Le vieux genévrier d’Opoul-Périllos (Pyrénées-Orientales)

Il existe encore quelques arbres fabuleux pour lesquels nous n’avons que peu d’informations, c’est le cas d’un très vieux genévrier cade du Sud de la France, découvert sur internet son port en parasol m’avait impressionné et sur une photo il paraissait vraiment imposant [1]. Mais qu’en était-il vraiment ? Le domaine viticole sur lequel il est implanté m’avait fourni la mesure de circonférence incroyable : 4,60 mètres !

Certainement un des plus vieux cade du territoire… Un arbre qui méritait un reportage poussé, mais comme j’avais du mal à trouver un reporter dans le coin, Yanick a une nouvelle fois mis sa sœur à contribution [2] et pendant l’été ils s’y sont rendus.

« Jeudi 4 août 2011, suivant les indications de Mme Dardenne du domaine du vieux genévrier à Opoul-Périllos dans les Pyrénées-Orientales, et après quelques kilomètres dans le paysage aride des Corbières, nous y sommes. »

« De loin il est magnifique on dirait un gros champignon. »

« Et de près il est encore plus impressionnant. »

« Son tronc est très tourmenté, éclaté en deux parties. Avec Titouan et Lucie nous le mesurons à 1m30 du sol, nous obtenons 5m20. Sa ramure est très étendue et épaisse, dessous on se croirait sous un gros parasol. »

« Ici les sangliers font des ravages, les vignes sont donc protégées par des clôtures électriques et le vieux genévrier bénéficie de cette double protection. »

« Selon Mme Dardenne, un pépiniériste est venu l’examiner il y a peu de temps, il pense que ce genévrier aurait entre 1600 et 1800 ans, c’est assez extraordinaire. »

« Si vous allez dans les Corbières n’hésitez pas à passer par le domaine du vieux genévrier on vous indiquera le trajet pour accéder au genévrier et vous pourrez déguster un excellent muscat et du très bon vin. » – (Lucie, Titouan, Gilles et Maryline)
____

« Pour les 5,20m, il faut que je te précise que Maryline l’a mesuré à environ 1m avec un ruban de couturière en épousant  les creux et bosses du tronc. Mme Dardenne lui à dit qu’il avait été mesuré à 4,60m l’année dernière ; mais cette fois-ci  je pense que c’était avec un ruban tendu. D’où cette différence. Si tu observes bien sur les photos la configuration du tronc,  cela parait logique car il se sépare en deux en créant une grosse partie concave. »

« Enfin, je ne suis pas mécontent d’avoir réussi à l’envoyer faire ce reportage. Je l’ai convaincu en lui disant que ça ferait une super sortie pour ses petits enfants qu’elle avait en vacance. Et apparemment, ils n’étaient pas déçus. »
____

Et bien encore une fois merci à Gilles & Maryline pour ce superbe reportage. Quel genévrier fabuleux ! Un port somptueux déployant une ramure compacte et pleine de santé, le tout soutenu par un tronc fantastique. La mesure de circonférence m’impressionne vraiment, et les estimations d’âge annoncées par le pépiniériste ne me semblent pas fantaisistes. Un arbre unique, millénaire et encore bien vert – longue vie !

Merci à toi Yanick, car même à distance tu nous aides à découvrir des arbres formidables.

Enfin merci à madame Dardenne pour l’accueil qu’elle a réservé à notre groupe de reporters.

41 réflexions sur “Le vieux genévrier d’Opoul-Périllos (Pyrénées-Orientales)

  1. yanick

    Merci pour ce super reportage p’tite sœur, depuis le temps que je l’attendais celui là, ça s’arrose, alors merci aussi pour la bouteille. Ce vieux genévrier est vraiment excellent !!!

    1. yanick

      Hé oui, et je peux te dire que ce Muscat de Rivesaltes vaut vraiment le détour, et je ne lui laisserai pas le temps de se bonifier avec les années. Aussi, je compte bien passer m’y réapprovisionner dès l’année prochaine.

