Accueil > Houx, Tilleuls > Tilleul de Fontblanche, Saint-Léger-de-la-Martinière (Deux-Sèvres)

Tilleul de Fontblanche, Saint-Léger-de-la-Martinière (Deux-Sèvres)

L’été dernier, Yanick m’a chaleureusement accueilli chez lui pour la durée du festival Téciverdi, forcément pendant ces quelques jours il en a profité pour m’emmener à la rencontre des vieux arbres qui peuplent sa campagne. Mais s’il y a foule de chênes, de frênes et de châtaigniers, étonnamment il n’avait jamais réussi à y dénicher de vieux tilleuls.

À force de persévérance les tilleuls se sont enfin dévoilés à lui, tout d’abord avec celui du Coudray [1], puis avec le phénoménal tilleul têtard des Ecarlatières [2], et ça continue…

« C’est lors des journées L’Arbre et la Vie de Saint-Léger-de-la-Martinière, que j’ai eu la chance de rencontrer Michel Déchamps [3]. Sans lui, je n’aurais sans doute jamais entendu parler des 2 arbres que je vous présente aujourd’hui car ils ne figurent sur aucun inventaire publié si ce n’est celui qu’il a fait pour sa commune et qu’il m’a généreusement communiqué. »

« Et pourtant quels arbres de choix, tout deux sur le hameau de Fontblanche distants de quelques dizaines de mètres seulement l’un de l’autre. »

« Le premier, mon coup de cœur, car pour moi c’est un des plus beau arbre du département, est un tilleul à petite feuilles de 7,20m de circonférence à 1,30m. »

« Comment a-t-il pu passer inaperçu jusque là ? Je ne me l’explique pas. »

« Pourtant, on le voit de loin, son tronc massif et oblique, son houppier ample et généreux, ressortent vraiment du paysage. C’est vraiment un coup de cœur, et je crois que je n’ai jamais pris tant de plaisir à prendre un arbre en photo. »

« J’y suis d’ailleurs retourné hier pour une nouvelle série de photos en feuilles. J’en ai aussi profité pour faire ma petite récolte. Quel parfum extraordinaire que celui du tilleul. »

« La deuxième surprise, est un arbre à six troncs, un houx poussant à l’entrée d’une veille châtaigneraie de talles. »

« Même si c’est un multitroncs, ses mensurations sont hors du commun. Une circonférence de 2,95m au plus étroit et le plus gros des six troncs pour 1,45m ! »

« Décidément, cette petite commune de Saint-Léger-de-la-Martinière est exemplaire à plus d’un titre. Merci Monsieur Décamps. »

Non mais, quel tilleul ! Merci pour cette superbe découverte Yanick. Je comprends aisément ton engouement pour cet arbre, et dire qu’il n’y a pas si longtemps tu te demandais pourquoi il n’y avait pas de vieux tilleuls en Gâtine… C’est quand même incroyable qu’il soit resté à l’écart des inventaires si longtemps, il est tout simplement magnifique !

Et la cerise sur le gâteau, c’est ce pied de houx, tout aussi splendide !

Des inventaires du patrimoine arboré ont eu lieu sur de nombreux territoires, mais ces deux arbres remarquables sont la preuve qu’il existe une foule d’arbres qui n’ont pas encore été recensés, et qui attendent patiemment des krapo reporters pour enfin se montrer.

Catégories :Houx, Tilleuls
  1. Yanick
    24 mai 2011 à 13:17

    Salut Tof,
    Petite rectification , mais tu ne pouvais pas savoir, j’avais pas précisé St Léger se trouve dans le Pays Mellois, nous ne sommes pas là en Gâtine. Ici c’est plutôt le pays « des terres rouges », une terre à châtaigniers. Dans la châtaigneraie dont je parle, il y a au moins 2 spécimens de plus de 5m. Mais je ne me suis pas avancé. Propriété privée, et je n’ai vu personne pour demander l’autorisation.
    C’est vrai qu’aujourd’hui je suis un peu moins dépité vis à vis des tilleuls.
    J’ai un petit regret de ne pas avoir demandé à Yann de poser à côté du houx.

    J’ai un autre article de prêt suite à mes rencontres aux « Journées de l’Arbre et la Vie ». Encore une fois tu ne seras pas déçu. Ça part de suite.
    Sur le coup je ne me suis pas trop rendu compte, c’est en fouillant sur le blog que je me suis rendu compte qu’il était exceptionnel par sa taille.

  2. 24 mai 2011 à 13:53

    Ok pour le pays Mellois
    (j’ai fait une petite modification à l’intro de l’article)

    je viens de réceptionner le reportage… terrible !

    Pour le houx, c’est vrai que ça aurait bien d’avoir quelqu’un à côté, mais je te connais tu vas surement repasser par là-bas dans les mois suivants…

  3. Yanick
    24 mai 2011 à 14:14

    Oui, oui, je vais y repasser, je vais quand même pas laisser tomber ces châtaigniers!!!
    Et puis y’a encore des retombées des journées « Arbre et la Vie ».

