle est un affranchissement imaginaire de la distance et de la pesanteur ; une anticipation mentale de la conquête d’un bien hors d’atteinte. Tirée vers le haut, sa trajectoire dresse une échelle imaginaire en plein ciel ; ainsi un tir vertical fait-il partie de certains rites, là où d’autres pratiquent l’ascension rituelle d’un arbre, d’une échelle, d’une tour.
L’homme s’identifie à son projectile. L’archer est le symbole de l’homme qui vise quelque chose et qui, déjà, d’une certaine façon, l’atteint en effigie. »
(Gérard de Champeaux, Introduction au monde des symboles, pp.324-325)

Un arbre de l’univers chinois difficile à identifier.

3 réflexions sur “Arbre de l’univers chinois

  1. Ping : Index : symboles, mythes, textes divers – Krapo arboricole

  2. Le nom Fusang désigne dans l’ancienne mythologie chinoise (Classique des monts et des mers) un arbre situé au-delà de la mer orientale. Les dix « corbeaux d’or » (金烏 / 金乌, tsin-wou, « soleils »), fils de la déesse Xihe (羲和, Si-hö) y résident. Chaque jour un soleil s’élève, traverse le ciel et va se reposer sur un autre arbre situé à l’ouest, Ruomu (若木, Jo-mou). Fusang est utilisé dès les Han occidentaux (Huainanzi) pour désigner une terre inconnue à l’est des côtes chinoises et représente le Japon dans certains poèmes.

    https://zh.wikipedia.org/wiki/%E6%89%B6%E6%A1%91

    Reproduction issue de l’ouvrage de Monsieur Chavannes Édouard (1909). Mission archéologique dans la Chine septentrionale (volume 3). Planche LI

    Malheureusement la BnF ne possède que les deux premiers volumes…
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6340771h.r=Livre%20Mission%20arch%C3%A9ologique%20dans%20la%20Chine%20septentrionale?rk=21459;2
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6212946p.r=Livre%20Mission%20arch%C3%A9ologique%20dans%20la%20Chine%20septentrionale?rk=42918;4

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s