  2. Pour un genévrier il me semble qu’il tiendra la tête de liste pendant encore bien du temps !!

    L’arbre qu’on rêverai voir pousser dans son jardin, y disposer sous sa frondaison une petite table en bois et profiter d’une belle après-midi entre son ombre bienfaitrice et la chaleur dispensée par les pierres chauffées au soleil…. 😉

    – – –
    Regardez moi cette liste, assez peu banal les données inscrites :

    http://www.monumentaltrees.com/fr/pol/podlachie/bialystok/2435_nationalparkofbialowieza/

  3. fish

    WAOUHHHHHH Je l’adore………..incroyable ……..reprise du blog plus que surprenante !!! J’opte pour attendre la suite avec impatience ^^
    Salut a vous.
    Anais

  4. François Lannes

    Effectivement, très bel arbre ! ! !
    Merci pour ce reportage, qui était attendu depuis longtemps.

    La photo que je préfère est la n°3 car, en même temps que l’arbre « en pied », on peut y voir deux personnages (dans l’ombre, sous le genévrier). Ainsi, les dimensions vraiment colossales du tronc et de la ramure apparaissent dans toute leur beauté…
    C’est magnifique !

  5. De Belle Essence l’Arbre est à l’Hors ,
    Posé sur l’Une à Fleur de Vignes ,
    Toutes Voiles dehors , a très bon Port
    Sous son Couvert , Charmes en ses Lignes.
    D’un Temps d’Aïeul , il a Fait Corps ,
    Trouver Ressources pour Rester Digne ,
    Longue est sa Course , sa Vie Centaure ,
    S’étale à Cheval sur Millénaires ,
    Toute sa Magie lui Vient d’Accords ,
    Autant de Cernes Méritent Lumière .
    Une Dame là bas lui a Fait Signe .
    NéO~
    Haut Boulot 🙂

  6. martine

    Quelle belle rentrée avec ce chef-d´oeuvre. Il a vraiment de la gueule.

    Bon, question peut-être un peu idiote, à propos des sangliers: y-a-t-il aussi des « cochongliers » (appelés aussi les « sanglochons ») dans le coin?

  7. Sérieusement, pour répondre à ta question, je n’en ai aucune idée. Je ne savais même pas que ça existait ces drôle de bêtes. Peut-être que ma frangine sera te répondre. Mais pour le moment elle se fait un peu discrète sur les commentaires. Pourtant je peux t’assurer que c’est une grande bavarde.

  8. Maryline

    Comme d’habitude NéO fait des merveilles, pour toi petit frère nous dirons qu’il y a un début à tout…et pour répondre à Martine je vais me renseigner pour savoir s’il y a des « sanglochons » dans les corbières!
    Maryline

  9. gilles

    Formidable reprise tout en esprit à ce que je vois ! 😉

    Ce genévrier bien connu méritait bien cette place de choix chez notre Krapo !
    On redémarre fort!

  10. Damien

    De toute beauté ce cade, dire que c’est un arbuste la plupart du temps !
    Celui-ci est d’une taille et d’une circonférence surprenantes, vraiment superbe…
    Ravi de voir que le blog reprend, et sur les chapeaux de roues !

  11. Ping : Le chêne de Plassay (Charente-Maritime) « Krapo arboricole

  12. Salut à tous et tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année.

    Je suis tombé sur cette photo par hasard (car en ce moment mes recherches vont plutôt vers les lauriers !!!) et je n’ai pas pu résister à l’envie de vous la faire partager. C’est en Turquie.

  13. J’ai réussi à avoir quelques infos sur cet incroyable Genévrier Turc. Sa circonférence atteindrait les 13m et il est connu pour avoir plus de mille ans. Si avec ça il ne vous interpelle pas !!!