  4. Seb
    24 mai 2011 à 16:19

    Salut Yanick,
    J’aime beaucoup les tilleuls que tu nous à présenté. Ce dernier pourrait-il être un arbre de Sully ?
    C’est encourageant car en persévérant on finit toujours par trouver des trésors.

    • Yanick
      24 mai 2011 à 17:42

      Salut Seb,
      C’est pas impossible, surtout qu’il se trouve sur la route du Limousin, région qui en regorge.
      C’est vrai que j’ai eu du mal à trouver de gros tilleuls au départ, cela m’a bien pris deux ou trois ans. Mais c’est surtout grâce aux rencontres que j’ai pu
      faire que je suis arrivé sur leur pistes. J’en ai encore quelques uns à présenter, mais la ressource ne parait pas énorme pour le département. Cela reste une essence qui se fait rare par ici, surtout pour les vieux spécimens. Mais sait-on jamais les hasards d’une rencontre……….

  5. Yanick
    24 mai 2011 à 20:17
  6. 24 mai 2011 à 21:29

    Tout le Plaisir en Echos ,
    De saisir Hors Rencontres ,
    A l’Encontre de ces Hauts ,
    Beaux Reflets en Nuances ,
    Ce Grand Tilleul est Magnifique ,
    Un Bon Penchant pour Dame Nature ,
    A Fleur de Peau l’Intense Est Sens ,
    Ouvre tout en Veines vers l’Onirique ,
    A voir la Chance d’un Spécimen ,
    Tourments de Mousses , Visages Prolongent ,
    Au Temps des Songes en Bas Murmures ,
    Un Arbre à Part Conteur de Maux.
    NéO~

  7. Yanick
    24 mai 2011 à 21:46

    Merci NéO,
    C’est toujours un plaisir de lire
    tes mots sous mes articles.
    J’attendais ceux-ci avec l’impatience
    de découvrir ce que ce tilleul
    allait t’inspirer.

    • 24 mai 2011 à 22:10

      Bonsoir Yanick ,
      Merci d’Abord envers les Mots .
      Je n’en reviens pas de Voir au Temps ,
      Autant de Géants en Belles Histoires ,
      Les Chercheurs d’Hors décuplent Efforts ,
      Alors qu’en Fait l’Arbre est Echos ,
      Quand Vient l’Instant Il apparait ,
      Simplement là depuis Toujours🙂
      Pour Trouver l’Onde au Choeur d’une Ronde ,
      Entendre le Chant d’une Mélopée ,
      Il suffit Juste d’être à l’Egard ,
      Au Naturel Bien Inspiré.
      Voir Ces Anciens Tout en Regards ,
      Porter à Corps Cernes de Savoirs ,
      Se Battre aux Vents en Résilience ,
      C’est par Reflets pour le Vivant ,
      Que mon Respect s’en va en Mère.
      Auprés d’Ecorces touver en Force ,
      La Sève d’une Vie pour l’Aurifère.
      Tout ces Grand Pairs sont des Piliers ,
      Qui Portent la Voûte d’un Uni Vers.
      NéO~

  8. Sisley
    24 mai 2011 à 23:11

    Content vous ayez enfin pu faire une telle rencontre !!!

    Quand le maître d’arbres et le lutin,
    Partent à la rencontre de villageois,
    En découle souvent de forts butins,
    Récompenses méritées et faites de bois.
    C’est alors que viennent les discutailles,
    Entre les découvreurs et les hôtes de choix,
    Presque des moments de retrouvailles,
    Entre ces compères et ces rois,
    N’oublions pas que les arbres,
    Palabrent entre eux par delà le vent,
    Et que des arpenteurs finissent toujours,
    Par être connus de ces derniers,
    Malgré les lieues et coutumes qui les séparent.

    – – – –
    Très intrigante cette forme de houppier, je me demande si une partie n’est pas repartie suite à de l’émondage ancien ?..

    Le houx est tout simplement magnifique !!

    • Yanick
      25 mai 2011 à 18:10

      Salut mon grand,
      En effet le butin est plutôt de choix, et tu n’en a vu qu’une partie !!!

      Pour le houppier tu as parfaitement raison, ce déséquilibre (esthétique) est du à un ancien émondage. Quelques gros bourrelets en indique encore la trace. Mais bien que le tronc soit en partie creux, il se remplit de grosses racines adventives. Et il n’y a pas d’ouverture sur le dessus. Il s’est reconstruit lui même un toit qui le met parfaitement à l’abri des infiltrations d’eau.

      C’est vrai que ce houx m’a bluffé après avoir regarder ce qu’il y avait déjà sur le blog. J’ai peu être mal vu mais apparemment, il n’y en a pas de plus gros.
      J’ai hésité à le présenter séparément.

  9. 29 mai 2011 à 22:01

    Un Volontaire Pour Aller Voir cet Ancien ?

    http://zzou.wordpress.com/2011/05/22/dans-ma-campagne/#comment-566

  10. Nancy
    11 novembre 2013 à 02:52

    Super la photo avec le tilleul géant!

  1. 12 janvier 2012 à 17:01

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s