  14. Alexis

    Salut Yanick,
    Il est énorme cet arbre, ou alors c’est le papi devant qui est tout petit…
    J’ai l’impression que la Turquie possède un patrimoine arboré vraiment exceptionnel.
    J’ai eu grace à tes indications le plaisir de découvrir quelques arbres magnifiques lors de mon voyage mais je sais que je suis passé à coté de la plupart d’entre eux.
    Je me souviens notamment d’un genevrier énorme dont tu m’avais envoyé une photo mais il était perdu dans la montagne et je n’ai pas eu le temps d’aller le voir.
    Une autre fois…
    Bonne année aussi!!
    🙂

    1. Yanick

      Salut Alexis, ce genévrier et l’autre dont tu parles sont dans la même région (Konya). Il dépassent tous les 2 les douze mètres. C’est incroyable. D’après ce que j’ai pu trouvé ils sont de l’espèce Juniperus foetidissima.
      Curieusement un troisième beaucoup plus connu en Turquie l’ « Aslan ardıçı » n’a pas l’air d’être le plus gros.
      http://www.golhisarhem.com/print.php?type=N&item_id=153

  15. Je suis passé ce matin à Opoul. Que dire ? Le muscat est vraiment délicieux, le site est exceptionnel, et ce genévrier est vraiment « l’arbre remarquable » des Pyrénées Orientales.

    1. Anaïs

      Bonjour Yanick,
      J’ai pour nouveau terrain de jeu les Hautes Pyrenées alors je brule que vous m’envoyiez sur de belles pistes ! Je vous fais confiance… Merci d’avance !

      1. Bonjour Anaïs,
        Curieusement, j’ai très peu de pistes sur ce département. Mais je pense que ce ne doit pas être un gros problème. Je serai toi, je prendrai une bonne paire de chaussures et hop direct sur le GR10. A mon avis tu ne tarderas pas à croiser de beaux hêtres, aubépines ou ifs. Tu peux aussi te rapprocher de FNE Midi-Pyrénées qui a certainement aussi déjà commencer un travail d’inventaire et ne demandera qu’à être aidé dans ce travail. Bonne chance à toi et bonnes ballades.
        Cordialement. Yanick

  16. DOMAINE DU VIEUX GENEVRIER
    Du vendredi 26 au mardi 30 octobre 2012 inclus

    2 bouteilles muscat
    4 bouteilles Cuvée Spéciale L’OR des Dardenne
    2 bouteilles Côtes du Roussillon Village LA BELLE AURIOLE
    1 bouteille Rivesaltes Ambré
    1 bouteille El Grenat
    =10 bouteilles pour un montant de 50€
    + 2 bouteilles Muscat Offertes

    Un clic ! Et hop ! à votre famille, vos connaissances à vos amis…. Merci

    Prix non valable après le 30 octobre 2012, enlèvement à la cave,
    Livraison gratuite dans le 66 contactez-nous.

    Jorys et Dorian vignerons indépendants vous proposent leurs vins issus de raisins en conversion vers l’agriculture biologique troisième année

    DOMAINE DU VIEUX GENEVRIER
    Avenue Pierre Estirac 66600 Opoul-Périllos
    Tel 04 68 64 52 41 port 06 28 28 42 33

    Bon je sais mon poto Christophe est contre la pub. Mais là je pense qu’il ne m’en voudra pas. Et puis j’ ai été tellement bien reçu cet été chez Jorys et Dorian. Je vous assure j’ai tout goûté de bon matin et je peux vous assurer qu’une offre comme ça il faut sauter dessus.

  17. Ping : Honneurs et festivités autour du Cade de Castelnau, Gard | Les têtards arboricoles

  18. Ping : Les Jumeaux de l’autoroute A9, St Aunès (Hérault) | Les têtards arboricoles

  19. Josefa

    Je l’ai découvert avec mes 4enfants il y a 15 ans, j’y suis retournée hier, j’avais très envie de le revoir mais pas moyen de retrouver le chemin. Merci pour ces belles photos !

    1. Frederic

      Bonjour, nous sommes passés cet été au domaine pour déguster leurs excellents vins (abordables!) et pour admirer leur genévrier. les explications pour trouver l’arbre vous seront procurées par les propriétaires. attention, il faut rouler un bon 15 minutes sur de petits chemins caillouteux très étroits, mais ça vaut le coup!

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s